Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 08:38

Participants . JMJ .JLG .TV .YM

10H00 . 18H15 .

Le matin, installation des éléments d’échelles apportés par JMJ, puis passage des cadres de l’autre côté du grillage. Et hop, une petite bière pour se rafraichir ! Et nous sortons quelques seaux et cailloux jusqu’ à 12h30 ; JMJ et JL nous quittent .
TV et YM posent le premier cadre, installent deux tarières au fond, ajoutent 5 seaux de béton et empilent une grande quantité de pierres tout autour du cadre. 14H00, pause casse-croûte. Nous posons l’autre cadre, clouons les raccords, et fin des travaux à 18H15 .

Yonyon

 

Perte de Borey, dimanche 12 juillet 2015
Partager cet article
Repost0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 07:27

Participants .YM .
14H30 . 17H30

En solitaire , je décide d’aller faire un petit tour à la perte afin d’effectuer un petit sondage au niveau de la falaise . Je descends d’environ 50 cm, je tombe sur des gros blocs qui semblent être de la paroi : d’un coup de barre à mines, j’ouvre un espace vide et je sonde. Si je ne la retiens pas, elle descend entre les blocs (c’est vraiment tout creux là-dessous). Je stocke les remblais sur les côtés, et j’abandonne : plus de place !! . Travaux à reprendre à deux ou trois .      

Yonyon

 

Perte du Coq à Poil, dimanche 28 juin 2015
Partager cet article
Repost0
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 18:25

Participants : Baher et moi

9 h 30 / 16 h 30

Les analyses des précédents prélèvements ayant échoué (problème de ???), il fallait recommencer. J'ai donc pu visiter avec Baher les sources suivantes : Amoncourrt, source des fermes de Jarges ; Scey sur Saône, la Baume ; Baignes (où il n'y avait personne, nous n'avons pas pu entrer. Je ferai le prélèvement le 5, au cours de la fête du patrimoine industriel, et je l'enverrai à Baher) ; Fondremand, source de la Romaine ; Quenoche, source de la Quenoche ; Vy les Filain, source de Laine (?) ; Filain, source de la Filaine ; Quincey, Champdamoy et Calmoutier,source du Veuvey.

Avec le beau temps, ce fut très agréable...

JLG

 

Prélèvements d'eau, avec Baher, mercredi 24 juin 2015
Partager cet article
Repost0
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 18:33

Participants : BP, JMJ, JLG

9 h 15 / 16 h 15

Bruno étant là pour les 2 jours, il retourne à Borey le lundi, avec moi.On commence par évacuer ce qui est tombé au cours de l'étayage de la veille. Il faut réhausser le mur de pierres empilées, pour pouvoir mettre derrière les seaux de terre et de cailloux. Il fait chaud, le travail avance bien. A midi, Jean-Marie vient nous prêtrer main forte, et c'est à 3 que le boulot continue après la pause casse-croûte. On descend le long de la paroi en place, qui forme des escaliers, ce qui nous éloigne de l'étayage mis en place la veille. Vers 16 h, on est contraint d'arrêter, les bords du trou étant de plus en plus instables. Bruno estime la quantité excavée à environ 4 m3. Il va y avoir du boulot pour étayer tout ça !

JLG

 

Perte de Borey, lundi 22 juin 2015
Partager cet article
Repost0
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 22:18

Participants: TV,YM,BP. 

10h00-18h30.

Confection d'un mur en "L"sur les deux côtés "grillage" pour soutenir le talus. A suivre...demain lundi, désobstruction!

Excellentes côtes d'agneau au barbecue, soulignées d'un Puligny Montrachet premier cru 2001.

Photos Yonyon à venir.

                                                                                         Bruno  

Partager cet article
Repost0
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 19:16

Participants :
Matin : VO, TV, BD, TL, JMJ, JLG 9 h / 13 h
Après-midi : les mêmes + Bertrand Dethorey et Mathieu, du CAF Nancy, venu avec un copain, Jean
TPST : 45 min pour tous ceux qui ont fait l'aller (Creux sans Nom, source des Ermites) et 1 h 15 pour les 3 (Véro, Mathieu et Jean) qui y sont retournés dans l'autre sens.

Journée en 2 temps : le matin, nettoyage des trous du sentier karstique. Comme on est 6, on se réparti par 2 ou 3 par trou pour aller plus vite : débroussailleuse, serpe, cisaille, fourche ..., il fait chaud, très chaud, les taons ne nous laissent pas de répit et les ronces nous griffent tant qu'elles peuvent... Enfin, vers 13 h , c'est à peu près propre, et on peut déguster une bière bien fraîche, bien méritée. Brigitte arrive avec une tarte à la rhubarbe, histoire de nous mettre en appétit. Installation du barbecue, table, bancs, et repas. Chantal arrive, avec chiens et petits enfants, pour nous faire un petit coucou, puis arrivée de Mathieu et Jean, du CAF Nancy, et de Bertrand, du SCV, mais qu'on n'a pas beaucoup vu cette année : il a déménagé dans le Jura. Ils ont bien du courage de venir de si loin pour faire un aussi petit trou. Enfin, ils sont au courant, ils ont eu avant la topo et des photos.
Donc, l'après-midi, on enfile les combinaisons et on y va. Enfin presque tous : Jean-Marie, Thomas et Thierry optent pour un peu de repos et ne nous accompagnent pas. Le trou tient ses promesses : court et aquatique. On va faire un tour jusqu'au siphon de l'affluent, puis arrive la voûte mouillante, qui en fait, se passe en apnée. C'est très court, mais intense. Sortie par la source quelques minutes après. Véro, Mathieu et Jean, à qui la traversée a bien plu, décident d'y retourner, dans l'autre sens. Ils viennent nous retrouver une demi-heure plus tard.

JLG

 

Sentier karstique de Rioz, réseau des Ermites, dimanche 14 juin 2015
Partager cet article
Repost0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 19:56

Participants : JMJ, TV, BD, JLG

10 h / 18 h

On arrive sur place comme prévu à 10 h. Bertrand Dussaucy avait prévenu l'exploitant que nous serions là, il lui avait répondu que les foins seraient faits. En effet, et ça nous permet d'aller jusqu'à la perte en voiture, bien pratique pour emmener le matos.
Premier boulot : purger le bord du toit de toutes les tuiles presque verticales qui ne demandent qu'à tomber : on n'a pas envie de les prendre sur la tête ... On peut ensuite commencer à creuser. Malgré le temps très sec depuis un moment, le ruisseau coule. C'est bien, ça nous permet d'entendre l'eau dans le début de son trajet souterrain. Deux sondages sont effectués, l'un dans le coin le plus aval du périmètre de protection, l'autre un peu avant. On en profite également pour dépolluer un peu le site. Dans le premier sondage, on tombe assez rapidement sur la roche en place, ce qui réjouit notre président. On ne l'arrête plus ...On arrive quand même à l'extirper de son trou pour le casse-croûte. Après le repas, séance baguettes, pour confirmer le passage de l'eau dans le coin du périmètre, et la direction qu'elle prend ensuite,  ... et ça repart ... On monte un mur sommaire pour entasser les pierres et la terre sorties du trou. On a la visite de l'"inspecteur" Yonyon, sortant de table, et venant voir si on avait bien travaillé. Il a l'air assez content de nous.
Thierry est maintenant à - 1.5 m, et il voit le vide ! Mais il faut rapidement se rendre à l'évidence : s' il continue comme ça, tous les cailloux du haut du trou vont lui tomber dessus. Il va falloir sérieusement penser à étayer tout ça. Thierry sort de sa voiture des tarières, qu'il coince entre les blocs, en étayage provisoire Pendant le reste de l'après-midi, on dégage le haut du trou, et Thierry prépare la roche en place en vue du prochain étayage.

JLG

 

 

 

Perte de Borey, dimanche 7 juin 2015
Partager cet article
Repost0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 13:47

TPST 7 h

Participants : Laurent Galmiche, Louis Bourque, Damien Grandcolas, Thomas Lebon, Jean Marc Rias, Jean-François Regard, Eloi XXX (médecin), Johan Olivier, Claude Gouerand, Jean-Luc Kammerer, Véronique Olivier

 

 

Petit brief sur le parking avant de s’équiper : il y a un pb de ventilation au fond du Captiot, il faudra rester vigilant si pb de gaz.

Objectif : Aller au fond du Captiot , poser les antennes du Nicolas et établir un contact  avec  Laurent, Jean- Luc et Claude qui restent en surface.

On part comme des balles dans les conduites forcées très belles. Le puits du Balcon, puis ça se corse vite. Au ressaut du Verin, sélectif à la sortie, ça coince pour le pote de Louis qui s’use sans parvenir à s’extirper. Temps de repos et Louis le raccompagne à la surface. Fin de sortie pour ces deux. On continue dans les voûtes basses Zvlouichhhhh, la grande diaclase en opposition. J’affine la technique au fur et à mesure, mains/fesses, coudes/genoux, tête/hanche, poing/talon, effet de ventouse ventre/casque en priant pour ne pas glisser jusqu’en bas. La voie romaine nous permet de reprendre confiance avant d’attaquer le méandre terminal et c’est tout à fait impressionnant. C’est long, très long, et très glissant : une fine pellicule d’argile sur des milliers de petits coups gouges. Une profondeur sous nos pieds tremblants (ok que les miens qui tremblotent) abyssale… Ca commence à faiblir. Jean-Marc et Damien sont devant. Jean-François et Eloi derrière, qui glisse méchamment dans la diaclase. Frayeur. Pas trop de bobos. Thomas s’essouffle manque d’air, plus de prise pour continuer la progression, c’est cuit pour lui. Je continue quelques mètres pour prévenir les garçons en amont. Damien choisit de faire demi tour et pause Miam. On retourne jusque la voie romaine pour avoir un peu de place (c’est relatif hein). On pose le Nicolas, ça ne marche pas. Friture sur la ligne en continu. On remballe et les garçons se remémorent leurs secours épiques, les cris des blessés, les Nicolas qui marchent ou pas, le froid, la bouillasse, l’attente tout ça… ça nous remonte bien le moral hein ;-). On se trouve presque chanceux. Eloi repart devant, je le suis. On progresse bien, bien que lentement. Les autres sont derrières tout tranquillou. On se perd en choisissant le ramping, Jean-François nous rattrape pour nous remettre sur le droit chemin. C’est lui qui choisira la mauvaise voie une dizaine de mètres plus loin.

On sort au bout de 7 heures sans avoir atteint aucun des objectifs : emmener l’équipe de départ au fond : raté. Aller au fond : raté. Contacter la surface : raté.

Véro

Partager cet article
Repost0
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 06:41

Participants TV.YM .
11H00 . 18H15

6 trous dont deux foireux (blocs traversés par la mèche de 40) = 4 tirs.

Léger courant d’air au fond. Thierry est moins obstimiste pour la suite à donner dans la perte sup (blocs non stables). 40 sceaux sortis.

Petit sondage rapide dans la perte principale : après quelques coups de barre à mines, un bon courant d’air se fait sentir entre les blocs de l’éboulis. Dans les deux cas, il faudrait descendre d’un m pour mieux voir ce qui se passe là-dessous .
Dans tous les cas. c’est le pied de descendre le plus bas possible en 4x4 (50 m de la perte).  

Yonyon

 

Perte du Coq à Poil, lundi 25 mai 2015
Partager cet article
Repost0
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 22:22
On a décollé à 4 h arrivée à 13h en pleine forme ! On s'est offert la route Napoléon entre Grenoble et Grasse ( je crois). 
Magnifique.
L'après midi, grotte de Pâques et résurgence de la Foux jusqu'au siphon 2. Il fait chaud sous terre !!! Il y a des Oliviers partout et les marches d'approche sont taillées pour les chèvres.
Pas d'eau pour se laver, Valbert est content :-). Il y a un petit lavoir glacé pour les dents. C'est impossible ici en camping car. Tout est sinueux. 
Bises
Les deux V (Vero et Valbert, note du traducteur)

Et ce que Véro ne dis pas (enfin, quand elle a écrit cet article, ce n'était pas fait) : elle est élue au CA de la FFS !!! Félicitations !

Sud, échos du Congrès FFS, samedi 23 mai 2015
Sud, échos du Congrès FFS, samedi 23 mai 2015
Sud, échos du Congrès FFS, samedi 23 mai 2015
Sud, échos du Congrès FFS, samedi 23 mai 2015
Sud, échos du Congrès FFS, samedi 23 mai 2015
Partager cet article
Repost0