Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 17:49

TPST: 1h30
Présent:JO et LB

Nous descendons amarrés à un arbre puis nous doublons cet amarrage avec un SPIT. Nous passons un frac dans une belle salle éliptique d'une petite dizaine de mètres de diamètre. Une belle voûte se trouve dans cette salle. Nous descendons jusqu'aux traces d'ancienne désobstruction dans un cône d’effondrement. Nous arrivons alors au bout de la corde de 30m pour un puits de 20m annoncé. Je franchis l'étroiture sur notre corde de secours. Je descends de 8m pour m’arrêter sur de la boue et des cailloux. A la remontée, nous avons regardé une cheminée de 5m parallèle à la salle principale. Il faudrait y retourner pour prendre des photos de cette grotte.

Louis

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 17:45

TPST:3h
Présents:Alexandre,Aloïs et LB

Nous arrivons à 17h devant le pylône qui annonce l'entrée du Petit Siblot. Il pleut et nous nous organisons de manière à passer le moins de temps possible sous la pluie. Je pars équiper le premier puits pendant que Aloïs et Alex s'équipent. Une fois tout le monde mouillé, nous descendons le premier puits et je donnerai toutes les explication sur le premier palier. Après avoir équipé jusqu'au frac, Alex me rejoint à celui-ci. Je vérifie ses manip et il descend plutôt serein pour une première sortie. Même chose pour Aloïs qui ne tardera pas à rejoindre Alex. Nous franchirons l'étroiture sans soucis. Après la visite de la dernière salle, nous nous arrêtons pour manger et pour faire quelques expériences "grottesques" . La remontée s'est faite sans problème et le déséquipement, ainsi que le déshabillement, s'est fait aussi sous la pluie.

Louis

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 18:35

Participants : TG, TV, JLG et visite d'Etienne le matin.

10 h 30 / 17 h 30

Bonne journée de désob, avec TG au fond au grattage et TV et JLG en surface au tirage (et vidage) de seaux !

2 m de première, et dessous, vision sur environ 6 m, avec encore "quelques" seaux à tirer pour pouvoir descendre dans la suite du puits : très prometteur !!

On est actuellement vers - 8 m.

Prochaine séance très vraisemblablement le week-end prochain.

JLG

12.09.23_wicky.jpg

D'autres photos sur Picasa


Partager cet article
Repost0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 16:17

Présents: une cinquantaine de secouristes du Doubs (dont Louis, du SCV)
TPST: 17h

Cet exercice secours a commencé  samedi 8 à 9h. par le montage du PC dans le parc du cirque de Consolation. Il fait beau mais frais, les équipes sont constituées (ASV, téléphone, rééquipement,équipement ...) Les premières équipes sont missionnées et se dirigent vers la cavité. La victime sera sortie avec un peu de retard mais sans problème à 4h30 ( du matin). Une fois tout le matériel et tout le monde sorti, nous nous donnons rendez vous à une vingtaine de Km de là pour un bon repas chaud dans un bistrot. Certain dormiront là et d'autre planteront leur tente. Après deux bonnes heures de sommei,l nous sommes réveillés par les chasseurs. Nous nous levons donc, déjeunons, attaquons le nettoyage et le rangement du matériel.

Louis

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 18:14


Participants : Thierry V, Bruno, Yonyon et son fils Romain. 11h/17h

Nous partons lestés de 4 kits, mais le matériel ne servira pas...
La cheminée débutée par Nanard butte sur pincement à +15 au plus haut et sur petite amorce de diaclase concrétionnée, le tout sans air et bien collant! 20 m quand même à ajouter au compteur.
Nous revoyons d'autres départ, une trémie et la diaclase soufflante seront l'objet de tirs, à la paille si possible, Bruno se charge d'acheter et de confectionner. Le résultat est immédiat avec cette technique.
Romain s'en sort bien, après 6 ans sans pratique, malgré la difficulté du trou.
Presque pas d'eau courante, donc assez froid.

Bruno

12.09.09_moulin.JPG


                                                                         

Partager cet article
Repost0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 17:06

Le samedi 26 août, nous prévoyons une nouvelle tentative, mais la veille, Thierry V me téléphone : nous ne sommes plus que 3, nous décidons de tenter malgré tout, je m'efforcerai donc de réduire mon matériel de plongée au strict minimum. Arrivé chez Thierry, nous préparons les kits : nous sommes rejoint par Nicolas Bondon et, à notre grand soulagement Thomas qui malgré le peu d'info sur la sortie nous rejoint.  

Cette fois, nous sommes 4. Nous partons un peu plus tôt que la dernière fois. Arrivé au pied du premier puits je tente un passage en plongée dans la vasque, ce qui nous permettrait de passer les kits et d'éviter ainsi les lourdes charges dans les 2 puits.

Mais rien à faire, la trémie au dessus a complètement rempli le passage et nous sommes bons pour un lourd portage. Les 1000 m de progression s'enchaînent malgré tout rapidement et me revoilà au départ  du S1. Cette fois, je pars direct dans l'axe, ça descend plus profond que je ne le pensais. Cette fois, j'ai une cordelette, je déroule 10 m, 20 m, je bute tantôt à droite, tantôt à gauche, le passage devient étroit, je ne dois pas être bien au milieu. Je décide de faire demi-tour (après avoir planté le manche de ma bobine dans l'argile) pour récupérer de quoi attacher le fil. Je repars avec un gros pavé sous le bras, et retrouve ma bobine à tâtons et complètement en aveugle, je réussis à attacher le fil avec un élastique. Je continue à dérouler une dizaine de mètres avant de remonter le long d'un talus d'argile et de gros graviers toujours dans la même direction et quelques minutes plus tard je fais surface dans une cheminée de 3 à 4 m de diamètre : je suis presque à l'étiquette 50 m.

Malheureusement, je ne peux pas sortir de l'eau car je glisse sur une pente argileuse, la suite est en haut, le plafond est de 6 ou 7 mètres et je la vois mais malgré tous mes efforts, impossible de grimper. Vu la quantité d'argile il doit y avoir un passage au dessus emprunté par l'eau à chaque crue. La vitesse de l'écoulement diminue arrivé à cet endroit car la cheminée dans laquelle je me trouve est grande et sert de recueil aux graviers et particules qui se déposent en grand nombre.

Je plante ma bobine car bien-sûr je n'ai rien pour attacher mon fil et à regrets, je repasse le siphon sans problème. Après avoir raconté mon aventure à mes amis nous repartons vers la sortie qui se fera sans encombre et juste avant la tombée de la nuit. Nous grignotons un morceau bien arrosé pour l’occasion avant de rentrer. 

 Redoutey Sylvain

Partager cet article
Repost0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 14:30
Participants : TL, TV, SR + un plongeur de Dijon
Entrée dans le trou vers 11h, tentative de plongée de la vasque en bas du deuxiéme puits, pas de passage praticable vers l'aval, on remonte donc tous le puits, avec les bouteilles, et on redescend dans la rivière.
Vers 14h30, arrivé au siphon terminal. Plongée d'une demi-heure environ avant que Sylvain ne revienne pour annoncer son passage. Pas d'endroit pour fixer le fil d'ariane, il l'a donc accroché à une pierre à mi-parcours et il a enfoncé la bobine de fil dans un talus d'argile de l'autre côté.
Au débouché du S1, vaste talus d'argile assez pentu, difficile à grimper, remontant jusqu'à 6 m environ. Sylvain n'est pas sorti de l'eau.
Longueur du siphon : 40 m environ. Il faudra revenir à deux plongeurs pour explorer la galerie et éventuellement attaquer le S2.
Ressortie sans problème particulier vers 19h30. TPST : 8h.
Thomas LEBON
Partager cet article
Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 08:29

Travaux au gouffre Wicky. Le 25/08/2012, TV.YM ( 14H 19H )

Une cinquantaine de seaux remontés + élargissement aux éclateurs pour faire de la place.

Léger courant d'air au fond. A suivre.

 

Yonyon

Partager cet article
Repost0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 08:52
ESPAGNE, massif de Porracolina, monts cantabriques. du 8 au 19 juillet 2012.
Le séjour s'est poursuivi en alternant des désobs de "repos", à la paille dans des entrées vierges ou déja bien entamées, mais toujours avec des courants d'air monstrueux ( cagoule souvent revêtue...) et deux autres grosses sorties. Après la jonction dans l'amont du Passilo, nous retournons dans l'aval entre -240 et -260 chercher la suite. Le courant d'air se perd dans une grosse trémie sur fracture( sur 20 m de haut). Malgré de nombreux essais, impossible de passer. Nous allons voir dans la galerie inférieure sous-jacente, avec peu d'air et qui pince à environ 150m, mais avec de nombreux départs non reconnus suffisamment. En plafond, juste avant le fond, un départ de conduite forcée nous ramène dans la belle galerie derrière la trémie. Le courant d'air n'est ressenti qu'en mettant le pied au bord de la galerie, c'est impressionnant. L'amont se termine à 40 m avec l'aval de la trémie dépassée, l'aval bute à nouveau sur une nouvelle trémie après moins de 50 m de progression facile dans une superbe galerie très déchiquetée(3x4). Impossible à nouveau de passer, nous essayons les boyaux latéraux avec un peu d'air. Ce ne sera pas pour aujourd'hui, un puits à traverser avec galerie en face semble être la solution, mais... Nous topographions néanmoins presque 400 m de nouveaux conduits.
Une autre sortie de 10h sans les marches d'approche( 45 min) me fait découvrir le superbe réseau d'AITKEN ( 8km actuellement, vers -200) et ses méga galeries fossiles, parfois 100 m de large et des blocs effondrés énormes. C'est assez sec et très concrétionné. Nous partons vers l'aval pour tenter une nouvelle jonction, mais sans résultats cette fois, à part une nouvelle salle terminale et quelques escalades vers des puits remontants. Une sortie magnifique malgré tout.
Photos diverses sur picasa.
Bruno
Partager cet article
Repost0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 09:18
3 ° jour en espagne ; le premier, désob dans un courant d'air important et 10 tirs à la paille, sans résultats, trémie... Hier, grosse sortie à 5 personnes de 10 h + 2x30 min marche, au Passillo. Portage bouteilles + palme pour moi, passage à -270, puis remontée dans une galerie difficile sur 1km pour rejoindre le siphon que nous avions trouvé l'an dernie (à -220). Le plongeur ( Ludovic Guillot du 71) est sorti après 25m, -3. Eau claire comme une piscine. La jonction de ce petit bout de 3200 m est raccordé au système Tejuelo qui passe à 110 km et devient le second réseau d'espagne....Nous partons demain pour espérer une autre jonction avec ce réseau énorme, dans un autre morceau de 8km non encore raccordé ( Aitken, jonction espérée vers -200...)
Bruno
Partager cet article
Repost0