Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 19:01

Participants : Jean-Marc, David Marchand, un couple d'amis de JMarc, Thomas Fonquernie, avec son épouse et ses 3 grands fils, Pascal et JLG.

Durée du canyon, temps de remontée compris : 4 h

Départ matinal, je passe chercher Pascal à 6 h 30, pour être à l'heure au rendez-vous à 9 h 30 à St Claude. Finalement, mon GPS était pessimiste, on est arrivé avant 9 h, ce qui nous a laissé le temps d'aller boire un café. Tout le monde se rejoint un peu avant 9 h 30 devant l'église. Il avait été décidé de faire la partie inférieure du Grosdar, mais on apprend que Thomas et sa famille, déjà à St Claude la veille, l'ont descendu avec un moniteur. Vu les conditions météo, on se décide pour Coiserette (qui à mon avis est bien mieux que le Grosdar inférieur). A 10 h 30, tout le monde est en bas et finit de s'équiper. 
Le premier saut ne se fait plus (la vasque de réception s'est un peu comblée). JMarc nous fait descendre en moulinette. Et c'est parti pour les parties encaissées. Je suis bien content de revenir à Coiserette, que je trouve toujours aussi beau. Il faut se faufiler un peu à travers les embâcles, mais rien de grave. Casse-croûte de midi à la fin de la première partie, au soleil. Les 2èmes (sauts) et 3èmes parties s’enchaînent sans problème, et après un dernier rappel et une dernière partie étroite on arrive à la fin du canyon. On enlève les néos et le matos et on attaque la (très) dure remontée dans les buis. Je me rappelais qu'elle était pénible, mais depuis, j'ai encore un peu vieilli...

Merci à JMarc pour cette super sortie ! 

JLG

Coiserette, canyon, dimanche 5 juillet 2020

Les autres photos (comme prévu rien de bien beau, souvent de l'eau sur l'objectif ...)

Partager cet article
Repost0
27 mai 2018 7 27 /05 /mai /2018 19:45

Participants : Jeunes : du SCV : Antoine, Théo, Leny ; de l'ASHVS : Milovan, Loukian, Nils, Arthur

Cadres : Damien et JPhilippe Grancolas, Jean-Luc Geral

Accompagnateur : le papa de Nils

11 h 30 ; 13 h 30

Sortie initiation canyonisme, sans problème, qui a permis aux novices de découvrir l'utilisation du descendeur 8, les techniques de rappel et les sauts. Temps agréable, pas trop chaud, avec un peu de pluie et de soleil ... Une bonne journée pour tout le monde.

JLG

 

Canyon d'Amondans, EDS, dimanche 27 mai 2018
Partager cet article
Repost0
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 21:00

Participants : Damien, Antonin (son fils), Cécile (épouse d'Antonin), JLG

Il était prévu au départ d'aller à Sewen faire le canyon de Seebach, mais il est actuellement interdit par arrêté municipal. Donc, direction Foncine le Bas pour faire les gorges de Malvaux. Beaucoup de monde sur le parking, des groupes pour la plupart, malgré notre arrivée relativement matinale (9 h 15). On sera tranquille dans la première partie du canyon, jusqu'à ce qu'on rattrape un groupe, qu'on suivra jusqu'à la fin. Je ne connais pas ce canyon, ludique, un peu froid, avec pas mal de sauts et même un siphon (non obligatoire). Jamais très encaissé, avec quelques passages nagés, bien agréable. Sur le chemin du retour (ancienne voie ferrée), un tunnel à traverser, sans éclairage. On aura mis environ 1 h 30 pour ce canyon.

Un petit coup de voiture et on se gare aux Planches en Montagne, sur le parking aval des gorges de la Langouette. On casse la croûte en vitesse, et on va au départ, en remontant au village par le sentier touristique. Beaucoup moins de monde ici, dans le canyon, mais par contre beaucoup de touristes... J'avais fait ce canyon avec Jeannot et Thierry en juin 1995. Je n'en ai pas beaucoup de souvenirs.  Le début du canyon n'est pas très agréable, sur des gros blocs très glissants ; ça s'arrange quand on rencontre la première main courante, et qu'on peut rejoindre l'eau. On passe 3 cascades sans difficultés (ou aurait peut-être pu sauter ?) entre 3 et 5 m, puis on arrive au sommet de la C30, qu'il faut éviter par la gauche en suivant la main courante. 2 rappels se font suite, séparés par une autre main courante et on arrive sur le dernier saut, assez haut (8 m ?). Il reste à se laisser flotter dans le ruisseau, et passer sous le pont de la route, 47 m plus haut. Un courte mais raide grimpette en rive droite nous ramène à la voiture. Temps passé dans le canyon, également environ 1 h 30.

Deux canyons bien complémentaires, à refaire. 

JLG

 

Canyons, vendredi 18 août 2017
Partager cet article
Repost0