Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2022 3 10 /08 /août /2022 14:52

Participants : V. Garret – D. Grandcolas

Dimanche 7 août : Départ de Pierrefontaine les Varans pour faire une boucle en passant par le belvédère de Belmont, point haut de notre randonnée. Le tracé est parsemé de phénomènes karstiques dont de nombreuses cavités. Nous passons au pied de la Roche Percée qui est un site d’escalade quelque peu hors des sentiers battus et rejoignons la grotte de la Fontaine Boudot. Sa petite entrée, difficile à trouver, conduit à une belle salle de 10m x 10m concrétionnée. Une colonne d’un blanc immaculé trône au centre de celle-ci (voir les photos sur Basekarst pour ceux qui y ont accès). Passage vers l’abri du bois de Belmont avant de nous faufiler dans la glacière du Bois du Roi. Il s’agit d’une large diaclase tectonique de 70 m de longueur parcourue par un courant d’air froid. Retour en passant près de la source du Val où une nouvelle passerelle en bois a été installée Nous remontons à Pierrefontaine en passant au pied de la Grande Cascade et en longeant une barre rocheuse avec de belles baumes et petites grottes insignifiantes.

Lundi 8 août : Boucle aux environs d’Avoudrey et Flanchebouche où nous visitons au passage la grotte de la Borne. La galerie d’entrée descendante aménagée avec un escalier métallique mène à une grande salle de 20m de diamètre qui se finit par un éboulis. Nous repérons aussi le Creux d’Orcheval. Celui-ci n’est pas accessible car il est entouré par des grilles et la porte d’accès est cadenassée. Ce gouffre de 35 x 18m pour une profondeur de 21m est impressionnant (voir photos sur Basekarst).

Damien.

Balade karstique dans le Doubs, 7 et 8 août 2022
Partager cet article
Repost0
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 04:55

Participants : Véro Garret, Zélie, Anouk et Damien Grandcolas.

Ce jeudi, direction Montivernage avec les filles pour visiter la grotte des Orcières ; grotte que je n’avais pas encore explorée ! Cette modeste cavité se prête particulièrement bien à une séance de découverte du milieu souterrain pour des enfants de 5 et 7 ans. J’équipe le ressaut d’entrée pour permettre aux filles de descendre le puits en rappel que je gère depuis le haut et pour qu’elles puissent le remonter seules à l’aide d’une poignée. Nous allons jusqu’à la trémie terminale de la galerie Est où les filles continuent dans un boyau désobstrué espérant y trouver une suite ! Tout le long du cheminement, elles s’extasient devant les concrétions qui sont étonnement encore bien blanche ! Au retour, Anouk et moi allons voir le fond de la galerie Ouest où se trouve le passage désobstrué et volontairement réobstrué permettant d’accéder au nouveau réseau. Pas facile de déterminer où celui-ci se trouve. Pendant ce temps, Zélie et Véro qui nous attendent à la base du ressaut se passent le temps en faisant des prélèvements d’argile pour de futures poteries, dixit Zélie et Anouk !

Après cette visite bien agréable, friture à la Capitainerie de Baume les Dames et nous posons le camion au bord du Doubs au pied des falaises de Baumerousse. Comme par un fait exprès, se trouve juste derrière le camion la résurgence de Baumerousse dont le niveau d’eau est bien bas (voir photo). À la suite de pompages réalisés en 2011 et 2015 par le CDS 25, 120 m de réseau ont pu être explorés dans cette cavité.

Vendredi matin, balade le long des falaises pour repérer les voies d’escalade pour une future grimpe avec le papa des filles. Ces dernières ne peuvent pas s’empêcher d’explorer les petites grottes dans la falaise.

L’après-midi sera consacré au repérage du tunnel de dérivation du Gour à Champlive et, éventuellement d’une visite de la première partie horizontale de celui-ci. Son accès ne me semble pas simple dans les friches longeant le ruisseau. L’entrée n’est pas loin mais j’abandonne, me disant que le cheminement jusque là sera un peu compliqué et éprouvant pour les filles. Nous partons pour la vallée du Doubs au niveau du village de Laissey pour repérer à son tour la sortie du tunnel. Nous en trouvons un pensant qu’il s’agit de la sortie ; il s’avéra par la suite après contrôle sur BaseKarst que c’est l’entrée de la mine de Jay-Rouge. Retour à Besançon pour retrouver maman et papa.

Damien.

Les Orcières, Montivernage, 28 et 29 juillet 2022
Partager cet article
Repost0
11 juillet 2022 1 11 /07 /juillet /2022 18:23

Participants : Damien et famille (VG-SG-IG-AG-CC)

Sachant qu’une partie du sentier karstique d’Arbecey (ASHVS années 90) a été retracée sur le secteur des grottes de Pierre Lançon par un randonneur « défricheur » du secteur (à qui j’avais donné les positions des différents gouffres et grottes), j’en profite pour aller revoir, refaire des photos et reGPSiser l’ensemble des cavités situées sur le plateau des Vignes à l’Est d’Arbecey.

Nous démarrons la balade à partir de la ferme de St Jean à l’Ouest de Purgerot et retrouvons à la limite Purgerot – Arbecey le sentier bien tracé menant aux gouffre et grottes de Pierre Lançon (1 gouffre et 3 grottes). Ensuite le sentier se dirige en bordure du plateau longeant la vallée du ruisseau de l’Etang entre Purgerot et Arbecey. Nous passons, par ordre, près du gouffre des Vignes n°3, du Trou qui Fume, du gouffre des Vignes n°1 et près d’une petite excavation étroite (faille) que je ne connaissais pas : je la nomme gouffre des Vignes n°4. Le sentier ne passe pas vers le gouffre des Vignes n°2 (le randonneur « défricheur » n’a pas dû le trouver). Sans les coordonnées, je ne le retrouverai pas non plus (à revoir).

L’ensemble des grottes de Pierre Lançon est situé au pied d’un front de falaise dominant la vallée du ruisseau de l’Etang. Les gouffres des Vignes et le Trou qui Fume sont sur un alignement Ouest-Est (faille de décollement en continuation des falaises ci-avant) en limite du bajocien formant le plateau karstique Arbecey-Scey/s/Saône. A la base de l’éboulis entre le plateau et la vallée, il existe plusieurs sources dont celle de la Fontaine St Jean. Leurs rus rejoignent le ruisseau de l’Etang qui, à son tour, va rejoindre le Chaland juste après avoir disparu dans à la perte du Moulin de la Forge en bout de vallée au Sud d’Arbecey.

Damien

Arbecey, rando karsto, dimanche 10 juillet 2022
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2022 2 05 /07 /juillet /2022 08:06

Participants : Véro Garret et Damien Grandcolas.

Cette prospection avait comme objectif d’essayer de localiser gouffre et entonnoirs cités dans le Nouveau Dictionnaire des Communes Tome II – 1970 : « Geol. Marno-calcaires argoviens dans la vallée et à l’emplacement du Grand Bois. Sables argileux pliocènes à l’emplacement du Bois Cornot. Calcaires rauraciens sur le reste. Gouffre et entonnoir à l'est du finage. »

Après avoir parcouru l’ensemble du Grand Bois sans rien repérer, nous arrivons au niveau du Trou Mariotte indiqué sur la carte IGN dans un champs en jachère. Aucun trou, ni même aucune doline ou quelconque entonnoir ne sont décelables dans ce secteur. Le Trou Mariotte aurait-il été comblé et correspondrait-il à ce qui est écrit dans le Dictionnaire des Communes ? Cela nécessite plus d’investigation dans les écrits mais aussi auprès de la population locale ; à suivre. Nous sommes à environ 700m du gouffre du Onze Novembre exploré en 1994 par l’ASHVS. Ce dernier est recouvert par des dalles en béton.

Damien

Secteur Cornot, prospections, lundi 4 juillet 2022
Secteur Cornot, prospections, lundi 4 juillet 2022
Secteur Cornot, prospections, lundi 4 juillet 2022
Partager cet article
Repost0
4 juin 2022 6 04 /06 /juin /2022 21:12

Participants : Damien Grandcolas et Véro Garret.

Prospection dans les bois de Confracourt pour repérer la Source Pourrie citée par Fournier dans 2 de ces ouvrages :"Les eaux souterraines, sources, résurgences, exsurgences et nappes aquifères - 1926" et "La recherche et le captage des eaux potables en Franche-Comté - 1924". Elle est indiquée sur la carte IGN et à l'aide du GPS, nous la trouvons facilement. Sur place, différents ouvrages d'art : le captage, des canalisations et un petit tunnel (voir photos). Non loin, nous repérons une source (non indiquée sur la carte IGN) en bordure du ruisseau de la source des Mourizets. Je la nomme source du Maquis car elle est à proximité du monument du Maquis de Confracourt. Enfin, nous finissons par le repérage de la Fontaine de la Goutte Vetet, toujours dans le Bois de la Régie entre Confracourt et Combeaufontaine.

DG

Confracourt, prospections, samedi 4 juin 2022
Partager cet article
Repost0
31 mai 2022 2 31 /05 /mai /2022 09:16

Participant : Damien

Je commence ma prospection en essayant de retrouver en vain une petite cavité aperçue en 2012 sur la commune de Scey-sur-Saône à proximité de la jonction D23 – RN16 (fiche BK existante sous le nom de Trou Vé avec une photo) : Trou Pas Retrouvé !!! Etant dans le secteur du gouffre-perte de la Goutte, j’y vais faire un tour. Le retrouve ainsi qu’une perte et une petite doline à proximité. Je prends des photos et les coordonnées de l’ensemble. A part quelques traces de blaireaux, le gouffre-perte ne semble pas être fréquenté.

Ensuite, je vais dans les bois au Sud-Ouest de La Neuvelle les Scey pour revoir des pertes vues il y a une dizaine d’années. Je retrouve les pertes 1 et 2 du Bois du Prince malgré l’environnement qui a beaucoup changé (travaux forestiers et chemins modifiés). Je n’arrive pas à retrouver le Trou du Bois du Prince (fiche BK existante avec une photo) qui est une profonde doline avec un petit effondrement au fond que j’avais aussi repéré à la même époque. Je repère une autre doline aussi profonde mais sans l’effondrement et les coordonnées ne correspondent pas !

Comme je suis dans le secteur, j’en profite pour reconnaitre la Fontaine au Taureau et la source de la Ferme de Provins. La Fontaine au Taureau est une source qui prend naissance sous un arbre entre ses racines : étonnant et original ! Photos et coordonnées des 2 sources.

Sur la route du retour à la maison, je fais une halte au gouffre de la RN 19 pour vérifier si son accès est toujours existant ! Thierry m’avait dit que Rodolphe ne l’avait pas trouvé et qu’il pensait que l’ouverture avait été rebouchée ! Le trou est toujours là et la grille de protection à moitié camouflée par les ronces et autres herbes aussi (voir photos). Le gouffre ne semble plus être fréquenté actuellement.

Damien

Prospection Secteur Scey sur Saône et La Neuvelle les Scey, dimanche 29 mai 2022

Les autres photos ici

Partager cet article
Repost0
31 mars 2022 4 31 /03 /mars /2022 15:20
Après midi : Thierry et Bruno
Nous repartons en prospection dans un bois situé à l'aval du terminus du château de Vallerois. Quelques zones d'effondrement nouvelles sont repérées à proximité d'une grand doline à fond plat, mais rien d' intéressant, seulement suspect. C'est pile au dessus, dans l'axe du réseau.
Puis direction la Dent pour nettoyer la perte latérale à gauche, qui absorbe le flux d'eau la plupart du temps. Problème, c'est saturé, quasi bouché avec 1m20 d'eau et de débris.. On dérive le ruisseau pour attendre une baisse et on essaye de remuer le fond avec une branche, sans grand succès. Seuls une dizaine de seaux de débris proches de l'entrée sont retirés. Il faudra attendre et y retourner, et même modifier l'installation. La grille est trop au fond.
Pour terminer l'après midi, on change de secteur. Je demande à aller voir les pertes du côté de Baslières ( une des limite amont de l'alimentation de Champdamoy/Frais Puits). Thierry m'en montre quatre ( les Pâtés, la buse, Baslières vers le lagunage , les égouts de Vallerois le bois) puis on prospecte un peu. On en trouve une à la sortie de Vallerois, en lisière de forêt, que Thierry ne connaissait pas, non répertoriée ( fiche Basekarst à rédiger). Ce sera la plus grosse des cinq, mais rien à espérer, c'est terreux.
 
Prochaine sortie : dimanche aux Fèves. RDV 10h. Mise en place de la seconde buse et calage. Désobstruction au fond ou dans le départ non encore agrandi, sous la buse.
Bruno
 
Partager cet article
Repost0
31 mars 2022 4 31 /03 /mars /2022 15:16
Participants : matin, Bruno, Thierry,+ JLK, Bouliche. ( GSML)

Préparation Pompage Veuvey - aménagement- prospection.

Le matin, nous partons à Héricourt voir le matos et parler technique afin de préciser les besoins en personnel et matériel.  Puis nous allons sur place à la source prendre des mesures pour les tuyaux, revoir les accès pour les remorques etc. Nous aurons besoin d'un 4x4 pour descendre les remorques au plus près, même si le chemin a été élargi. Une tyrolienne en câble sera posée pour gérer la descente jusque dans la vasque ( le jeudi 15 septembre). Le vendredi 16 sera consacré à la mise en place du matériel et essai des pompes en fin d'après midi. Le pompage devrait débuter samedi matin entre 5 h et 6 h 00 pour  espérer aller à l'ancien terminus dans la matinée.
Vers 13 h, nous échappons aux averses dans la cabane de chasse, pour le casse croûte. 
Puis Thierry propose d'aller revoir l'entrée du Petit frais puits sur le plateau. Encore un objectif à reprendre, maintenant que nous avons les perfos sur accu complétés par d'autres moyens de désobstruction efficaces. Bouliche  et JLK rentrent sur Héricourt. 
 
Bruno
 
Source du Veuvey, mercredi 30 mars 2022
Source du Veuvey, mercredi 30 mars 2022
Source du Veuvey, mercredi 30 mars 2022
Partager cet article
Repost0
22 mars 2022 2 22 /03 /mars /2022 08:43

Participants : Véro G et Damien G.

Départ du village de Bucey les Gy en empruntant le sentier "des Pelouses". Grimpette jusqu'à la ferme des Combes où habite Joël "Pépé" Palissot, spéléo notable du secteur. Ce dernier est absent mais Brigitte, sa compagne, nous offre un thé. Nous continuons notre marche jusqu'à St Maurice. Sur le chemin, j'essaye de repérer la grotte et le gouffre de Champtourneaux. Je ne les trouve pas dans le bois dont la prospection est rendue difficile par une coupe en cours. Casse-croute rapide près d'une table d'orientation non loin de là. Toujours sur le chemin, je repère et fait des photos de la perte de St Maurice dans le vallon juste avant le hameau et de la fontaine de St Maurice à la sortie du lieu-dit. Non loin de la goule de Captiot, avec les coordonnées que j'ai de Basekarst, je tente de trouver la grotte de Crousot mais sans succès. A l'endroit donné par les coordonnées, il n y a qu'une grosse dépression. Il semblerait que la grotte se trouve plutôt à environ 300 m au sud de St Maurice au lieu-dit Le Crousot ; à voir une prochaine fois pour corriger au plus juste la base de données BK. Nous n'allons pas jusqu'à Captiot qui n'est pas sur notre itinéraire. Au lieu-dit Roche, je repère les grottes abri de la Morthe, la grotte de Roche et la résurgence de la Morthe. Nous terminons notre virée par la fontaine résurgence de Bucey lès Gy. Il reste encore beaucoup de cavités (sur les 31 cavités ou sites karstique) à repérer et resituer sur la commune de Bucey, ce qui nécessite une future autre randonnée.

Damien

Bucey les Gy, balade karsto, lundi 21 mars 2022
Partager cet article
Repost0
6 mars 2022 7 06 /03 /mars /2022 21:42

Participants : Damien G et Véro G.

Grotte des Moines à Fournet-Blancheroche (ou gouffre - fissure de la Vierge - d'après BaseKarst): Départ depuis le Hameau La Cendrée au sud de Charquemont pour une rando jusqu'aux Echelles de la Mort qui aboutissent dans les gorges du Doubs. Sur la carte IGN, la grotte des Moines est pointée ! Une variante du sentier y passe, c'est l'occasion d'y aller faire un tour car je ne connais pas. Sur place, rien, excepté un abri sous roche avec quelques fissures sans intérêt. De retour à la maison, je recherche la cavité sur BaseKarst : elle y est bien mentionnée - dvlpt : 0 et description suivante "A Fournet-Blancheroche, au sommet d'un rocher de 100 mètres, une fissure donnerait, dit-on, accès dans un gouffre, dans une paroi duquel on apercevrait une statue de la Vierge, ayant un bras cassé. Dixit le Professeur Fournier." Bon, rien d'exceptionnel. Je fais tout de même une photo qui est floue lorsque je la vois sur mon écran PC. J'en trouve une correcte sur internet (merci Google). On continue la rando et nous montons les Echelles de la Mort pour rejoindre le plateau. Parallèlement, il y a la via ferrata que j'ai déjà faite plusieurs fois. Belle via très aérienne que je préfère sur l'ensemble de celles de la région et que je conseille à ceux qui ne la connaissent pas. Aujourd'hui, elle n'est pas fréquentée à l'exception d'un père et son fils courageux.

Sur la route du retour, un petit arrêt dans la vallée de la Réverotte à Pierrefontaine les Varans pour y voir la Source du Val dont les premières explorations furent menées par le S.C.Vesoul dans les années 50 et dont le 1er siphon fut franchi par le dit club. Ce sera durant les années 70, suite aux explorations inter-clubs (S.C.A. Valdoie – S.H.A.G - S.C.Vesoul - G.S.Doubs) que le développement total de la cavité atteindra 1180 m.

Damien.

Rando karsto dans le Doubs, les 5 et 6 mars 2022
Partager cet article
Repost0