Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2022 1 05 /09 /septembre /2022 18:17

Sortie découverte avec 6 amis pour découvrir le réseau de Gonvillars. Pour certains qui connaissaient la cavité lors  les JNS, une poussée vers le fond jusqu'à l'ancien siphon, leur a permis de découvrir la spéléo sous un autre angle.

Une bonne expérience pour ceux qui n'en avait jamais fait.

Nanard

Gonvillars, initiation, samedi 3 septembre 2022
Gonvillars, initiation, samedi 3 septembre 2022
Gonvillars, initiation, samedi 3 septembre 2022
Gonvillars, initiation, samedi 3 septembre 2022
Gonvillars, initiation, samedi 3 septembre 2022
Partager cet article
Repost0
29 août 2022 1 29 /08 /août /2022 21:41

Participants : Céline et Alex  « GCPM », Catherine « En cours de rapatriement » Patrick «Catamaran » et Sarah « Plus besoin de me présenter »

Aujourd’hui plusieurs membres de différents clubs jettent leur dévolu sur le Trou pinard pour une excursion dans les règles de l'art, enfin presque !

A peine en retard à notre point de rdv, nous retrouvons Patrick et Cathy qui nous attendent bien installés en bord de route.

Premier constat, Patrick a oublié son Croll et le pinard ! Céline surenchéri en étant dépourvue de jumar, de longes et de combinaison. Donc une sangle servira de longe, un pantin de croll et la jumar de quelqu'un fera le baptême de l'air, rien de plus normal en spéléo !

Petite photo du début de la fin de nos vies avant de commencer la descende. Patrick part en tête pour équiper, Cathy part en deuxième suivi de près par une paranoïaque qui épie ses moindres manips. Une descente parfaitement réalisé pour la futur membre du GCPM ! Je profite de la descente  des deux derniers bagnards pour prendre quelques images dans ce très beau puits ouvert à l'huile de coude par le SCV.

Pas un brin d'eau au début du Pinard ! La rivière ne coule pas, des cailloux jalonnent notre parcours, puis la boue et les incontournables traces de casque au plafond du fossile. Nous retrouvons tout de même l'eau un peu plus à l'aval, la cascade a soif mais les gours abritent toujours les nombreux Niphargus rescapés. Arrivés à la voûte mouillante, Patrick par en tête avec sa néo, Céline l’intrépide le suit sans même une combinaison pour une petite excursion. Cathy s’immerge complètement avant de renoncer et d'attendre avec Alex et moi.

En traînant un peu derrière sur le retour j’entends des rires au loin.. Je suis à peine surprise de retrouver Céline et Alex qui font un concours de montée de talus d'argile bien glissante. « On se réchauffe comme on peut  « Bien sûr je prends part aux festivités » Qui se finiront à la déloyale pour tout le monde, sauf Patrick qui film le spectacle de gueux se traînant dans la merdas.. ! Cathy aura le droit à son baptême de glaise, un peu comme une inauguration, un rite de passage pour entrer dans le saint des saints : La grande famille des claustrophiles !

Arrivés au bas du puits le constat est là : le Pinard, ça fait trembler !

Céline et Cathy sont gelés donc on ne traîne pas, je déséquipe et nous revoilà au soleil à grignoter avant de finir la journée à Champdamoy pour une bière bien fraîche.

Comme d'habitude une excellente sortie, ou les âges se confondent et le rires s'entendent.

Sarah

Trou Pinard, dimanche 28 août 2022
Partager cet article
Repost0
27 août 2022 6 27 /08 /août /2022 09:08

Une ! 

La spéléo dans l'Est Républicain, vendredi 26 août 2022

P 2 et 3

La spéléo dans l'Est Républicain, vendredi 26 août 2022
La spéléo dans l'Est Républicain, vendredi 26 août 2022
Partager cet article
Repost0
20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 08:06

Participants VOL, PAU et Nicolas Joly journaliste radio à France Bleu Belfort

TPST : 3 h 30

Nicolas m’a contacté à la suite d’une discussion avec mon chef car il souhaite réaliser un sujet « j’ai testé pour vous » sur la spéléologie. La spéléo en mode audio pourquoi pas ? En fait, les journalistes de presse radio font aussi de la vidéo et de l’écriture pour abonder leur site internet.

Je lui donne rendez-vous à la baume de Gonvillars pour une expérience immersive de 3 h 30. Objectif, découvrir les salles blanches, la galerie argileuse qui rejoint la rivière souterraine jusqu’à la voûte mouillante qu’on ne passera pas car le sac étanche qui contient le matériel d’enregistrement n’est pas vraiment étanche. On multiplie les prises de son pour commenter les spéléothèmes, la tenue du spéléologue, etc. Nicolas nous suit sur tous les terrains sans faiblir. Au chaos de la grande salle on croise une famille d’Altkirch avec 4 enfants. Ils ne sont pas en club, mais très curieux des cavités et à l’aise avec leurs gamins dont une petite fille qui doit avoir au plus six ans. Mélanie la maman me laissera ses coordonnées sur le pare-brise du Kangoo pour que je lui envoie les topos d’autres cavités à découvrir avec les enfants (ou sans !).   Au retour, on range le matos pour avancer un peu plus vite et je filme Nicolas sur la vire au-dessus des bassins pour sa rubrique. J’ai tenu à lui faire une sortie un peu longue pour qu’il comprenne bien que la spéléo, même d’initiation ça engage, et qu’il vaut mieux s’y préparer, être accompagné d’un spéléo licencié de la FFS en club. Diffusion vendredi 26 août après l’épisode « j’ai testé pour vous la salsa »… Il craignait un peu la réaction de son régisseur à la vue du matériel rendu tout crotté.

VOL

 

Baume de Gonvillars, jeudi 18 août 2022
Partager cet article
Repost0
13 août 2022 6 13 /08 /août /2022 17:51

Participants : Joël et moi
10 h 30/14 h

Petite sortie pour se mettre au frais, et "travailler" les fractionnements. Joël a été servi : 5 dans le premier puits, et un seul, mais "plein gaz" dans le deuxième. Petite visite pour lui dans la dernière salle, après l'étroiture.

JLG

Gouffre d'Ouzène, samedi 13 août 2022
Partager cet article
Repost0
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 04:55

Participants : Véro Garret, Zélie, Anouk et Damien Grandcolas.

Ce jeudi, direction Montivernage avec les filles pour visiter la grotte des Orcières ; grotte que je n’avais pas encore explorée ! Cette modeste cavité se prête particulièrement bien à une séance de découverte du milieu souterrain pour des enfants de 5 et 7 ans. J’équipe le ressaut d’entrée pour permettre aux filles de descendre le puits en rappel que je gère depuis le haut et pour qu’elles puissent le remonter seules à l’aide d’une poignée. Nous allons jusqu’à la trémie terminale de la galerie Est où les filles continuent dans un boyau désobstrué espérant y trouver une suite ! Tout le long du cheminement, elles s’extasient devant les concrétions qui sont étonnement encore bien blanche ! Au retour, Anouk et moi allons voir le fond de la galerie Ouest où se trouve le passage désobstrué et volontairement réobstrué permettant d’accéder au nouveau réseau. Pas facile de déterminer où celui-ci se trouve. Pendant ce temps, Zélie et Véro qui nous attendent à la base du ressaut se passent le temps en faisant des prélèvements d’argile pour de futures poteries, dixit Zélie et Anouk !

Après cette visite bien agréable, friture à la Capitainerie de Baume les Dames et nous posons le camion au bord du Doubs au pied des falaises de Baumerousse. Comme par un fait exprès, se trouve juste derrière le camion la résurgence de Baumerousse dont le niveau d’eau est bien bas (voir photo). À la suite de pompages réalisés en 2011 et 2015 par le CDS 25, 120 m de réseau ont pu être explorés dans cette cavité.

Vendredi matin, balade le long des falaises pour repérer les voies d’escalade pour une future grimpe avec le papa des filles. Ces dernières ne peuvent pas s’empêcher d’explorer les petites grottes dans la falaise.

L’après-midi sera consacré au repérage du tunnel de dérivation du Gour à Champlive et, éventuellement d’une visite de la première partie horizontale de celui-ci. Son accès ne me semble pas simple dans les friches longeant le ruisseau. L’entrée n’est pas loin mais j’abandonne, me disant que le cheminement jusque là sera un peu compliqué et éprouvant pour les filles. Nous partons pour la vallée du Doubs au niveau du village de Laissey pour repérer à son tour la sortie du tunnel. Nous en trouvons un pensant qu’il s’agit de la sortie ; il s’avéra par la suite après contrôle sur BaseKarst que c’est l’entrée de la mine de Jay-Rouge. Retour à Besançon pour retrouver maman et papa.

Damien.

Les Orcières, Montivernage, 28 et 29 juillet 2022
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2022 3 20 /07 /juillet /2022 07:10

Suite au nettoyage du sentier des Ermites avec mon petit fils, je lui propose de réaliser la traversée du réseau de l'Ermite à Neuvelle les Cromary.

Petite traversée aquatique d'une centaine de mètres, bien sympa, avec une voûte mouillante dans de l'eau bien fraîche. 

Nanard

Traversée des Ermites, lundi 18 juillet 2022
Traversée des Ermites, lundi 18 juillet 2022
Traversée des Ermites, lundi 18 juillet 2022
Traversée des Ermites, lundi 18 juillet 2022
Traversée des Ermites, lundi 18 juillet 2022
Traversée des Ermites, lundi 18 juillet 2022
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2022 3 20 /07 /juillet /2022 07:04

Participants : Véro Garret, Salomé, Isaac, Antonin et Damien Grandcolas.

Encore un petit CR d'une petite sortie avec les petits spéléos. Jour de canicule ; tous à l’ombre. Pourquoi pas emmener les « petiots apprentis spéléos », Isaac et Salomé, continuer leur découverte du milieu souterrain à la grotte de Beaumotte lès Pin. Cette grotte est réglementée et son accès n’est permis que du 1er juillet au 15 août (arrêté de biotope. Cavité inclue dans le réseau du RNR). La petite taille et l’horizontalité de cette cavité lui permet d’être très bien adaptée pour les tout petits (Isaac a 3 ans). Elle est aussi bien concrétionnée ce qui permet aux enfants d’en avoir plein les « mirettes ». La grotte qui développe 220 mètres est une succession de belles galeries entrecoupées par quelques étroitures et laminoirs. De gros blocs jonchent le sol de certaines parties des galeries ce qui présente quelques difficultés dans la progression des enfants et ainsi leur permet de crapahuter d’un bloc à l’autre. Les enfants toujours très à l’aise ont apprécié voir leur mamie ramper dans un laminoir. Casse-croute à l’entrée de la grotte, toujours au frais et rafraichissement par la suite dans la piscine chez Antonin.

Damien.

Grotte de Beaumotte, lundi 18 juillet 2022
Partager cet article
Repost0
30 juin 2022 4 30 /06 /juin /2022 04:34

Sortie découverte à la Grotte de la Beune à Rougemontot – 25.

Participants : Véronique Garret, Isaac, Salomé, Antonin et Damien Grandcolas.

Mercredi est le jour des enfants comme chacun sait ! L’occasion de faire découvrir la spéléologie à Isaac, mon petit-fils, 3 ans. Nous l’emmenons donc, lui et sa sœur, à la grotte de la Beune. C’est une résurgence dont les cinquante premiers mètres sont très spacieux et facilement visitables jusqu’à un barrage de gours étagés. A son sommet, plusieurs petites galeries sont pénétrables sur une dizaine de mètres dont une s’arrête sur siphon. L’eau est claire et on peut y voir des niphargus et des têtards de tritons ou salamandres. Les enfants sont ravis. Isaac prendra plusieurs bains dans les gours pleins d’eau et s’amusera à prendre des cailloux au fond d’une petite galerie et à les transporter jusqu’à l’entrée de celle-ci. Un spéléo « désobeur » est né ! Après une série de photos, tout le monde ressort après une bonne heure passée sous terre. Une petite marche d’environ 300 m nous ramène au moulin de Chèvreroche, jolie petite propriété où nous avons laissé nos voitures avec l’autorisation du propriétaire.

Damien

Grotte de la Beune, Rougemontot, mercredi 29 juin 2022
Partager cet article
Repost0
31 mai 2022 2 31 /05 /mai /2022 08:51

Participants : Philippe & Véro, Melody Convers  et Quentin Tisserant 

Melo a débarqué à l’improviste vendredi soir avec son nouveau chéri chéri.  Quentin nous parle de son grand-père qui a fondé un club de spéléo dans les Ardennes…ha oui il est le petit fils de Jacques Tisserant qui est un des pionniers de la spéléo dans le 08. Et il a jamais fait de spéléo ?? bingo demain initiation.
Le samedi matin après un solide petit déjeuner écossais (j’ai ramené des tonnes d’ingrédients de notre séjour) on les équipe pour une visite de Gonvillars en passant par les salles blanches. Très à l’aise dans la boue, les passages étroits et le nez en l’air pour admirer les plafonds, où de l’eau jusqu’à la barbiche vers le siphon terminal, on en fera quelque chose de ce garçon, c’est sûr. 
Il y a un nid de grand corbeaux sur le rebord de la baume à gauche.
En sortant on rencontre un Allemand et son fils de 10 ans qui nous explique en anglais qu’il est très déçu, il a fait demi tour devant un puits de 10 mètres alors qu’il voulait emmener son fils dans une grotte facile ??? Bon on accompagne le père et le fils et on se rend très vite compte que c’est pas des spéléo et c’est même pas des sportifs. Le gamin tient la roche sur le bout des phalanges pour ne pas se salir et le père se traine comme un sénateur en plus essoufflé. C’est une très très mauvaise idée je pense. Philippe est bien plus pédagogue et patient que moi. Finalement on arrive à les descendre jusqu’à la rivière, je porte le sac à dos du gars. A l’origine on devait leur montrer le chemin jusqu’à la rivière et les laisser se débrouiller seuls pour la visite mais franchement c’est pas pensable. On les fait remonter avec nous et puis c’est tout. Bière enfin et quelques chips avec Melo et Quentin qui nous attendaient tout baignés de soleil.
VOl
Gonvillars, initiation, samedi 28 mai 2022
Partager cet article
Repost0