Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2022 2 31 /05 /mai /2022 08:51

Participants : Philippe & Véro, Melody Convers  et Quentin Tisserant 

Melo a débarqué à l’improviste vendredi soir avec son nouveau chéri chéri.  Quentin nous parle de son grand-père qui a fondé un club de spéléo dans les Ardennes…ha oui il est le petit fils de Jacques Tisserant qui est un des pionniers de la spéléo dans le 08. Et il a jamais fait de spéléo ?? bingo demain initiation.
Le samedi matin après un solide petit déjeuner écossais (j’ai ramené des tonnes d’ingrédients de notre séjour) on les équipe pour une visite de Gonvillars en passant par les salles blanches. Très à l’aise dans la boue, les passages étroits et le nez en l’air pour admirer les plafonds, où de l’eau jusqu’à la barbiche vers le siphon terminal, on en fera quelque chose de ce garçon, c’est sûr. 
Il y a un nid de grand corbeaux sur le rebord de la baume à gauche.
En sortant on rencontre un Allemand et son fils de 10 ans qui nous explique en anglais qu’il est très déçu, il a fait demi tour devant un puits de 10 mètres alors qu’il voulait emmener son fils dans une grotte facile ??? Bon on accompagne le père et le fils et on se rend très vite compte que c’est pas des spéléo et c’est même pas des sportifs. Le gamin tient la roche sur le bout des phalanges pour ne pas se salir et le père se traine comme un sénateur en plus essoufflé. C’est une très très mauvaise idée je pense. Philippe est bien plus pédagogue et patient que moi. Finalement on arrive à les descendre jusqu’à la rivière, je porte le sac à dos du gars. A l’origine on devait leur montrer le chemin jusqu’à la rivière et les laisser se débrouiller seuls pour la visite mais franchement c’est pas pensable. On les fait remonter avec nous et puis c’est tout. Bière enfin et quelques chips avec Melo et Quentin qui nous attendaient tout baignés de soleil.
VOl
Gonvillars, initiation, samedi 28 mai 2022
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 10:11

Jeunes : Iloée, Gabriel, Antonin, Leny et Théo

Encadrants : Benjamin VINCENT, Laurent PLASSERAUD

 

On se retrouve au gite de Montrond le Château à 9h pour enkitter, on s’équipe puis on saute dans les voitures direction Reugney. C’est Théo qui prend en charge l’équipement et le déséquipement de la cavité. On descend le P6 et on découvre que l’escalade qui suit est « sous la douche »…. Les « grands » arrivent à esquiver les gouttes mais les « p’tits » se font rincer dès le début ! La suite de la progression jusqu’au P16 est vraiment sympa et cela me permet de voir que les jeunes se débrouillent très bien en escalade et désescalade mais surtout il y a un bel esprit d’entraide entre eux. On fait la parade pour le suivant, on lui indique les bonnes prises, BRAVO les loulous !!!

Arrivés à la base du P13, j’entends des dents claquer et je vois des p’tits lutins tremblotants… Donc on mange en 5’ et on attaque la montée pour se réchauffer ! Laurent part devant suivi d’Iloée et Gabriel qui sont gelés et filent sur les cordes pour vite aller se changer. Leny s’intercale entre Gabriel et Iloée pour filer un coup de main. Ensuite Théo désequipe et Antonin lui remonte un kit d’équipement. Tout le monde est dehors à 15h30 puis retour au gite pour dékitter.

En conclusion, une cavité vraiment sympa pour l’équipement et la progression. Les jeunes ont beaucoup apprécié ce p’tit gouffre !

Benj

Combe de Malvaux, dimanche 14 novembre 2021
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2021 5 12 /11 /novembre /2021 16:34

Participants : Vol, RL, RA, PAu
TPST 7H  

Même cavité mais avec changements des acteurs. Finalement, Pourpevelle étant une cavité école, il n’y a pas de raison de ne pas la faire plusieurs fois. Nous nous y sommes retrouvés à 9h00 avec Véronique pour un rendez-vous à 9h30 avec Rudy & Rodolphe. Véronique équipe rapidement avant leur arrivée car les 1 degrés extérieurs tardent à se multiplier. A 9h30, l’équipe est au complet pour une entrée avant dix heures dans la cavité. Véronique est devant pour équiper, Rudy suit, puis Rodolphe et je clos la marche. Les premiers puits sont l’occasion de revoir la technique pour nos deux amis qui se débrouillent fort bien. Véronique équipe vite, et bien, avec peu d’hésitations : belle maitrise. Les gestes techniques reviennent bien en mémoire de nos deux comparses, l’ambiance est bonne et nous arrivons rapidement en bas non sans admirer les volumes du grand puits. C’est ensuite parti pour le réseau Sud : petite erreur d’orientation au départ, il faut penser à bifurquer à droite très vite, puis les bassins s’enchaînent debout, à genou, presque à la nage parfois. Cette fois nous ne ratons pas la bifurcation vers le ressaut, un peu d’escalade à gauche, hop, après la mare et son étroiture, direction la salle du guano, les bassins sont un peu plus haut que la dernière fois, nous nous y plongeons jusqu’aux seins. Rodolphe la néoprène que tu n’as pas : ça va? Oui, il est vaillant le gaillard, même pas mal. Heureusement nous pouvons rapidement après commencer la série de laminoirs qui nous sèchent bien, ou au moins nous réchauffent, chaque zone de frottement semble s’allumer d’un feu intérieur. Nous faisons une brève pause pour manger un peu avant la voûte mouillante et seule Véro la passera, avec de l’eau jusqu’aux oreilles à plat-ventre pour arriver à une petite salle qu’elle ne nous vend pas bien. Ce sera le moment du demi tour. Hop, tout s’enchaîne rapidement, nous laminons consciencieusement, trempons et marchons à nouveau à genou, debout, à plat ventre pour revenir aux puits. Véro passe devant et Rudy la suit rapidement, Rodolphe tente le tricot en haut du puits de 40 mètres, je déséquipe et tout le monde discute autour d’une bonne bière dans le camion chauffé de Rodolphe. Un bon moment en bonne compagnie.

PAu

Pourpevelle, initiation, jeudi 11 novembre 2021
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2021 7 31 /10 /octobre /2021 16:55
Participants : TL et 5 personnes de ma famille élargie
 
Sortie le Samedi après-midi au Moulin au Maire avec 5 personnes n'ayant jamais fait de spéléo : ma tante, son copain, la fille du copain et ses 2 enfants. Les casques étaient prêtés par le club. La mère et les 2 enfants réussissent à passer la zone d'entrée du moulin au maire, et avec eux j'explore les différentes galeries. Très peu d'eau dans le trou, pas de cascade, mais les différentes formes d'érosion et les concrétions permettent de bien aborder la formation des grottes. On ressort après environ 1 heure sous terre. 
Ma tante et son ami, plus de 75 ans, n'ont pas osé s'engager dans le boyau d'entrée, trop tordu. Du coup, ayant encore un peu de temps, j’emmène tout le monde à la grotte de Champdamoy, accessible à tous. Tout le monde apprécie le grand volume, les concrétions et les vieux graffitis.
On passe environ 20 min sous terre.
Thomas LEBON
 
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2021 7 31 /10 /octobre /2021 07:16

Participants : Pascal B, JMarie J, Joël V (mon beau frère), JLK

TPST 3 h

Il avait été décidé de partir tôt, pour ne pas "bouffer" toute la journée. Départ donc à 8 h. On récupère Pascal chez lui et JMarie à Rioz. Arrivée vers 9 h 30, on se dépêche de s'équiper, il pleut. On cherche un peu le trou, comme à chaque fois. Je pensais faire équiper toute la cavité par Pascal, mais vu la pluie, et l'attente en haut non abritée, je propose d'équiper la main courante d'entrée pour que tous puissent se mettre au sec le plus vite possible. Certains spits ne sont plus en très bon état, et il est difficile d'y visser la plaquette. On fait attention en bas du premier puits de ne pas écraser les salamandres...Pascal équipe le deuxième puits, petite balade en bas. La flaque habituelle est à sec, ce qui nous permet d'aller un peu plus loin, et de voir la suite, dans une cheminée à l'entrée quelque peu sélective. 
Pascal déséquipe toute la cavité, remontée sans problème. Sortie à 12 h 45. Il pleut toujours, on se dépêche de se changer et de boire quand même la bière de sortie de trou.

JLG

Gouffre de Foye, Myon, samedi 30 octobre 2021
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 08:23
Départ de Belfort à 8h30 direction Ornans pour une via ferrata, Valbert (SCV70), initié, sa copine Cloé sous les yeux inquisiteurs de sa maman Véro (SCV70) tandis que j’accompagne le groupe tout bonhomme.
Après une joyeuse ascension depuis le parking en bas de la falaise, nous arrivons au pied du parcours et trouvons un couple d’amoureux âgés qui nous expliquent combien c’est impressionnant et combien ils nous admirent.
Prétentieux comme des paons, nous leur disons de ne pas se laisser impressionner par la mention « extrêmement difficile » parce que nous on connait, nous on l’a déjà fait et même sans les mains et sans les pieds, les yeux bandés on le fait alors bon hein. Valbert passe le premier, lunettes de soleil type Policier de WMCA, puis Cloé, moins fanfaron, Véro qui a une pêche d’enfer et moi qui propose au couple d’intéresser la partie et d’offrir la baguette qu’ils tiennent dans leur main au premier arrivé.
Les premiers passages techniques impressionnent un peu Cloé mais assez vite on la sent à l’aise et elle suit Valbert avec facilité, quand elle stresse, Véro la fait rire et l’aide, tout va bien. Le parcours défile très vite et nous voilà bientôt à la fin. Valbert y arrive le premier, il y a là au-dessus la fin habituelle du parcours mais il y a la suite, là en dessous.
«  Extrêmement difficile, longe obligatoire » C’est marqué, là. Hum, en fait oui, quand je le vois en passant je me dis que le groupe est ambitieux car on ne l’a jamais fait ce morceau encore.
Une belle et longue main courante en devers, en plein cagnard. Valbert gambade devant, mais pas Cloé. La pauvre s’initie aussi à l’effort, à la douleur et au surpassement de soi.
Vero l'accompagne pas à pas , agrès après agrès. Cloé lutte, se lâche sur sa longe, remonte, repart, abandonne, meurt, ressuscite, pendouille, vole sous le regard bienveillant et les conseils avisés de Véro qui l’aide à se longer, se délonger, avancer jusqu’au bout.
Au bout c’est une montée en dévers et là, Cloé ne veut plus. Les conseils de Véro ne suffisent pas. Véro décide de lui grimper dessus et pour les 4 mètres restant d’aller mettre une corde pour l’aider.
Pendant ce temps, je reprends calmement avec Cloé, échelon par échelon, nous montons, je l’aide, Véro l’aide, elle s’aide et c’est la victoire : Cloé 1, Via-ferrata 0. Victoire par KO.
Il est 13h40, nous sommes sur cette dernière partie de via depuis deux heures.
Nous descendons tranquillement la falaise par un chemin ombragé devisant tranquillement, les filles entre elles et les garçons entre nous, pour aller nous remettre de nos émotions sur une Loue bien plus calme.
Philippe Auriol
Ornans, via ferrata, dimanche 5 septembre 2021
Ornans, via ferrata, dimanche 5 septembre 2021
Partager cet article
Repost0
20 août 2021 5 20 /08 /août /2021 19:05

Participants : Camille, Nathan, Gabin, JMJ, JLG
TPST : 2 h 30

Deuxième sortie d'initiation familiale pour ce mois d'août : avec Jean-Marie, nous avons emmené 3 de mes petits enfants : Camille, Nathan et Gabin au Deujeau. Pour Camille et Nathan, ce n'était pas une découverte, on y était déjà venu en 2016. Gabin, par contre, a fait connaissance avec l'échelle spéléo, la progression en rivière, l'opposition, ... il s'en est tiré comme un chef, bien assisté par sa sœur et son frère. Il a juste pris un bain inattendu, suite à une fausse manœuvre, mais ça n'a même pas entamé son moral. Un vrai spéléo ! On a fait demi-tour à la voûte mouillante.

Quelques bestioles au pied de l'échelle, grenouilles, crapaud, salamandre, et une nuée de mouches et de moustiques en haut des buses.

JLG

Le Deujeau, vendredi 20 août 2021
Partager cet article
Repost0
6 août 2021 5 06 /08 /août /2021 20:17

Participants : Camille, Nathan, Gabin, Elliot, JMJ, JLG
TPST 1 h 30

Petite sortie familiale cette après-midi avec 4 de mes petits enfants (le cinquième n'aime vraiment pas la spéléo) et Jean-Marie, qui a bien voulu nous accompagner. On a pu étrenner quelques combinaisons du club, toute neuves. Nous sommes restés dans les galeries fossiles, sans descendre dans la rivière. 

JLG

Grotte de la Tuilerie, vendredi 6 août 2021
Partager cet article
Repost0
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 07:50

Participants : TV, Joël, JLG

15 h 30 / 18 h

Petite sortie proposée à mon beau-frère pour "remplacer" la rando glaciaire qu'on n'a pas pu faire dans les Alpes à cause de la météo. Thierry, qui en a un peu marre de la boue (voir CR TNNP et photos) est content de pouvoir utiliser son matériel de verticales et surtout de voir un trou propre, ne nécessitant pas de nettoyage à la sortie (3 h hier pour le matos sortant du TNNP !). On apprécie le récent nettoyage de concrétions, le nouveau balisage et les aménagements effectués.

JLG

Les Ordons, vendredi 23 juillet 2021
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2021 6 17 /07 /juillet /2021 17:45

Participants : des Spiteurs : Stéphanie, Bob, David, Jean, Jean-Marc ; du SCV : Rodolphe (et Amélie), Rudy, Thomas, Louis, Pascal et Jean-Luc.

9 h 30 / 17 h

Belle journée de formation aux techniques de progression verticale dans la falaise d'Echenoz à l'initiative de Jean-Marc. La météo était avec nous. De nombreuses cordes ont été installées et chacun a pu franchir des fractios, progresser sur main courante, équiper, ... A midi, repas en commun sur les tables aménagées par le CAF (joli petit coin, bien pratique) et l'après-midi, après des apports techniques sur le matériel, certains ont pu franchir des noeuds, faire des conversions, pendant que d'autres faisaient des décrochements, ou installaient une tyrolienne. 
Déséquipement vers 16 h 30 et départ vers 17 h.
Prochaine séance dimanche, prochain, le 25 juillet, au même endroit, à la même heure, si la météo s'y prête. On confirme ça en cours de semaine.

JLG

Falaise d'Echenoz la Méline, formation spéléo, samedi 17 juillet 2021
Partager cet article
Repost0