Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2020 1 05 /10 /octobre /2020 08:48

Participants du SCV, le samedi, le dimanche ou les 2 : VOl, Lisa, TV, BD, JMJ, JPS (et Francis), TL, PAu, VL, HM, JLG

Pour cette 19 ème édition des JNS, version COVID, pas de prêt de combinaisons, et inscriptions obligatoires. Pour les combis, il y en a pas mal qui pensent que c'est bien, ça évite un nettoyage fastidieux, et les "clients" n'ont pas grogné. Pour les inscriptions obligatoires, ça ne s'est pas trop mal passé, on a à peu près pu suivre le déroulement prévu. Quelques retards constatés dus à l'erreur du lieu de rassemblement, plusieurs groupes attendaient au niveau du porche ; la prochaine fois, améliorer le balisage.

Moins de "clients" cette année (normal, vu le mode de fonctionnement) : 27 personnes le samedi et 54 le dimanche, soit 81 au total, de 5 à 72 ans. Les enfants ont beaucoup apprécié le jeu de JLK, consistant à retrouver des lettres (6 lettres ou groupes de lettres, disséminés aux alentours) et à les mettre en ordre pour former un mot, donnant accès à un coffre au trésor.

La météo a été moins pire que prévue, peu de pluies en journée, juste avant et la nuit de samedi à dimanche avec beaucoup de vent. Pas beaucoup de spéléos au repas du samedi soir (12), on a déjà vu beaucoup plus.

JLG

JNS, Villers sur Saulnot, les 3 et 4 octobre 2020
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2020 2 29 /09 /septembre /2020 14:22

Participants : LB, JO (spiteurs fous)

TPST : 3h00

On continue la préparation et les révisions. Aujourd’hui, l’objectif est de s’entrainer aux techniques d’équipement. Alors, je prends le premier kit et pars devant. On commence avec un début de main courante au sec et assez loin du gouffre. Tout est broché, c’est très confortable pour l’équipement. Dès le sommet du puit d’entrée (P38 suivi d’un P10), on comprend que les révisions commencent. La main courante est assez aérienne. Il faut une bonne dizaine de mousquetons pour arriver à la tête de puits. Je finis par descendre le P38 en suivant une magnifique cannelure. J’arrive rapidement près d’une plateforme au pied du puits … je descends trop bas. C’est parti pour une conversion à la montée et une petite recherche de broches. J’équipe le frac suivant et reprends la descente dans une autre cannelure. Je vois les deux broches suivantes à environ 8m de moi. Je pendule pour attraper une des broches avec ma goutte d’eau et j’y arrive du premier coup … c’est un petit miracle !!! :)

Je me retrouve devant une main courante remontante à équiper … j’adore !! LB me rejoint et me conseille pour l’équipement. Après quelques tractions, nous arrivons dans le méandre et commençons la progression jusqu’au puits du Pendule. LB équipe ce puits avec juste assez de corde pour atterrir sur la plateforme sans avoir à faire un passage de nœud. Finalement, ce pendule était moins impressionnant que celui au pied du P38.

Tous les deux sortis du puit du Pendule, LB m’explique que la suite est un enchainement de méandres sympathiques :) Du coup, nous prenons la décision de remonter. LB déséquipe toute la cavité aussi vite que je la remonte avec un petit kit dans le dos … bref, il va encore falloir s’entrainer pour avancer plus vite !! Nous sortons tous les deux du gouffre alors que la nuit est tombée depuis un long moment déjà. C’est parti pour une petite course d’orientation au travers des champs pour retrouver la voiture.

JO

Partager cet article
Repost0
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 13:55

Participants : LB, JO

TPST : 1h

Après notre dernière sortie pour aller voir la Belle Louise, nous décidons d’y retourner pour continuer à revoir les techniques d'équipement et profiter des belles verticales que ce gouffre propose.

Garés à proximité de la cavité, les nuages sont denses, l'air est lourd et le vent du sud commence à se renforcer. Nous contrôlons, à nouveau, la météo. Un orage est prévu aux alentours de 20h. En théorie, nous avons, au moins, 3h pour faire l'aller-retour. Mais par sécurité, nous ne resterons pas plus d'une heure dans cette cavité très réactive.

LB commence à équiper le P48. Je le suis. Un frac, une dév (pour éviter un frottement) puis un second frac nous permettent d'atteindre le pied du premier puits. Ensuite, nous posons une petite main courante pour équiper le R8 tranquillement, en opposition. LB descend jusqu'au R4. Je le rejoins. Nous décrivons et analysons l'équipement mis en place pour la descente.

Il ne nous reste plus beaucoup de temps pour remonter dans les délais que nous nous étions imposés. Cependant, je poursuis dans la conduite forcée jusqu'au prochain P20 (par curiosité), pendant que LB commence à remonter. Je déséquipe en remontant et rejoins LB à la surface. L'orage est encore loin mais nous aurons le temps de savourer une bonne bière en rentrant :) 

JO

La Belle Louise, samedi 8 août 2020
Partager cet article
Repost0
2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 13:44

Participants : LB, JO

TPST : 1h30

Alors que la canicule est bien installée en France, nous décidons de partir à la recherche de la fraîcheur. L'objectif de notre petite sortie sera la révision des techniques d’équipement tout en s'éloignant de la chaleur.

En sortant de Mérey-sous-Montrond, nous arrivons devant une cavité et un panneau nous mettant en garde en cas d'orage. LB ne reconnaît pas le gouffre de la Belle Louise … nous sommes devant le Trou de la Lave. Nous poursuivons alors notre route sur quelques mètres en direction de Montrond-le-Château.

A l'ombre des arbres, nous commençons à nous équiper. Dernier rappels de sécurité puis nous équipons en double sur amarrage naturel. Une fois tous les deux à la tête du P48, je commence à équiper ma voie sous les conseils avisés de LB. Choix des amarrages, réglage des nœuds, gestion des frottements, … rien n'est laissé au hasard. La cavité est plutôt simple à équiper avec ses nombreuses broches.

Finalement, nous atteignons assez rapidement le fond du P48. Nous prenons le temps de discuter un peu en profitant de l'air frais.

Après quelques minutes, nous amorçons la remontée. C'est la première fois pour moi que j’utilise un bloqueur de pieds alors LB me montre comment faire une remontée alternative. Le geste n'est pas encore très sûr pour moi. Je suis encore loin du premier frac alors que LB se rapproche déjà du second … Le geste n'est pas encore très sûr, le cardio monte … je crois qu'il va falloir s'entraîner !!

Après environ 25 min de remontée, la chaleur devient étouffante. Nous sommes bien revenu à la tête du P48. Et voilà, c'est l'heure du retour et du rangement. 

JO

La Belle Louise, dimanche 2 août 2020
Partager cet article
Repost0
24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 11:54

Dès 11 H, initiation sur la partie entrainement avec les petits de 7 ans et 10 ans. Parcours bien adapté et la tyrolienne en récompense.

Puis c’est parti pour le parcours bleu. Tout le monde a apprécié, d’autant plus qu’il ne faisait pas trop chaud.

Je découvre qu’une tyrolienne sur le parcours rouge a été rajoutée (apparemment depuis 2 ans) ?

Nanard

Initiation avec famille et petits enfants à la via de Nans sous Sainte Anne, samedi 11 juillet 2020 
Initiation avec famille et petits enfants à la via de Nans sous Sainte Anne, samedi 11 juillet 2020 
Partager cet article
Repost0
22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 16:39

Participants : du GSD : Mouloud et Fred Martin ; du SCV : Philippe et JLG

TPST : 2 h 30

Sortie de déconfinement, en respectant les consignes de la FFS : cavité de 3ème catégorie. Philippe équipe, avec les conseils avisés de Fred et les miens. On peut constater que l'équipement est franchement à revoir, avec des broches si possible, la quasi totalité des spits étant inutilisables. Heureusement, quelques plaquettes sur goujons et amarrages naturels rendront la descente possible en sécurité. Mouloud nous rejoint au départ du dernier puits, et en profite pour modifier l'équipement. Au dessus du dernier puits, il laisse échapper son bloqueur de pied, qui frôle la tête de Philippe, 26 m plus bas. On sait que ça fait 26 m, parce qu'il avait descendu le disto X tout neuf de son club pour l'utiliser un peu et qu'il a vérifié la hauteur du puits.

A la remontée, je passe en tête. Les mesures de confinement se font bien sentir :  je manque dramatiquement de souffle et de condition physique. Grâce à la modification de Mouloud au niveau de l'équipement de l'étroiture au dessus du dernier puits, je ressors plus facilement, sans enlever mon matériel. Philippe me suit, puis me précède dans le premier puits. Fred déséquipe.

A la sortie, chaleur, les bières fraîches sont bien les bienvenues. On discute en cassant la croûte au dessus du trou pendant un bon moment.

JLG

Gouffre du Pont d'Echelotte, vendredi 22 mai 2020

Les autres photos ici

Partager cet article
Repost0
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 21:45
TPST : 3 h
Présents : Jean Loup ??, Samuel Prost (SSF25), le mari de Claudine Masson, Thierry ?? , Philippe Auriol et Véro du SCV
Le stage PSMI a été annulé la veille mais on est déjà à Arbois, on demande à Sam si on peut pas faire une sortie avec ceux qui sont plantés. OK. Nous sommes 6 à nous donner rendez vous au Gros Gadeau dont la perte est bien active. Jean-Loup commence l’équipement puis Samuel vient à la rescousse. on rase les cascades successives en tentant d’équiper hors crue plus ou moins mais les spits sont tous en piètre état. C’est très compliqué d’équiper je sors au hasard des bouts de dynema sur amarrage naturel pour enrichir les mains courantes derrière Sam. C’est pas forcément heureux hein. Thierry redémonte mes bouts de ficelles derrière moi. On n’ira pas jusqu’au fond pour cause de manque de matériel. la remontée est très rapide. Philippe veut m’aider en déviant la corde en bas de la dernière cascade pour que je ne me renne pas des seaux d’eau en remontant. Donc j’en perds mon bloqueur de pied, je rouspète, il lâche tout et je pendule SOUS la cascade que j’essayais de longer sans osciller jusqu’à sa géniale intervention. Merci Chéri. Bon, lui s’est fadé le kit de bouffe pour 6 à l’aller et au retour et finalement on a mangé au soleil en sortant :). Voilà voilà. Super sortie très animée J’adore la spéléo ça fait beaucoup crier et s’époumoner !! Et Philippe a pu découvrir une grotte école du stage initiateur de Montrond.
VOL
Gros Gadeau, samedi 14 mars 2020

Les autres photos ici

Partager cet article
Repost0
5 mars 2020 4 05 /03 /mars /2020 18:48

Participants : Jean-Marie Josso, Bernard Detouillon, Pascal Bresson, Déborah CAF et autres grimpeurs

Séance intensive vers l'autonomie pour Déborah avec passade de fractionnements, Jean-Marie nous explique tous les nœuds utiles : Soa, fusion, demi-cabestan, etc. Bernard monte un parcours avec mains courantes, montées, descentes, etc.....

Quant aux grimpeurs, séance encore plus intensive pour eux car ils tentent les remontées sur cordes uniquement avec le matos de grimpeur, c'est à dire deux cordelettes et quelques mousquetons !

Prochain entrainement 18 mars, 18h00

Pascal B

Gymnase des Haberges, mercredi 4 mars 2020
Gymnase des Haberges, mercredi 4 mars 2020
Gymnase des Haberges, mercredi 4 mars 2020
Partager cet article
Repost0
29 février 2020 6 29 /02 /février /2020 18:44
Présents : Tiphaine et Louis 
 
Nous avons fait un bref aller retour jusqu'à l'éboulis. Tiphaine a équipé le dernier P10 avant les étroitures. 
Louis
Partager cet article
Repost0
21 février 2020 5 21 /02 /février /2020 10:44

Participants : Jean-Marie Josso, Jean-Marc Rias, Thomas Lebon, Pascal Bresson, Déborah CAF et Bernard Detouillon (de 19h59'30'' à 20h00'00'')
18 h / 20 h

Deuxième session aux Haberges en partenariat avec le CAF de Vesoul. Déborah monte deux cordes sur les dévers et Jean-Marc un atelier complet transversal avec des fractios, des mains courantes, conversions, etc.
Nous pouvons donc revoir l'ensemble des techniques de progression. Séance très pédagogique et échanges sur l'utilisation du matériel.

Prochain RDV mercredi 4 mars à 18h00, deux cafistes intéressés à l'initiation et les passages de fractios pour Déborah. Pascal souhaite revoir le décrochage d'une victime sur corde. Nous devons être vigilants à venir avec du matériel propre.
 
PB
Partager cet article
Repost0