Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2018 2 21 /08 /août /2018 18:48

Présents : Véro Valbert, Philippe et Baptiste (SCV),  Romain Vénot et Claude Paris (Mandeure)

TPST 2h30

Nous voulions faire découvrir la spéléo à Baptiste  (le fils de Philippe) donc on se dit : Gonvillars jusqu’au S2 c’est sympa et rafraîchissant, allons y mardi. Romain lance sur notre petit fil messenger le soir même une séance photo à la baume pour photographier derrière le S1 qui doit être en voûte mouillante. Ha ben oui mais elle a été agrandit depuis J. Plus besoin de mettre la tête sous l’eau. On se donne rendez-vous sous terre. Nous, il faut filer à Saint Valbert que je n’ai pas fini de déménager, attraper du matériel et rejoindre Villers sous Saulnot. En faisant vite 2 heures quand même.

On s’équipe, on part vite en néoprene de kayak parce que les séances photos dans l’eau on sait ce que c’est. On atteint le fond au pas de course en levant les bras pour pas se mouiller plus que la poitrine brrrr, Romain remballe juste son matériel. Retour plus tranquille et arrêt photo une dernière fois, c’est Baptiste qui est désigné comme modèle. On mange une vieille barre de caramel retrouvée dans une poche de combi avec Valbert pendant que l’œuvre se crée. On attrape une belle grenouille qu’on sauve en la mettant dans la poche de Baptiste pour qu’elle retrouve la lumière. Sortie à 17 h, juste boire une bière manger des chips relâcher la grenouille qui se planque… sous les pneus de la voiture. On a ramassé aussi un vieux matelas pneumatique abandonné troué à l’entrée de la cavité. Notre petite opération « berger ».

Véro

 

Baume de Gonvillars, mardi 21 août 2018
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2018 2 31 /07 /juillet /2018 14:37

Participants : Jeunes : Théo, Nils, Antoine et Valbert
                      Adultes : VOL, PA, JMJ, DG, AM, JLG 

2 h 30

Départ pour la via avant 9 h, pour profiter un peu de la fraîcheur matinale (tout le parcours sera réalisé à l'ombre). Damien devant, les jeunes le suivent et les "vieux" à la fin. Départ par la tyrolienne puis on enchaîne les 3 parties : la Grande Baume, la Haute Falaise et le Château. On suit intégralement la via sur la "piste" rouge, juste un petit bout de noire à la fin du Château, pour que chacun se rende compte du degré de difficulté supplémentaire. 
Retour au gîte vers 11 h 30, où on apprend qu'un secours a été déclenché dans la via pour une dame. On entend bientôt les pompiers, l'hélico, ...
On devait aller en spéléo l'après-midi à Baudin, mais vu la pré-alerte secours mise en place pour les alsaciens (voir article sur les Biefs) et la chaleur étouffante, on préfère renoncer. A la place, séance nettoyage collectif du matériel dans le Verneau.
Départ du gîte vers 15 h 30.

JLG

Via des Baumes du Verneau, EDS, lundi 30 juillet 2018
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2018 1 30 /07 /juillet /2018 12:32

Participants : Jeunes : Théo, Nils, Antoine et Valbert
                      Adultes : VOL, PA, JLK, JMJ, DG, AM, JLG 

TPST : 4 h 30 pour les premiers sortis et 5 h 30 pour le deuxième groupe

La partie visitée de la cavité est intégralement équipée, matériel mis en place la veille par des alsaciens en vue de la traversée du Verneau qu’ils pensent effectuer en 17 h (sortie prévue vers 3 h du matin). Nous utilisons leur matériel, après en avoir discuté avec eux, sachant que le gouffre ne sera déséquipé que le mardi. Ils nous doublent au niveau du P10, où on croise aussi une équipe de 2 alsaciens censée avoir équipé la suite. Mais un des ‘’équipeurs’’ a fait une chute malencontreuse dans une vasque. Il a froid, ils renoncent et remontent à la surface.
Repas pris dans la salle de la décantation.
Les jeunes vont voir le départ du méandre, 2 renoncent et entament la remontée avec 3 cadres. Les 2 autres vont presqu’au bout du méandre avec les 4 adultes restants. Les premiers sortis font une séance d’apprentissage de nœuds avec JMarie et JLuc G.
Pour info, les alsaciens ne sortiront du Verneau que le lendemain, aux alentours de 13 h 30, après 27 h passés sous terre. Le Spéléo-Secours a été prévenu par le spéléo qui a équipé la cavité, très inquiet, et une pré alerte a été déclenchée. Tout s’est bien terminé, mais Mouloud Koob, membre du Spéléo Secours Français délégué sur place, leur a expliqué qu’il n’était pas normal que des spéléos peu aguerris fassent cette traversée, une des plus difficile de France. 

JLG
 

Gouffre des Biefs Boussets, EDS, dimanche 29 juillet 2018

D'autres photos de la sortie (photographes DG, JLK, JLG)

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2018 7 29 /07 /juillet /2018 12:16

Participants : Jeunes : Théo, Nils, Antoine et Valbert
                      Adultes : VOL, PA, JLK, JMJ, DG, MP, AM, JLG,

TPST : 2 h 30

Mini camp de l'EDS à Nans sous Ste Anne. Logement au gîte du Lison, où nous étions très bien, aussi bien pour l'hébergement que pour la nourriture. Mickaël, en vacances en métropole, nous fait le plaisir de nous accompagner (il passera aussi la soirée et la nuit avec nous, merci pour l'apéro guyanais !).
Une première équipe de 4 part équiper, c'est Véro qui est à la manœuvre, histoire de justifier de son diplôme d'initiatrice tout neuf ! Elle équipe du côté gauche, ce qui est une bonne idée. Le reste du groupe avec les jeunes suit une heure après, ce qui évite les refroidissements dus aux attentes en tête de puits. Après quelques rappels concernant l'utilisation du descendeur, des clés et du passage de déviation, les jeunes se débrouillent très bien. On va jusqu'à la voûte mouillante et demi-tour.

La petite pluie du début de journée a été remplacée par le grand soleil habituel ...

JLG

 

Gouffre de Jérusalem, EDS, samedi 28 juillet 2018

D'autres photos de la sortie (photographes DG, JLK, JLG)

Partager cet article
Repost0
26 juin 2018 2 26 /06 /juin /2018 08:54
Voici mes compte-rendus d’entrainement en Ariège !
 
Samedi 23 juin gouffre de Génat
TPST : 5h30 - Participants : VOL, Philippe Auriol, Didier Lescure, Denis Langlois
Objectif équiper ! La veille j’ai préparé les kits au nombre de 3 ça va. On part pour le fond et améliorer le confort de la dernière de puits à -136 m.
Je suis incroyablement lente et les garçons ont juste froid derrière moi. C’est une très jolie cavité mais la lecture de paysage est un mystère pour moi : j’ai le regard toujours trop bas. A - 52 m j’utilise même le perfo pour poser un nouveau spit tellement je ne trouve pas ça évident et pratique ce qu’il y a en place. Nini est d’accord. Je bosse les amarrages en dynema et les nœuds de tisserand. C’est Philippe qui déséquipe.
Je suis déjà fatiguée :-)

 

 
Dimanche 24 juin gouffre du Crapaud
TPST : 6 h - Participants VOL, Philippe Auriol, Didier Lescure, Denis Langlois, Florence Guillot
Objectif trouver le trou et équiper. J’ai passé la matinée à faire des noeuds de toutes les façons sur un grillage pour qu’ils tombent juste vite. ça s’améliore.
On passe par le col Agnès pour dire bonjour à l’azur avant d’aller embrasser les crapauds promis ! Des crapaud il n’y en a plus. Je m’amarre à un arbre mais pas par la voie la plus évidente et me fait disputer grave parce que je nettoie pas la caillasse, c’est pas sécuritaire ! Aïe.
En bas du puits large un puits tout étroit en enfilade et c’est reparti pour équiper, je lève à peine plus les yeux… Philippe déséquipe et je suis encore plus fatiguée qu’hier, je n’ai vraiment pas la caisse. Surtout qu’on papote et fait ripaille tous les soirs.

 

 

Lundi 25 juin réseau Georges entrée par le tube
TPST 8 h 30 Participants VOL,  Didier Lescure, Denis Langlois, Florence Guillot
Objectif : se faire plaisir dans un - 400 tout équipé. Beaucoup de mains courantes et d’opposition, je bataille grave parfois pour franchir, clairement je n’ai pas de puissance. Flo me dit je suis aussi une nana c’est que de la technique … heu. Elle sort fraîche comme une rose et moi rincée, ya vraiment aussi un pb de force et d’endurance. Je fais de la course à pied et elle jamais. j’ai pas bossé le bon sport de fond je crois. Au fond du Georges du marbre rose, blanc ou bleu ça fait très layette et ça vaut le coup d’y aller voir jusqu’au siphon. On pose des cairns de balisage pour la dernière portion car Philippe y retourne avec le GESA mi juillet.
Mardi 26 juin grotte de l’Hermite
TPST : 6 h - Participants VOL,  Didier Lescure, Denis Langlois
Objectif : équiper une grotte d’initiation qui sert a tout et tous, sauveteur en exercice ou petits mouflets de 5 ans. Autant dire qu’il y a des spits partout.
Je commence par me perdre souvent et c’est tant mieux parce qu’on marche sur le dos d’un plesiosaure enseveli, passe dans des corridors, sous des voutes basses incroyables avec une température ambiante de 17 °C, c’est la grotte juste au dessus des thermes ! J’équipe et les garçons n’ont pas froid. On n’a pas trouvé l’œuf de dinosaure avec son poussin dedans et c’est vraiment trop bête. Cette grotte est vraiment magique pour l’imaginaire des petits.
Mon niveau d’équipement et environ meilleur mais clairement je ne parie pas sur une réussite au stage initiateur de juillet. Le siphon du fond à un niveau plus haut que l’ordinaire.
En remontant Didier (80 kg) tombe dans les pommes sur sa corde, ça me manquait ça… le décrochement balancier sur longe en latéral est tellement laborieux (pas de puissance !) qu’on doit vraiment réfléchir à une autre façon. Je teste un décrochement balancier sur longe en face à face avec Nini ( 68 kg) en trois secondes le croll est ouvert. On va dire que c’est donc ma nouvelle technique jusqu’à la prochaine fois.
J’ai plus la forme en sortant que le premier jour parce que c’était une chouette grotte jolie et que je commence à avoir le rythme. Mais je veux rentrer chez moi !
Véro
 
Partager cet article
Repost0
23 juin 2018 6 23 /06 /juin /2018 22:52

Voir le compte-rendu sur le blog de l'EDS, avec les photos en lien dans l'article : 

http://eds70.over-blog.com/

JLG

 

Via ferrata de la Roche du Mont à Ornans, EDS, samedi 23 juin 2018
Partager cet article
Repost0
27 mai 2018 7 27 /05 /mai /2018 19:45

Participants : Jeunes : du SCV : Antoine, Théo, Leny ; de l'ASHVS : Milovan, Loukian, Nils, Arthur

Cadres : Damien et JPhilippe Grancolas, Jean-Luc Geral

Accompagnateur : le papa de Nils

11 h 30 ; 13 h 30

Sortie initiation canyonisme, sans problème, qui a permis aux novices de découvrir l'utilisation du descendeur 8, les techniques de rappel et les sauts. Temps agréable, pas trop chaud, avec un peu de pluie et de soleil ... Une bonne journée pour tout le monde.

JLG

 

Canyon d'Amondans, EDS, dimanche 27 mai 2018
Partager cet article
Repost0
3 mai 2018 4 03 /05 /mai /2018 15:15

Participants : de la CPEPESC : Arnaud Lacoste, Florent Billard ; du SCV : JLG

TPST : 2 h

Arnaud Lacoste m'avait invité à participer à un comptage de chauve-souris dans le cadre de la gestion de la RNR (Réserve Naturelle Régionale). On se retrouve donc les 3, à 9 h, pour aller effectuer ce comptage dans la grotte de la Baume Noire de Fretigney, dont l'accès est interdit toute l'année. 
Le comptage commence dans la première salle. Florent passe le premier et installe la corde de descente. On se retrouve dans la deuxième salle. Je suis content de retrouver cette cavité dans laquelle je n'étais pas venu depuis bien des années... Du temps des échelles fixes, j'y avais même emmené mon père, ma belle-mère, et des copains. Mes souvenirs étaient quand même assez flous, je me rappelais de l’exiguïté de la chatière verticale d'accès au petit puits, mais pas à ce point-là, ni de la hauteur de la cavité. Pas facile de voir les chauve-souris au plafond, même avec les lampes puissantes et les jumelles emportées par Arnaud et Florent.
Pour la sortie, j'équipe en corde la descente et je déséquipe le total.
De retour au voitures, autour du pique-nique, Florent et Arnaud font le compte des chauve-souris : 120 minioptères de Schreibers plus quelques individus d'autres espèces : grand murin, barbastelle, sérotine ... 

JLG

Les photos de la sortie

 

Baume Noire, jeudi 3 mai 2018
Partager cet article
Repost0
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 18:37
J’ai retrouvé ma fière équipe de K17 en Belgique à côté de Liège pour faire un rallye spéleo au fort de Barchon et préparé l’expé de 2019 (et accessoirement mon stage initiateur). Je conseille cette expérience à tous, particulièrement pour un futur camp EDS !. Ce parcours est ouvert trois jours par an et il réunit toutes les facettes de la spéléo. Objectifs pour moi la technique ! j’ai donc franchi des parapluies belges par dizaine, fait des balanciers qui atterissent dans des chatières de 30 x 40 cm et j’ai dégagé mes équipiers 4 fois parce qu’ils buvaient vraiment trop de bière. Week end mémorable !
VOL
Fort de Barchon, Belgique, samedi 21 avril.2018
Partager cet article
Repost0
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 20:45
Participants :
Cadres : Louis, Nanard, Jean-Marie, Jean-Luc
Jeunes : Lucile, Manon, Pierre, Milovan, Nils, Loukian, Arthur, Théo, Antoine
10 h / 17 h 30
 

-Au départ, il y avait 4 inscrits, ayant déjà réalisés plusieurs sorties et le choix de la cavité s’était porté sur le petit Siblot à Ougney Douvot (25). Mais avec 9 jeunes, dont des débutants + les cadres, la cavité ne convenait plus. Après discussion entre cadres, puis avec les parents présents au départ et les jeunes, il a été décidé d’aller s’entraîner et se perfectionner dans les techniques de progression verticale en falaise à Echenoz (de plus, la météo était parfaite pour cette activité).

-De nombreuses voies ont été équipées, variant les difficultés, et en plus de la progression verticale, les jeunes ont également pu franchir des vires, s’entraîner aux passages de nœuds et aux conversions, s’initier à la réalisation des nœuds, lover des cordes, découvrir la technique de décrochement et pour certains déséquiper. Journée très profitable pour tous

JLG

photos ICI

25 mars 2018, EDS,  falaises d'Echenoz la Méline
Partager cet article
Repost0