Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2022 5 15 /07 /juillet /2022 16:47

Participants : Véro Garret, Alexis, Anouk et Damien Grandcolas.

https://climbingaway.fr/fr/site-escalade/carriere-d-echenoz

Par ce jour de grande chaleur, nous nous rendons à la carrière à 10h pour profiter de l’ombre de la matinée. Une partie des falaises les plus intéressantes équipées par le CAF sont exposées Sud-Ouest.

Alexis équipe en tête les voies « Le Dièdre Jaune (5C+), La Grotte (5B) et le Dièdre Noir (6B) ». Puis, c’est au tour d’Anouk et moi de grimper en moulinette. Pour ma part, je ne ferai qu’une partie de la voie de « La Grotte », je commence à me faire vieux ! Alexis tente en moulinette la voie « Jaune Trou du Cul Bleu Pâle » (7A) mais n’y arrive plus au-delà d’environ 6-7 m. Cette voie est « chaude bouillante » et il commence à faire bien chaud ! Pique-nique au pied des falaises à 13h et départ pour une bonne bière, autres boissons et glaces au bord du lac de Vaivre. Je resterai sur place (au lac) après car je travaille ce soir de 14 juillet (tyrolienne et tour d’escalade au Vesoul Agglo Beach - manifestation que le service des sports de la Ville et CAV organise tout le mois de juillet).

Sur le site d’escalade de la carrière, nous voyons arriver 2 familles équipées de matériel de grimpe. Ils équipent 2 voies faciles et nous remarquons beaucoup d’erreurs commises par ces apprentis grimpeurs. Comme la personne qui grimpe en tête n’arrive pas jusqu’au relais, il installe une dégaine dans une broche en guise d’amarrage pour une assurance en moulinette ! Un seul point d’amarrage et, en plus, sur dégaine ! Ils assureront ainsi plusieurs personnes qui grimperont à leur tour. Aussi, ils assurent avec un descendeur en huit ! Ce qui est maintenant complétement proscrit par la FFME (un descendeur en huit ne doit être utilisé qu’en rappel avec un système de bloqueur en amont type shunt – Pour assurer un grimpeur, il se doit d’être utilisé les système Grigri ou Reverso entres autres). Nous remarquons en plus (ça commence à faire beaucoup) qu’il passe la corde d’une drôle de manière dans le descendeur en huit sans la repasser dans le mousqueton d’accroche au baudrier et que les grimpeurs sont encordés non directement par un nœud en huit aux pontets de leur baudrier, mais qu’il y a un mousqueton intermédiaire !!! Enfin, dernière erreur ! Un jeune arrive jusqu’à un relais et installe une dégaine et passe la corde d’assurance dans cette dernière ! Apparemment, il ne sait pas faire la transition grimpe en tête et passage de la corde dans un relais. Partant avant eux, nous n’osons imaginer de quelle manière ils vont récupérer leurs dégaines (s’ils les récupèrent) ! Bien que ça nous titille, nous n’intervenons pas et croisons les doigts pour qu’aucun accident n’arrive. Nous ne voulons pas passer pour des donneurs de leçon et vu la rusticité des gars, nous n’avons pas envie de faire du social. Et puis d’abord, ils sont aussi bien là que devant la TV à regarder le défilé et nous sommes tous passés par là ! Il est vrai que personne ne m’a vu il y a 43 ans (j’avais alors 16 ans) descendre le grand puits de Pourpevelle avec seulement une plaquette, un piton, une corde de maçon de 40 m et une échelle spéléo de 10 m !!!

Damien.

Ancienne carrière des Pavés Bleus, Echenoz la Méline, jeudi 14 juillet 2022
Partager cet article
Repost0