Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SCV 70
  • : Vie du club SCV70, consacré à la spéléologie, et un peu le canyoning et la via ferrata.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 09:54

Participants : TV, TG, BD

 

Travaux au fond de la diaclase pour élargir le passage afin d'accéder à la suite du réseau par TG et TV ; pendant ce temps là, abaissement du  niveau d'eau après l'ancienne voûte mouillante par BD.

Finalement TV passe et nous rejoint par le siphon décelé sur la gauche de la galerie (siphon très court).

Après une virée dans la galerie principale, retour de TG qui annonce une galerie d'une centaine de mètres avec arrêt sur rien.

Ensuite BD et TG repassent le siphon en apnée et vont découvrir l'ensemble de la galerie, pendant que TV continue d'élargir la diaclase dans l'axe du réseau.

On remonte la galerie d'environ 2,5 m par 3 à 4 mètres de haut, sur environ 150 mètres puis nous sommes stoppés par un plan d'eau. Après sondage on décèle un petit siphon semblable au précédent. TG le passe en apnée pendant que BD reste pour assurer le retour.

TG reconnait la galerie qui a les mêmes proportions sur environ 50 m, avec arrêt sur rien. Retour pour rejoindre BD.

Finalement nous rejoignons TV qui prépare les trous pour éliminer le premier siphon.

TG continue à élargir le fond de la diaclase , qui finalement permet de rejoindre la nouvelle galerie.

 Remontée à la surface avec tir au retour.

En fait les deux nouvelles galeries découvertes sont parallèles et sont apparemment dans le même axe que la dernière galerie connue.

 Affaire à suivre et encore des prolongations à prévoir.

 

Nanard

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 07:37

Participants : TG.TV.YM

TPST 7H00.

Il est vrai que la voûte mouillante n'exsiste plus!!!

Le premier tir au terminus n'a pas provoqué autant de dégâts que prévu. Mais ça avance bien quand même. Après plus de deux heures de temps pour évacuer le tir, 5 trous seront réalisés, et il est fort possible qu'à la prochaine séance la grande porte vers l'aventure s'ouvre...

Sortie du trou vers 20H00 et l'orage commençait à menacer.

 

Yonyon

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 22:40

Présents: Gaël (GSD) et LB.
TPST: 1h30
En allant faire la via des Echelles de la Mort, nous nous arrêtons aux Maisonnettes pour que je montre à Gaël la majestueuse grotte du Lançot. En raison de l'alerte orange à l'orage nous n'irons pas jusqu'à la salle de la sorcière. C'est toujours aussi beau et les bassins sont pleins. En ressortant nous nous arrêtons chez mes grands parents à Rosureux pour manger des pâtes à 16 h et nous nous dirigeons vers les échelles. La via est dans un très beau cadre et présente de nombreux agrès différents. Il y a de la hauteur (100m de dénivelé positif). La prochaine fois, il faudra prévoir une poulie "speed", là, on s'est arrêté au milieu de la tyrolienne. Les grêlons ne nous ont dérangés qu'en arrivant sur Fontain.
Ce fût une bonne journée.

Louis

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 19:24

Participants : JM Rias (+ Louise et Arthur), Hervé, Flo (+Léo), Nanard, Brigitte (+ une visite de 2 de leurs filles à midi), Romu, Thomas L, Thierry V, Manu et moi.

Temps pourri (il a plu à peu près depuis l'arrivée des premiers vers 8 h 30 jusqu'à 15 h sans interruption), peu de monde à la randonnée, donc, peu de monde à la tyrolienne. Nous sommes allés avec Brigitte et Nanard à l'inauguration officielle du sentier de randonnée à Rioz. Repas sous la bâche, barbecue malgré la pluie. On patauge dans la boue. Fin des hostilités vers 16 h, après le passage des derniers randonneurs. On a quand même passé une bonne journée...

JLG

P7015521.JPG

D'autres photos et une vidéo sur Picasa.

Partager cet article
Repost0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 15:50

Participants : JMR, BD, JLG

Rendez-vous 9 h sur place. Après avoir trouvé les arbres qui convenaient à proximité de la source des Ermites, nettoyage du site, et mise en place du câble. Les taons profitent de la chaleur et du fait qu'on a les mains prises pour nous dévorer voracement, remplacés un peu plus tard par les moustiques ! (si vous venez demain, pas de short et prévoyez votre produit anti-moustiques). Après quelques essais "musclés", on décide que les réglages sont corrects, et qu'on prendra demain des poulies "câbles" et pas des "speed" !

JLG

12.06.30_prep_tyro.jpg

d'autres images sur Picasa

Partager cet article
Repost0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 23:31
Participants : Bruno et Louis, TPST 2x3h.
Cerre : Thierry G, Bruno et Louis: ex-aequo désormais dans l'extrême aval du réseau.... 15 ans après l'unique pointe de Thierry G dans l'extrême aval, dans la galerie qui part au dessus du siphon ( jamais topo), nous avons revu le laminoir décrit comme "très difficile". Nous parcourons les 40 mètres d'accès un peu tordus mais pas vraiment étroits au delà du siphon, pour accéder à la petite salle terminale. Au plafond, le laminoir se présente, pas engageant effectivement, mais pas si étroit qu'envisagé. Bruno tente le premier, en tikka, le casque n'est guère adapté. La largeur varie de 0,50 à 0,80, hauteur de 0,30 à 0,40. C'est très concrétionné et humide avec des petits gours à une dizaine de mètres du départ. Juste avant, un premier passage un peu serré se négocie aisément. A 15m, un vide latéral offre de faire demi-tour. La fin est à 20m (
estimation basse), grosse coulée de concrétions. Le "pipi" part desssous, on arrive un peu à avancer la tête à droite. ça résonne derrière, mais à hauteur du volume précédent. Marche arrière sur 5m, et retour pour que Louis y aille a son tour. Nous attaquons la désob dans l'autre laminoir inférieur pendant 30 minutes, c'est très facile à creuser avec la pelle US , nous gagnons 2 m, il faudra y retourner, c'est intéressant.
topo-cerre.jpg
Moulin au maire ( après midi)
L'objectif est de trouver la jonction avec la salle sup, à droite au bas de la trémie d'accès ( un raccourci énorme en perspective..) Nous débutons dans l'axe du puits, perpendiculairement à la galerie fossile. (départ commencé brièvement par Nanard et Louis dernièrement). 5 m de
galerie/laminoir très bas donnent accès à une petite salle 2x2 avec trémie en face, on ne touche à rien et demi-tour. Sur la droite, une lucarne offre la vue vers une salle plus grande, mais accès impossible, c'est trop instable. Nous travaillons donc là où Bruno avait débuté il y a 3 semaines, dans l'axe du fossile. C'est ouvert sur 5m également et on retrouve la salle aperçue auparavant. environ 4x4, méga trémie sur deux cotés, ancien porche très probablement vu les parois et le plafond. Sur la gauche, une petite lucarne en hauteur offre ce que l'on cherchait : la vue sur la jonction par le haut. Mais un gros bloc est en place, et tout est à stabiliser avant le moindre essai pour le péter.
Le bilan de la journée est donc atteint, nous sortons heureux de ces deux sorties vers 16h.
Bruno
Partager cet article
Repost0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 08:03
Participants : Thierry V, Thomas, Nicolas Bondon et madame.
Plongée prévue  au Crevat, mais Didier Lamireau n'est pas venu. Donc, Moulin au Maire.
La première voûte mouillante est un souvenir, 2m de large et 50cm de haut de roche ont disparu...
6 trous ont fonctionné à l'obstacle suivant, le souffle a été fort, même à 100 m !!
Résultat samedi prochain probablement, contacter Thierry.
Bruno (CR téléphoné par Thierry)
Partager cet article
Repost0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 14:50

Présent : Louis (SCV), Clément (un ami que Louis emmène en initiation), et moi (Gaël du GSD)

TPST : 9h15

RDV : mercredi a 15h00 chez moi, il manque des cordes à Louis donc on passe au club chercher 3 cordes, puis on va chez Louis préparer tout ça. On passe prendre une bière chez vert tiges en prenant au passage des poulies tandem câble (Jean-Marc nous a dit que la tyrolienne était en place). On passe chercher Clément chez lui vers 18h. Louis a Jean Marc au téléphone et on apprend qu'il a laissé l’équipement de la main courante et du P7, ça fera un kit en moins.
On arrive, on s'équipe, on présente le matos à Clément. Nous voilà partis sous terre, on arrive à la tyro. Louis prend les 2 kits et remonte la tyro pendant que je passe avec Clément dans la faille. Nous continuons notre progression et après avoir appris à Clément à utiliser le descendeur, on arrive bien vite à la salle des dunes où nous mangeons (ça va vite quand c'est déjà équipé). Notre repas avalé, nous partons pour le premier P20 mais en route nous passons au dessus d'un trou ou nous apercevons des accus ; c'est étroit, Louis hésite, mais fini par se glisser dedans, nous l'aiderons à ressortir en le tirant. Bilan des courses, il remonte un sac plastique plein, des accus et une bite de carbure, et il en reste encore. On laisse ça là et continuons vers le fond. Nous descendons le P20 et en bas nous mettons un peu de temps à trouver le boyau. On n'est pas sûr, mais j'y vais le premier et à la vue des broches, je crie que c'est tout bon. Louis continue l’équipement et nous le suivons. Arrivé en bas de ce deuxième puits nous continuons et arrivons dans le méandre. Louis progresse nettement plus vite que moi et Clément. Nous nous longeons sur la corde présente en fixe mais rapidement nous décidons de nous délonger, plusieurs tonches importantes sont relevées. Nous surnommerons ce méandre le méandre sans fin :). Arrivé au lac, un équipement est en fixe, main courante sur un seul point, quasiment aucun point, nous sommes septiques. Louis y va, l'équipement est merdique. Il finit par descendre au dessus du lac et remonter. Je fais de même, dans la galère sur la main courante, ma couverture de survie tombe dans le lac (elle y est toujours, impossible d'y aller sans de gros frottements ou de nager, il faudra y retourner avec une canne à pêche. Elle flotte et est bien bloquée contre un caillou). Au retour, nous nous rendons compte qu'ici aussi une corde de l'équipement fixe est tonchée. Clément ne descendra pas, une conversion est indispensable, et l'idée de le faire descendre jusqu’à un nœud et, de là remonter avec une poulie et un bloqueur est vite abandonnée. Au vu de l'équipement, on se tire d'ici en vitesse. Retour dans le méandre, remontée des puits, je fais un peu moins la malin, j'ai prêté mes chaussons néo et ne suis pas en bottes. Je commence à avoir froid et puis, je crois qu'un an sans trop bouger a diminué ma POWER. Nous remontons donc les puits jusqu'au trou où Louis a remonté de la merde, décision est prise de tout laisser là et de prévenir Jean-Marc qui doit y aller bientôt car nos kit sont blindés. Nous remontons tout de même 2 bites de carbure ( qui naturellement se révéleront remplies de chaux, mais on a gagné de la chambre à air). Sortie du trou à 4h15, le jour se lève, on fonce se coucher. nous passerons une bonne partie de l'aprèm le lendemain au bastion à tout laver et ranger le matos.

Gaël

Partager cet article
Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 16:06

Participants : TV.LB.BD.YM .

TPST en gros 7H00.7H30

 

Beaucoup de matos à traîner, ça a été très dur. Un câble de 100m a été tiré depuis la boîte aux lettres juste avant le puits de 13m, ce sont Nanard et Louis qui s'en chargent. Thierry et Yonyon partent pour le fond derrière la voûte mouillante, elle se franchit encore mieux que la dernière fois avec 10cm d'eau en  moins. Deux trous et le tour est joué. Pendant ce temps là, les deux compères arrivent avec le câble. Pendant que Thierry et Nanard s'occupent de la voûte, Louis et moi rabaissons le sol de graviers ce qui nous fait encore gagner 10 cm de plus et ça passe encore mieux. Quelque temps après nous sommes tous au fond pour attaquer le terminus (marteaux burins et barres à mines, les fous se déchaînent, comme d'hab. ) et nous gagnons 50 cm sur l'étroiture. Plus tard, 7 trous seront réalisés. Pour le plaisir, nous hurlons dans l'étroiture et ça fout vraiment les boules, super gros volume derrière ! Nous repartons vers la sortie et en passant à la voûte, le dispositif est posé, plus un spit en paroi pour, plus tard, y fixer une corde. Arrivés au sommet du P13, enclenchement et "boum" impressionnant !!!!! .

Au retour, Nanard et Louis gratouillent au sommet du P14, ça paraît intéressant, mais à revoir plus tard. Sortie du trou bien cassés et le matos est lavé dans le ruisseau.

 

Yonyon

12.06.17_moulin.jpg

Partager cet article
Repost0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 08:29

TPST 5h

présents: une quinzaine de secouristes SSF25 et LB

Arrivée 9h30, constitution des équipes et définition des ateliers. Préparation du matériel et équipement. Je suis dans l'équipe qui s'occupe d'installer une tyrolienne au fond de la première galerie.
12h15 : on ressort por manger avec les autres qui s'occupent des tyroliennes extérieures. On parle de TPS05 pendant le repas. On retourne bosser, brellage de la victime à 14h30. La civière monte sur une première tyrolienne puis et reprise sur un téléphérique. On la brancarde ensuite jusqu'à la prochaine tyrolienne. On fera ensuite un brancardage en chenille sur 200m. Il se fait tard alors le blessé ressuscite et porte le brancard. On déséquipe et on repart.

Louis

Partager cet article
Repost0