Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2018 2 26 /06 /juin /2018 08:54
Voici mes compte-rendus d’entrainement en Ariège !
 
Samedi 23 juin gouffre de Génat
TPST : 5h30 - Participants : VOL, Philippe Auriol, Didier Lescure, Denis Langlois
Objectif équiper ! La veille j’ai préparé les kits au nombre de 3 ça va. On part pour le fond et améliorer le confort de la dernière de puits à -136 m.
Je suis incroyablement lente et les garçons ont juste froid derrière moi. C’est une très jolie cavité mais la lecture de paysage est un mystère pour moi : j’ai le regard toujours trop bas. A - 52 m j’utilise même le perfo pour poser un nouveau spit tellement je ne trouve pas ça évident et pratique ce qu’il y a en place. Nini est d’accord. Je bosse les amarrages en dynema et les nœuds de tisserand. C’est Philippe qui déséquipe.
Je suis déjà fatiguée :-)

 

 
Dimanche 24 juin gouffre du Crapaud
TPST : 6 h - Participants VOL, Philippe Auriol, Didier Lescure, Denis Langlois, Florence Guillot
Objectif trouver le trou et équiper. J’ai passé la matinée à faire des noeuds de toutes les façons sur un grillage pour qu’ils tombent juste vite. ça s’améliore.
On passe par le col Agnès pour dire bonjour à l’azur avant d’aller embrasser les crapauds promis ! Des crapaud il n’y en a plus. Je m’amarre à un arbre mais pas par la voie la plus évidente et me fait disputer grave parce que je nettoie pas la caillasse, c’est pas sécuritaire ! Aïe.
En bas du puits large un puits tout étroit en enfilade et c’est reparti pour équiper, je lève à peine plus les yeux… Philippe déséquipe et je suis encore plus fatiguée qu’hier, je n’ai vraiment pas la caisse. Surtout qu’on papote et fait ripaille tous les soirs.

 

 

Lundi 25 juin réseau Georges entrée par le tube
TPST 8 h 30 Participants VOL,  Didier Lescure, Denis Langlois, Florence Guillot
Objectif : se faire plaisir dans un - 400 tout équipé. Beaucoup de mains courantes et d’opposition, je bataille grave parfois pour franchir, clairement je n’ai pas de puissance. Flo me dit je suis aussi une nana c’est que de la technique … heu. Elle sort fraîche comme une rose et moi rincée, ya vraiment aussi un pb de force et d’endurance. Je fais de la course à pied et elle jamais. j’ai pas bossé le bon sport de fond je crois. Au fond du Georges du marbre rose, blanc ou bleu ça fait très layette et ça vaut le coup d’y aller voir jusqu’au siphon. On pose des cairns de balisage pour la dernière portion car Philippe y retourne avec le GESA mi juillet.
Mardi 26 juin grotte de l’Hermite
TPST : 6 h - Participants VOL,  Didier Lescure, Denis Langlois
Objectif : équiper une grotte d’initiation qui sert a tout et tous, sauveteur en exercice ou petits mouflets de 5 ans. Autant dire qu’il y a des spits partout.
Je commence par me perdre souvent et c’est tant mieux parce qu’on marche sur le dos d’un plesiosaure enseveli, passe dans des corridors, sous des voutes basses incroyables avec une température ambiante de 17 °C, c’est la grotte juste au dessus des thermes ! J’équipe et les garçons n’ont pas froid. On n’a pas trouvé l’œuf de dinosaure avec son poussin dedans et c’est vraiment trop bête. Cette grotte est vraiment magique pour l’imaginaire des petits.
Mon niveau d’équipement et environ meilleur mais clairement je ne parie pas sur une réussite au stage initiateur de juillet. Le siphon du fond à un niveau plus haut que l’ordinaire.
En remontant Didier (80 kg) tombe dans les pommes sur sa corde, ça me manquait ça… le décrochement balancier sur longe en latéral est tellement laborieux (pas de puissance !) qu’on doit vraiment réfléchir à une autre façon. Je teste un décrochement balancier sur longe en face à face avec Nini ( 68 kg) en trois secondes le croll est ouvert. On va dire que c’est donc ma nouvelle technique jusqu’à la prochaine fois.
J’ai plus la forme en sortant que le premier jour parce que c’était une chouette grotte jolie et que je commence à avoir le rythme. Mais je veux rentrer chez moi !
Véro
 
Partager cet article
Repost0

commentaires