Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 22:18

Présents : Jean-Marie J. ; Jean-Luc G. ; Jean-Paul S. ; Nanard         (Thomas S. l'après-midi)

Rendez-vous à 10 H sur place. Jean-Marie, Jean-Luc et Jean-Paul sont déjà en train de s'équiper. L'objectif de la journée est de descendre dans le colmatage dans le bas de la salle. Le Président n'est pas là, mais Jean-Paul l'a remplacé en nous apportant les croissants.

Première activité de la matinée : bûcheronnage. Jean-Paul nous débite les arbres en travers du chemin à la tronçonneuse afin de libérer le passage pour le 4x4.

En arrivant on ne voit plus couler le ruisseau dans la perte, mais finalement on aperçoit plus loin le ruisseau qui se perd dans la perte en amont au niveau du coude du ruisseau.

On projette de descendre à la verticale et on part dans l'axe de la salle, car un vide semble plus prometteur. Dans la salle, première séance d'entrée avec 2 pailles. La roche se délite facilement; on retrouve du mille-feuilles qui nous permet de faire rapidement de la place. On évacue  et on stocke dans la salle. Jean-Paul remonte un nouveau mur qui permettra de stocker les gravats.

Deux nouvelles pailles nous permettent de supprimer l'éperon dans la paroi. Jean-Luc s'en occupe. Encore de la place de faite.

Puis c'est au tour de Jean-Paul de fracturer la grosse dalle du fond, sous nos pieds.

Sortie repas. Le grand luxe : Jean-Marie nous installe la table de camping et les chaises. Le matériel a déménagé du Replan à la Perte d'Abondance. Après quelques dégustations de bières (pour ceux qui peuvent !!!), nous attendons les gaufres qui doivent arriver avec Thomas. Bref elle n'arriveront jamais ! Mais Thomas vient nous retrouver pour passer l'après-midi avec nous.

On repart pour le fond voir les résultats et  déblayer les blocs. Pendant que Jean-Marie installe le campement (structure et bâche) pour protéger l'entrée du trou,  on continue de vider, de buriner les blocs au fond qui s'éclatent facilement. On aperçoit sur notre droite au fond, un laminoir de 10 cm de haut par où souffle un courant d'air; à nos pieds, on ouvre 2 petites ouvertures qui laisse ressortir un courant d'air. Mais on entend la rivière sous nos pieds pas très loin.

La semaine prochaine on devrait essayer de descendre encore d'un mètre afin de mieux cerner dans quel axe creuser.

Le propriétaire est venu nous rendre visite.

Prochaine sortie dimanche 17 novembre 2019 à 10 H.

Nanard

Perte d'Abondance, dimanche 10 novembre 2019
Partager cet article
Repost0

commentaires