Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 09:59
Présents : TL, TV, JMJ + le matin TG, Gégé, Rodolphe
 
Arrivée à 10 h, café, pain aux chocolats, chaussons aux pommes.
On amène le matériel au trou vers 11 h.
11h40, on s'arrête pour l'apéro + repas léger.
Reprise des travaux à 14h, après départ du camping car du Dijonnais, on retourne au trou.
14h30 Thierry descend voir comment installer les volets pour boucher le trou à la base de la buse.
Il remonte à 15h30 après avoir étudié la chose et vu qu'on n'avait pas le matos (faudrait mettre en place deux IPN/morceaux de tarière pour tenir les volets à l'horizontale dans la continuité de la plaque + quelques bidons pour boucher les trous).
C'est après cette journée fortement chargée (1h sous terre quand même), que le drame arriva...
Thierry va à la perte 200 m plus loin pour faire un petit sondage dans les remblais. 3 heures plus tard, après avoir descendu d'un mètre cinquante, il trouve un courant d'air et pense être arrivée à la roche.
Résultat : encore un nouveau chantier ouvert !
Il retourne aux Fèves mardi matin pour installer les barres et les volets (Bruno de prévu aussi).
Rendez vous chez Thierry à Frotey pour la réunion du club Vendredi soir. Il a prévu les gâteaux, on pourra amener de la boisson.
Thomas LEBON
 
Partager cet article
Repost0
22 mars 2022 2 22 /03 /mars /2022 08:43

Participants : Véro G et Damien G.

Départ du village de Bucey les Gy en empruntant le sentier "des Pelouses". Grimpette jusqu'à la ferme des Combes où habite Joël "Pépé" Palissot, spéléo notable du secteur. Ce dernier est absent mais Brigitte, sa compagne, nous offre un thé. Nous continuons notre marche jusqu'à St Maurice. Sur le chemin, j'essaye de repérer la grotte et le gouffre de Champtourneaux. Je ne les trouve pas dans le bois dont la prospection est rendue difficile par une coupe en cours. Casse-croute rapide près d'une table d'orientation non loin de là. Toujours sur le chemin, je repère et fait des photos de la perte de St Maurice dans le vallon juste avant le hameau et de la fontaine de St Maurice à la sortie du lieu-dit. Non loin de la goule de Captiot, avec les coordonnées que j'ai de Basekarst, je tente de trouver la grotte de Crousot mais sans succès. A l'endroit donné par les coordonnées, il n y a qu'une grosse dépression. Il semblerait que la grotte se trouve plutôt à environ 300 m au sud de St Maurice au lieu-dit Le Crousot ; à voir une prochaine fois pour corriger au plus juste la base de données BK. Nous n'allons pas jusqu'à Captiot qui n'est pas sur notre itinéraire. Au lieu-dit Roche, je repère les grottes abri de la Morthe, la grotte de Roche et la résurgence de la Morthe. Nous terminons notre virée par la fontaine résurgence de Bucey lès Gy. Il reste encore beaucoup de cavités (sur les 31 cavités ou sites karstique) à repérer et resituer sur la commune de Bucey, ce qui nécessite une future autre randonnée.

Damien

Bucey les Gy, balade karsto, lundi 21 mars 2022
Partager cet article
Repost0
21 mars 2022 1 21 /03 /mars /2022 21:48
Participants : TV-JM-SB-BP
10H-18h00 et TPST 6h00

 

Nous entrons dans le réseau sous un beau soleil et une température qui fera ressentir le courant d'air, même dans les grosses sections de galerie.
Thierry et Jean Marie reprennent la topo au niveau du "menhir". Ils lèveront 140 m de plus en 30 visées, jusqu'à la trémie 3. Le report provisoire montre un changement d'orientation important. Le réseau va tout droit vers la source désormais. Mais la trémie 3 n'est située qu'à environ 400 m de l'entrée en cheminement. Et seulement 230 m en extension, plein ouest. 
Sarah et Bruno vont désober dans l'affluent fossile vu uniquement par Sarah, situé à la sortie du canyon, après la trémie 2.
Le passage étroit long de 5 m, avec 2 passages encore plus serrés, est un peu décaissé au piochot. Quelques cm de plancher stalagmitique sont retirés, essentiellement au niveau de la sortie amont.
Cela suffit pour ne plus trop frotter et passer sans enlever le casque désormais.
Derrière, la diaclase s'élargit sur une dizaine de mètres avant de buter sur une coulée stalagmitique, doublée d'un remplissage marneux.
Mais, briquet à l'appui, de l'air sort d'entre les concrétions. On abaisse le plancher à la pelle ( Le modèle inox de Rodolphe), puis de multiples forages permettent d'ouvrir suffisamment.
C'est toujours compliqué dans la calcite. Sarah tente le passage, hésite, ressort et laisse finalement sa place. C'est pas large et en pente.
Je la remplace et franchit le passage. Derrière, une courte euphorie dans une diaclase bien concrétionnée. 10 m plus loin, la galerie se rétrécit par colmatage d'argile jusqu'à rejoindre quasiment le plafond au bout de 5 m. Pas un poil d'air. Sarah rejoint pour voir la chose et on ressort en remballant tout le matériel. Le courant d'air semble venir de la diaclase au plafond, mais c'est impénétrable.
On repart vers le fond, rejoindre Thierry et Jean-Marie qui terminent pile à notre arrivée la dernière visée !

 

Les photos diverses seront légendées après mise en ligne.
Prochaine sortie dimanche 10h au gouffre des Fèves, étayage des buses et colmatage.
Bruno
Perte du Château de Vallerois, dimanche 20 mars 2022
Partager cet article
Repost0
18 mars 2022 5 18 /03 /mars /2022 15:29

Participants : Sarah, Nanard Thomas, Thierry V, Rodolphe, JMarie, JLuc

Pose de la plaque sur les IPN et pose de la première buse.

JLG

Gouffre des Fèves, dimanche 13 mars 2022
Partager cet article
Repost0
15 mars 2022 2 15 /03 /mars /2022 17:31
Participant du SCV : Pascal Bresson
 
Formation avec la SSF 25,  le matin en salle sur les différents dispositifs d'immobilisation : collier cervical, ACT (attelle cervico-thoracique ), attelle, etc. puis montage du point chaud à l'extérieur du refuge.
 
L'après-midi, mise en situation à la grotte Baudin, dans la salle Simon. 15 ' de ramping depuis l'entrée avec un exercice qui avait pour thème : spéléo inconscient, suspicion de trauma cranien. Bilans, immobilisation, installation dans le point chaud, communication des bilans, etc.
 
Nous étions 5 sauveteurs, qui ne se connaissaient pas, donc très interessant de voir la dynamique du groupe et le rôle de chacun.
Pascal
Partager cet article
Repost0
10 mars 2022 4 10 /03 /mars /2022 08:33

Participants : Pascal, JMarie et JLuc

On n'était que 3 ! Et pas un grimpeur ! Pascal installe une corde sur le surplomb, avec une petite main courante et le deuxième brin. On enchaîne plusieurs montées, main courant et descente sur l'autre brin. Fin de séance il déséquipe, et je redescend en moulinette sur la corde d'escalade.

Rendez-vous dimanche aux Fèves pour l'installation des buses !

JLG

Gymnase des Haberges, entrainement spéléo, mercredi 9 mars 2022
Partager cet article
Repost0
9 mars 2022 3 09 /03 /mars /2022 08:52

Participant: BD-TV-JM-SB-Rodolphe et sa fille la matin

Après la traditionnelle réunion café croissant au parking, 3 équipes se forment :

  • Thierry et Jean-Marie s’attellent à la suite de la topo arrêtée la dernière fois à l’entrée de la deuxième trémie. Avec des visées de parfois moins d'un mètre, ils viennent tout de même à bout de celle-ci et enchaînent plus de 100 m de topo.
  • Rodolphe emmène sa fille quasiment jusqu'au fond avant de filer à un repas de famille. « une vraie spéléo en herbe ! »
  • Nanard et moi nous occupons du balisage pour protéger les concrétions et on pose quelques cordes de confort ainsi qu'une autre sur la vire. La prochaine fois il faudra emmener un récipient pour peaufiner le nettoyage à la brosse. Une fois au fond, Nanard ramène quelque blocs de la trémie « terminale » pour avancer le travail de la prochaine session pailles. Pas de trace de mise en charge dans la trémie, l'eau circule bien, un bloc barre la route pour voir ce qu'il se passe derrière mais il ne saurait résister au futur assaut.

On retrouve ensuite Thierry et JM qui finissent leur session topo un peu avant la vire. Au retour, j'ai à nouveau le droit à un petit tour dans l'étroiture « saracrochelesparois » que Thierry trouve intéressante. Je décris la galerie qu'il y a derrière et je repère un vide derrière une coulée stalagmitique que je n'avais pas vu la première fois. Le report topo saura sûrement nous dire si ça vaut le coup de gratter pour y voir plus clair. Sûrement un ancien affluent bouché par la calcite.

Sortie un peu avant la nuit après environ 18h30 dans ce beau réseau qui n'a pas encore fini de nous surprendre.  

Dimanche 13 mars « sauf contre-indications » :  Pose de la plaque et de la première buse au gouffre des Fèves, besoin d'au moins 5 ou 6 participants.

Prévus : JM-BD-TV-SB... Et ?

Sarah

Partager cet article
Repost0
6 mars 2022 7 06 /03 /mars /2022 21:42

Participants : Damien G et Véro G.

Grotte des Moines à Fournet-Blancheroche (ou gouffre - fissure de la Vierge - d'après BaseKarst): Départ depuis le Hameau La Cendrée au sud de Charquemont pour une rando jusqu'aux Echelles de la Mort qui aboutissent dans les gorges du Doubs. Sur la carte IGN, la grotte des Moines est pointée ! Une variante du sentier y passe, c'est l'occasion d'y aller faire un tour car je ne connais pas. Sur place, rien, excepté un abri sous roche avec quelques fissures sans intérêt. De retour à la maison, je recherche la cavité sur BaseKarst : elle y est bien mentionnée - dvlpt : 0 et description suivante "A Fournet-Blancheroche, au sommet d'un rocher de 100 mètres, une fissure donnerait, dit-on, accès dans un gouffre, dans une paroi duquel on apercevrait une statue de la Vierge, ayant un bras cassé. Dixit le Professeur Fournier." Bon, rien d'exceptionnel. Je fais tout de même une photo qui est floue lorsque je la vois sur mon écran PC. J'en trouve une correcte sur internet (merci Google). On continue la rando et nous montons les Echelles de la Mort pour rejoindre le plateau. Parallèlement, il y a la via ferrata que j'ai déjà faite plusieurs fois. Belle via très aérienne que je préfère sur l'ensemble de celles de la région et que je conseille à ceux qui ne la connaissent pas. Aujourd'hui, elle n'est pas fréquentée à l'exception d'un père et son fils courageux.

Sur la route du retour, un petit arrêt dans la vallée de la Réverotte à Pierrefontaine les Varans pour y voir la Source du Val dont les premières explorations furent menées par le S.C.Vesoul dans les années 50 et dont le 1er siphon fut franchi par le dit club. Ce sera durant les années 70, suite aux explorations inter-clubs (S.C.A. Valdoie – S.H.A.G - S.C.Vesoul - G.S.Doubs) que le développement total de la cavité atteindra 1180 m.

Damien.

Rando karsto dans le Doubs, les 5 et 6 mars 2022
Partager cet article
Repost0
5 mars 2022 6 05 /03 /mars /2022 08:27

Participant : Damien Grandcolas

Dans des falaises dominant la vallée de la Lanterne au Sud de Faverney, j'avais repéré en avril 2021 trois petites grottes mais je n'avais pas poussé plus loin les investigations sur ces cavités que j'avais nommées au nom du lieu-dit : la Croix d'Argent. Aujourd'hui, j'y retourne avec l'équipement et le matériel nécessaires pour me permettre si possible l'exploration de ces grottes.

Grotte n° 1 : après avoir élargi un passage à 3 m de l'entrée, j'atteins l'extrémité de la cavité : arrêt sur colmatage argileux. Développement : 10 m, Hauteur moyenne: 70 à 80 cm. Je fais quelques photos et le relevé topo.

Grotte n° 2 : un bloc à l'entrée que je ne peux extirper seul m'empêche d'accéder dans la galerie basse vue sur environ 3 m.

Grotte n° 3 : une désobstruction de l'entrée est nécessaire pour y voir plus loin.

Ces cavités se situent sur les falaises septentrionales du plateau (aalénien et bajocien) de Fleurey lès Faverney qui domine la vallée de La Lanterne. Ce plateau, de même constitution géologique de celui d'Amoncourt-Villers sur Port, est séparé de ce dernier par la vallée du ruisseau des Cordeliers.

Pour ceux y ayant accès, les 3 cavités sont inventoriées sur BaseKarst. Elles méritent une bonne séance de désobstruction pour y voir plus clair. De futurs chantiers lorsqu'on aura un peu de temps.

Damien.

Grottes de la Croix d'Argent à Fleurey lès Faverney, vendredi 4 mars 2022
Partager cet article
Repost0
1 mars 2022 2 01 /03 /mars /2022 08:48

Repérage karsto dans le sud de la Côte d'Or.
Participants : Véro Garret et Damien Grandcolas

Samedi 26 février.

Trou du Duc et Puits Groseille à Arcenant : entre un Gevrey-Chambertin et un Vosne-Romanée, nous profitons d'une belle rando pour aller voir le Trou du Duc (ne pas confondre avec le Trouduc) et le Puits Groseille. L'entrée du Trou du Duc n'est pas visible et il faut s'approcher du bord de la falaise pour apercevoir une plateforme métallique munie d'une trappe qui permet d'accéder à l'entrée de la grotte à l'aide d'une échelle métallique. Etonnant, cette importante structure métallique pour accéder à une si petite cavité (environ une douzaine de mètre de dvlpt) ; certainement pour éviter les accidents aux curieux voulant voir la cavité de plus près. La vue sur la vallée est superbe. La suite de notre rando nous mène au Puits Groseille après être passé vers un site gallo-romain et une baume où se situe un mémorial du Maquis du secteur. Le Puits Groseille est fermé par une grille nécessitant pour la serrure une clé carrée femelle. Cette cavité de 515 m de dvlpt et -30 m de dénivelé est une résurgence temporaire.

Dimanche 27 février.

Grotte de la Tournée à Cormot-Vauchignon : aujourd'hui, après un Meursault, une très belle randonnée nous fait profiter de la grotte de la Tournée. Belle résurgence dans un cadre splendide. On peut y accéder facilement en voiture mais nous avons choisi de faire une rando d'une durée de 5h30 en partant de Nolay sur l'ensemble du sentier Jean-Marc Boivin (fameux grimpeur né à Dijon). Ce sentier qui longe les falaises du "bout du monde" (grande reculée jurassienne en pleine Côte d'Or) vaut vraiment le coup. Sur le chemin du retour sur Nolay, dans les falaises des Roches de Combeille et les Chêtelots, on peut y admirer de très belles arches et puits impressionnants.

Damien

Côte d'Or, balade karsto, les 26 et 27 février 2022
Partager cet article
Repost0