Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 17:00

 10h/17h30, participants : Thierry V, Bruno, Etienne, Thomas, Florian, Louis.

Le matin, sortie de quelques seaux, béton, cailloux pour un linteau et un mur au fond à gauche.Quelques finitions l'après midi pendant que Thomas et Florian vont parcourir le réseau avec Etienne. L'abaissement progressif du plafond oblige à descendre le sol avant de pouvoir continuer le fond. 20/25 seaux sortis avant qu'un morceau du mur monté le matin ne bascule... un peu trop en surplomb et le collage n'a pas été efficace contre le gros bloc trop lisse (mieux valait qu'il bouge tout de suite que plus tard). Il est vite remonté en corrigeant l'aplomb, puis nettoyage du chantier. il faudra à nouveau sortir des seaux du fond pour un mur à droite la prochaine fois...

Bruno

moulin_04092011.jpg

D'autres photos de Florian sur Picasa

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 09:18

Samedi 27 août 2011

Participants : JPS, TS, EH, TV, YM, JLG

Jean-Paul était intrigué par ce site caché sous des ronces au milieu d'une grande pâture sous le château. Château médiéval, reconstruit en 1437 et 1770.

Nous commençons les fouilles vers 11 h.Pendant que les uns dégagent les orties et les ronces de la belle entrée d'escaliers tournants, les autres glissent une des dalles pour mieux sortir la terre comblant presqu'entièrement le site.

Thierry, Yonyon et Jean-Paul mènent une cadence d'enfer, à coups de pioche, de barre à mines. En surface, on peine à suivre pour vider les seaux. Est-ce une source aménagée ou la sortie d'un soutarrain du château ? Vers 17 h une belle dalle annonce le fond de l'édifice et une forme apparaît : c'est un wc à la turque !!!!

Pas de doutes, ce sont des latrines bien aménagées. Pourquoi là au centre de cette pâture ? Mystère ... Déceptions, frustrations, rigolades. Adieux les beaux souterrains....

Nous tenterons d'en savoir plus. Voir la vue aérienne sur Google, c'est curieux.

Affaire à suivre

Etienne

11.08.27_st_remy.jpg

topo.jpg

photo_aerienne.jpg

D'autres photos sur Picasa

Partager cet article
Repost0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 20:10

ARREDONDO, massif de Porracolina, Val d’Ason.

Séjour du 27 juillet au 11 aout.

Invité par le couple Patrick et Sandrine Degouve ( au club de Pau désormais, je les remercie encore pour leur accueil et pour l’accès à ce massif qu’ils arpentent depuis plus de 30 ans), mes deux semaines de présence n’ont pas livré de grandioses découvertes mais le secteur est toujours aussi magique. Le massif a été très arrosé, les résurgences sont assez hautes.

- Environ 6 séances de prospections /poursuite de désobstructions détonantes parfois / descente de trous repérés ou non antérieurement , avec courant d’air assez souvent : 12 cavités terminées s’échelonnant de -3 à –114. ( dont -52, -58 et -105)

- 2 sorties en cavités entamées en première et non terminées : gouffre de l’ourson ( squelette de petit ours à -50) dans le secteur du canal del haya, arrêt sur manque de corde à -61 au dessus d’un P10 suivi d’un autre puits non visible, le tout avec bon courant d’air+ désob à faire à l’amont du méandre découvert ( P40 fractionné, traversée en vire au dessus d’un P12 , et R10 pour accéder à quelques dizaines de mètres dans un méandre fossile avant les puits non descendus). Secteur de l’hoyo grande : torca du poteau 14, cavité repérée avec Jean Luc et Etienne en novembre 2010, arrêt à -30 au milieu d’un P18 avec pallier, la fin est sous cascade, vraiment trop arrosé, suite visible en bas, il faudra attendre un temps plus sec.

- Torca del Pasillo ( -270, env 3km, explo en cours) : à trois dont un espagnol, la plus belle sortie avec 11h sous terre, recherche de la suite dans la trémie amont au bout de la galerie des indignés à 1km environ du bas des puits. Le méandre est plutôt sportif, avec quelques étroitures que nous avons à nouveau élargi au marteau… Elle est franchie difficilement après 2 h d’essais en différents points, le passage ouvert entre les blocs est vraiment engagé. Nous retrouvons le courant d’air qui se divise dans deux méandres amonts distincts. Arrêt sur voute mouillante très ventilée d’un côté ( vagues sur l’eau), puis descente d’un petit puits de 4m dans une autre branche adjacente qui nous livre le « petit » collecteur (3x3 env) en provenance d’une branche du grand réseau de Cantu encaramado ( 104km avec 7 réseaux reliés, explo en cours). Nous parcourons une trentaine de mètres en longeant les parois ou en appui sur les blocs, l’eau est verte et limpide avec de beaux bassins profonds, jusqu’à un lac qui oblige à nager. (cet amont sera revu en néo après mon départ, arrêt sur siphon ).L’aval est un siphon trémie étroit dont on retrouve de courtes sections exondées à partir de regards dans le méandre d’accès. Le report quotidien du soir par Patrick indique que nous avons virtuellement jonctionné la torca del Pasillo avec ce grand réseau situé en amont. ( il butait sur trémie et siphon, écart topo de quelques mètres). Bilan topo, seulement 160 m, mais la jonction est quasi acquise(à confirmer avec les espagnols dont les CR d’explo sont imprécis pour le point aval atteint uniquement par bivouac…). Petite anecdote, notre ami espagnol a glissé dans le collecteur, entièrement sous l’eau à 10°, aussi, nous n’avons pas trop trainé. il nous a fallu 3 heures pour revenir du fond. Les grosses galeries fossiles à trouver seront pour une autre fois…

- 2 sorties portage bouteilles ; deux plongeurs des alpes, Yann Tual et Manu Tessanne sont venus 6 jours poursuivre l’explo de siphons locaux. Le haut niveau et l’eau parfois trouble leur a offert des résultats en demi teinte. Siphon aval d’ORCONES, 13 charges tirées à trois personnes, en deux voyages , en majorité à plat ventre ou 4 pattes, sur 100 m environ. Arrêt explo sur manque de fil à 465 m, -3, non franchi( long passage à –30 avec utilisation de mélanges). Et siphon amont du grand réseau de la Gandara ( 106km), suite non retrouvée, fil ancien cassé et visibilité très mauvaise dans une galerie de 6x10 au moins….ils ont réalisé leurs autres sorties en autonomie. Un vrai plaisir de les avoir rencontrés.

Quelques photos à venir en septembre.

Bruno

Partager cet article
Repost0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 11:23

Travaux : 10h00 - 18h00

Participants : TV.TG.YM

Une trentaine de seaux sortis.

Fort et glacial courant d'air. Longueur du boyau : 4m.

A suivre.

Yonyon

Partager cet article
Repost0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 10:36

Jean-Paul et Thomas Servette, Etienne.

Visites de deux pertes au sud du village.

- La première à  l'ouest de la route : perte dans le bois. effondrement important 15 m de diamètre 7m de profondeur.

Deux ouvertures sous roche dont une peut-être facilement pénétrable.

Dalle rocheuses, galets propres, léger courant d'air.

- L'autre à l'est, plus connue,  s'est considérablement creusée.

Jean-Paul pelle dans des gravas de branches et de boues. Ça descend, et la roche apparaît.

Il faudrait aller bosser avec sceaux et des bras... ces deux pertes peuvent être intéressantes.... A suivre???

Etienne

Partager cet article
Repost0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 11:42

Travaux Moulin au Maire le: 14/08/2011

TV.TG. ( Bruno et Dominique de Paris ) YM : 10H 18H

Construction d'un mur à droite au fond du terminus + balade en surface sur le système Veuvey.

La grille de la perte de Chaudrotte est bien encrottée, et l'entrée de Fonçory encombrée de branches suite aux crues.

Fin de cette journée devant une bonne mousse.

 

yonyon

11.14.08_moulin_maire_1.jpg

11.14.08_moulin_maire_2.jpg

Partager cet article
Repost0
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 11:10

Samedi 13 août

Participants : Bruno et Dominique, "parisiens" et du SCV, Thierry V, Thierry G et moi

Entrée 14 h 45, sortie 19 h 15.

On passe d'abord à la perte du ruisseau de l'Etang où Thierry V va vérifier la présence et l'état de la corde dans le P7. Ensuite, direction le Sédéra. Enfilage laborieux des néoprènes sous le soleil ..., échelle, étroiture, puits de 10 m, étroiture et ... dans la rivière. Belle traversée, sans problème, sauf pour moi, au passage de la trémie de la jonction, où je me coince dans l'étroiture verticale, accroché par la quincaillerie (j'avais pensé enlever le baudrier avant de passer, j'aurais mieux fait de le faire). Enfin, avec l'aide des copains, ça finit par passer. En bas du P7, juste avant la sortie, certains (dont moi ) enlèvent la néoprène, et au sommet du puits, avant le passage de la baillonette (qui passe très bien maintenant qu'elle a été réaménagée) se débarassent du baudrier, pour faciliter la sortie. A 19 h 15, on ouvre les BST (bières de sortie de trou, laissées judicieusement par Bruno en début d'après-midi). Ensuite direction maison des chasseurs de Calmoutier, où après une bonne douche froide, on passe avec nos nouveaux amis de Paris une agréable soirée, bien arrosée comme il se doit !

Le dimanche matin, je les abandonne. Les "Thierry" ont décidé d'emmener Bruno et Dominique au moulin au Maire, visite et tirage de seaux.

11.08.13_cerre.jpg

Quelques autres photos sur Picasa

Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 14:08

Mardi 9 août

TPST : 2 h 30

Participants : Etienne, Paco et moi

Promenade jusqu'au siphon. Un peu d'eau et de mousse de crue, suite aux dernières chutes de pluie.

11.08.09_deujeau.jpg

D'autres photos sur Picasa

Partager cet article
Repost0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 19:06

Jeudi 4 août

TPST : 2 h 30

Participants : une douzaine de personnes dont 5 Hongrois. Du SCV : Brigitte Détouillon, Etienne et moi.

Découverte de la cavité par les Hongrois, venus en France pour le retour d'un échange spéléo dans le cadre de l'AJV (l'aller avait eu lieu en Hongrie l'été dernier. Michel Mathiot, de l'ASCR, nous accompagnait. Nous nous sommes arrêtés au Monument, et retour par le même itinéraire.

11.08.04_crotot.jpg

d'autres photos sur picasa

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 11:55

Participants : Thierry V et G, Bruno 10h30/18h30.

Poursuite de l’évacuation des déblais, construction de 2 murs, un petit à gauche qui vient s’appuyer sur un gros bloc en place, l’autre à droite plus conséquent,  environ 60/70 cm  de plus.

Le gabarit au fond  est un peu plus réduit pour éviter de sortir trop de seaux.  Le ruisseau a atteint le pont ces derniers jours…

Je pars en Espagne, monts Cantabriques pour 2 semaines, j’espère vivre quelques belles longueurs de puits  et de galeries en première. Un court  bivouac  en abri sous roche est  au programme en altitude, dans un secteur à 3h de marche.Récit au retour.

Bruno

Partager cet article
Repost0