Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 21:26
Abaissement de terrain sur l'entrée, environ 1 metre cinquante au plus.
Ne permet pas de rentrer en config au dos.
Ensuite,  métro.
Quelques petites racines, mais dans l'espace, donc ne gênent en rien ainsi que petites micro-branches, idem. 
Un petit fil blanc sur environ 8 voire 10 mètres rattaché sur fil d'origine mais au sol, détendu.
Faut tout virer.
Remettre cordelette jusqu'au carrefour.
A voir semaine prochaine
Didier
 
Frais puits, plongée, dimanche 25 juin 2017
Frais puits, plongée, dimanche 25 juin 2017
Frais puits, plongée, dimanche 25 juin 2017
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 18:57
Nous nous retrouvons à 3 ce dimanche matin à 9h15 à l'entrée du Crevat, Thierry, Jean-Marie et moi, les conditions météo sont parfaites.
Le trou est équipé rapidement et le matériel acheminé devant le départ de la rivière amont, le but étant de poursuivre dans cette direction au delà du précédent terminus à 100 m de l'entrée du siphon 2 et 1.5 m de profondeur après un point bas à presque 10m.
Il me faudra 10 minutes de portage pour atteindre le S1 (20 m) et encore 10 minutes pour atteindre le S2 avec 2 bouteilles de 7 litres. Je me mets à l'eau et pars rapidement vers le fond. Arrivé à mon précédent
terminus, je raboute ma ligne et continue dans la galerie qui ne pose aucun problème de parcours si ce n'est la glaise omni présente à partir de ce point. La galerie est vaste 3 m de haut 3 m de large mais de gros talus obligent à un équipement sur piquets ou plombs largable. Je parcours 60 m de nouveaux conduits et fait demi tour voulant garder une marge conséquente de sécurité car la visibilité est totalement nulle. Je ressort du siphon après 30 m et je dois dire que j'ai un peu froid mais le portage vers les copains va me réchauffer.
Le matos est rapidement reconditionné et nous nous mettons en route vers la sortie.
Dehors je m'aperçois que j'ai les oreilles bouchées, mais l'une se débloque rapidement quand à la deuxième elle reste bouchée. Le soir je constate que je n'entends plus rien de cette oreille. Le lendemain la situation n'a pas évoluée je prends rdv avec le doc. Mardi consultation avec un doc avec spécialité plongée qui au vu de mon cas contacte le cephismer, la situation est préoccupante, risque de séquelles non négligeable ( audition et plongée) traitement cortisone et autre à mettre en place rapidement. Ce jour consultation d'un ORL qui durcit le traitement... Toujours sourd de l'oreille je ne peux plus plonger pour une période encore indéterminée...........
 
Voilà pour une première qui ne se termine pas au top !
PS : Seules explications que je vois à ce jour, un départ trop rapide dans
le S2 (zone 0-3) pour devancer la touille, ou un Valsalva un trop poussé.
A+
FRED
Partager cet article
Repost0