Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 17:21

Présents : Thierry G ; Thierry V ; Jean-Marie J ; Nanard             

  TPST : 7 H

Poursuite de la désobstruction du colmatage dans la mini salle. Niveau atteint -3 m. Ca nécessite de descendre encore  d'environ 3 à 4 m pour voir ce qu'il se passe. Une banquette a été réduite en morceaux ; il faudra réduire à néant un rétrécissement qui gène notre aisance pour creuser dans de bonnes conditions. Les déblais ont été stockés dans la galerie amont. Il va falloir investir dans de nouvelles mèches de 8 mm (20 cm et 40 cm de long) après rupture de 3 mèches en perforant. C'était pas le bon jour.

Nanard

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 20:54

Participants : TV, TG, JMJ

Nous sommes descendus de près de 2 m. Deux petits paillages (3+2) pour l'aisance et le colmatage incluant pas mal de calcite évacué dans un précédant creusement : La suite parait plus large !

JMJ

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 20:53

Participant : TV

Sortie en solo de notre Président au Pinard : travaux de maçonnerie. Le plafond de l'entrée est bétonné. Il ne restera qu'une séance au sol avant d'évacuer le campement !

JMJ

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 23:02

Présents : Jean-Marie J; Thierry V; Nanard

Arrivée 10 H sur place.  Après le rituel CC, on part au TNNP.

Sur place, on observe les travaux précédents, on formule des hypothèses, on essaie de déterminer comment ont fonctionné les galeries : amont ?  aval ?  ....  Tout ça pour savoir où creuser.  On passe un coup les baguettes qui confirmeraient un vide à environ 6 mètres au niveau du tir.

Finalement Thierry veut aller voir le fond du méandre et commence à creuser et trouve un semblant de début de méandre "colmaté" bien sûr !!  Jean-Marie poursuit de vider le tir précédent de son côté. Quant à moi je commence à creuser le méandre dans la salle  en vue de rejoindre Jean-Marie. On creuse la tête en bas (pas facile) !  On s'arrête; on se pose des questions ; on creuse à nouveau et on échange nos postes.

Bilan : pas facile de creuser dans la roche en vertical, ça parait plus prometteur de partir dans le méandre (au niveau de la salle) déjà bien vidé, en direction du supposé puits. Les déblais sont péniblement remontés dans l'ancienne galerie amont par Jean-Marie. Le reste des déblais est étalé dans le méandre supposé aval.

Il est 16 H; je dois partir. On sort pour déjeuner puis Jean-Marie et Thierry iront creuser dans l'autre effondrement situé à 200 mètres de là.

 

Nanard

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 22:46

Participant : Didier Lamirault

TPST : 4 h

Je décide d'aller faire un tour au Pinard, dans l'amont, chercher un passage dans le siphon sableux.
J'ai trois kits, plus une pelle et ustensile pour racler. Un sac au dos, le plus lourd, un dans chaque main.
Arrivé sur place, la visi n'est pas terrible, pire que la dernière fois.
Je m'en contente, pas le choix.
Je vais faire un tour dans le s1 amont  voir le fil si tjrs ok.
La visi est de moins d'un mètre, je fais 50 mètres et m'en retourne car je dois garder de l'air pour agrandir l'entrée du siphon. Tjrs aussi sympa.

Dès ma sortie, je bosse environ 1 heure sur le siphon, essaie plusieurs fois de passer, le sable descend depuis le haut, ça coince.
J'avais regardé en arrivant avec un peu de visi. Une belle pente de sable 1 mètre encore après l'entrée.
Je retire un peu sur le haut, retourne dans l'entrée, essaie de passer, certes étroit mais je suis rentré. Je dois rentrer en force.
Je suis rentré les pieds en premier car je sais que je ne ferai pas d'explo.
D'ailleurs, je n'ai plus de visi depuis longtemps, je ne peux pas lire mes manos pression, obligé de sortir de l'eau  à chaque fois. Je sors  et repasse une fois, ok, j'ai vu mieux mais ne peux pas plus car le lit de sable doit rester en place.
Mes bouteilles  sont bien entamées, je ne prends pas le risque d'aller explorer. La prochaine fois, le siphon sera encore là.  Ma pelle sera avec moi lors de l'explo, au moins sur l'entrée. Si bien sûr le siphon est assez long, travailler un peu plus sur l'entrée, "voir déjà son potentiel ".

Je laisse mes piquets, ma pelle et ustensile sur la roche prés du siphon "assez haut ".
Il faut remonter le matos,  cela ne traîne pas, je remonte deux kits sur moi et le  3 ième  attaché à l'extrémité  de  la corde que je hisserai après.
Je remets le grillage ainsi que la barrière en place, je sors, il est 18 heures environ.

 

Didier.

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 18:18

Participants : BP, JMJ, JLG

10 h / 16 h 30

Café croissants comme d'hab...
On évacue à l'extérieur les cailloux des dernières pailles, et on commence à creuser, pas là où ça avait été creusé dimanche, mais plus à la verticale de la galerie d'arrivée. Une demi paille est nécessaire pour éclater un gros bloc qui nous encombrait. Pour nous laisser plus de place, on commence également à évacuer les remplissages de terre, terre bien compacte puisqu'on passait dessus pour aller dans le méandre. Comme on n'est que 3, pour nous éviter des allers-retours épuisants, on vide les seaux dans la petite galerie de gauche. Pause casse-croûte, puis reprise des activités ... la terre maintenant, là où on creuse, est plus meuble et s'enlève facilement, On tourne aux différents postes, remplissage, transport et vidange des seaux. il semble que de l'air frais arrive par là aussi... La place commençant à manquer pour descendre, on utilise des pailles, (des pailles, des pailles mais pas des Panzanis). 4 d'un coup, qui font un joli boulot, on évacue les gravats à l'extérieur, puis 3, qui laisseront un peu de boulot au marteau burin pour les suivants. 

JLG

 

Gouffre TNNP, mercredi 6 septembre 2017
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 21:55
Présents : Jean-Marie, Bruno, Mathieu, Thierry V, Didier L, Thomas L( après midi)
 
Matin: Plongée aval Pinard, 9h30-12h30.
Quand c'est pas le jour, c'est pas le jour....Avec les grosses pluies de la semaine, le débit a fortement augmenté, le niveau est monté de 40 cm au niveau de l'ex S1, il reste deux petits cm d'air. Donc, on renonce pour la jonction avec le Crevat.
Direction l'amont, pour voir le siphon "Amont bis". Vers -2 m à peine, un laminoir très bas est partiellement ensablé malgré les traces de passage d'eau. Didier a réussi à forcer la moitié du corps vers une hauteur plus grande mais il n'a pas insisté (en config à l'anglaise). Il faudra revenir enlever une dizaine de seaux de sable, sous l'eau, pour assurer le passage vers du plus grand.
Après midi: TNNP 14h30-18h30.
A cinq, nous en profitons pour sortir un maximum de seaux ( beaucoup, beaucoup..).
Thierry évacue un maximum de terre accumulé, puis creuse au bas du méandre, 1m50 un peu loin que la verticale prévue. 
ça descend, aucun plancher en vue, et c'est plus ou moins large. Mais pas de vide. Les baguettes indiquent un vide 6 m plus bas, mais directement au pied du cran, à la convergence des diaclases. Et rien du tout au point de creusement du jour. 
Ce n'est pas perdu, on descendra donc en biais en suivant les parois du méandre, bottes de pailles en vue!!!
 
Prochaine sortie: mercredi au TNNP, poursuite des travaux ( JMJ et Bruno, pailles...)
 
Bruno
 
 

 

Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017
Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017
Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017
Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017
Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017

Plongée au Pinard ce matin, 9h sur place, les collègues arrivent : café, croissants sont au rendez vous ...
Les kits terminées , le crapahutage commence.
Arrivés  sur l'ancien siphon 1 aval enfin ce qu'il en reste après travaux afin d'abaisser le niveau pour les non plongeurs, dame nature décide de reprendre ses droits. Les pluies ces derniers temps ont eu raison de remonter le niveau et rendre le passage impossible pour les non plongeurs. Il reste moins de dix centimètres et sans savoir vraiment si cela va cesser de monter...
Annulation de la plongée. Bruno propose de passer avec moi et continuer, je préfère renoncer. Lui fait savoir que je peux attendre meilleur moment et ensemble on reviendra. Il me propose une plongée en amont du réseau. D'après Steph  Guignard, une arrivée mais assez restreinte. On remonte le réseau  pour plonger sur l'arrivée , la visi n'est pas au top mais suffisamment  pour explorer. Je n'arrive pas à m'engager si ce n'est jusqu' aux  épaules, ensuite fini,""les pieds en avant"" le sable noir colmate l'entrée.
Je ressors pour en faire part, décide de retourner pour essayer à nouveau, je regarde bien, la hauteur  est celle de mon bobino "30cm", ensuite  cela s'agrandit  en tâtonnant car visi annulée. Le casque à bout de bras en ayant rentré la tête dans la cavité,  je peux voir que la cavité s'agrandit généreusement. Il faut retirer une dizaine de seaux de sable afin de rentrer en sécurité et surtout regarder si la place est présente au cas où le sable descende, avoir une pelle US pour refaire un peu le passage, juste ce qu'il faut afin de pas déstabiliser le lit de sable noir.
Cela est bien une arrivée d'eau ... Le peu que j'ai vu est assez prometteur, j'irai faire le nettoyage  afin d'aller voir où cela donne.
Après  cette  micro plongée on décide de remonter en surface. Petit casse croûte, l'heure n'est pas tardive, certains proposent une continuité de la journée sur un autre réseau en cours de déblaiement. Je propose mon aide, on se retrouve  sur le réseau afin de remonter cailloux ,terre, ... L
a fin d'après-midi passe très vite .

Didier

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 23:16

Présents : Thomas Lebon, Thierry Vircondelet, Bernard Détouillon, Jean-Marie Josso,  Jean-Luc Géral

 

Pinard :

Plongée prévue dimanche dans l’aval par Didier. Objectif, jonction avec le Crevat.

 

TNNP :

Suite aux derniers travaux, il s’avère que la diaclase dans laquelle on creusait serait plutôt un amont (Bruno a réussi à se glisser dans la suite, dans une toute petite salle fermée surmontée d’une cheminée très étroite, par laquelle arrive le courant d’air). Il faut maintenant vraisemblablement creuser au carrefour des diaclases. On peut aussi continuer de creuser un peu en bas dans le méandre pour être sûr que ça ne continue pas là.

 

Documents :

Jeannot est passé chez Nanard et lui a laissé sa doc et ses documents pour le club. Un grand merci Jeannot. On s’est réparti tout ça pour l’inventorier, et compléter l’inventaire existant au cours de cet hiver…

 

JNS :

Un tableau d’inscription pour les cadres sera envoyé dans les jours à venir pour savoir sur qui on peut compter et quand, il ne faut pas se louper pour l’encadrement des élus le samedi matin. Nanard contacte Jacques.

 

Sorties réalisées en août 2017

*05.08 : EDS, Rougeterre : 3 jeunes (dont Valbert), 2 journalistes, Régis A, VOL, PA, JMJ, JLG

*07.08 : Pinard, travaux : TV, JMJ

*07.08 : Lançot, classique : du SCV : VOL, PA + Christophe Rognon et Romain Venot

*09.08 : Echelles de la mort, via ferrata : VOL, PA, VL

*09.08 : mines de cuivre du Tillot : VOL, PA, VL+ Christophe Rognon, Florian et Gérald

*09.08 : TNNP, travaux : TG, TV, Gege et Léo, BD  

*12.08 : Pinard, visite et TNNP, travaux : MD, BP

*13.08 : Château de la Roche, photos : VOL, VL et Romain Venot et Clément Cordier

*18.08 : Malvaux et Langouette,  canyons : Cécile, Antonin, Damien et JLG

*20.08 : TNNP, travaux : TV, JMJ, BD, JLG

*24.08 : Nans sous st Anne : via ferrata : Sylvie et JLG

*26.08 : TNNP, travaux : TV, JMJ, TG, BP, JLG

*27.08 : TNNP, travaux : TV, BD

*30.08 : TNNP, travaux : TV, JMJ, BP, JLG

 

Prochaines sorties :

Plongée au Pinard

Travaux TNNP,  et gouffre du Bois du Replan

Explo trou Valbert

 

Merci à Chantal pour le gâteau, la glace, les bières, le café …

Prochaine réunion le samedi 7 octobre au cours du repas des JNS.

 

 

Réunion du 1er septembre 2017 chez Chantal et JLuc à Echenoz
Partager cet article
Repost0
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 22:20
Présents : Jean-Marie, Jean-Luc (après midi), Bruno.
Rendez-vous 9 H30 sur place (JMJ ; Bruno) rejoints en début d'après-midi par Jean Luc.
Avec la nouvelle perfo, forer un trou de 40 mm n'est plus aussi fastidieux qu'avant. On met donc le paquet pour commencer, trois trous pour bien entamer la paroi au fond du méandre. Le résultat est tellement bon qu'il faudra remettre deux demi pailles pour faire descendre les très gros morceaux bloqués en hauteur. Puis encore deux complètes pour avoir de la place. Entre chaque claquement discret mais efficace, nous sortons des seaux. Le courant d'air important venant du fond ne ventile pas le brouillard qui s'accumule en bas du méandre... en fait, il passe en plafond et nous empêche de retourner assez vite bosser.
En début d'après midi, quelques coups de piochot suffisent pour une reconnaissance de la suite au dessus du talus terminal: 2 m de première et... fini ! L'air vient d'une cheminée impénétrable au dessus (vue sur 2m), les parois forment une petite rotonde sans suite. Il y a une minuscule diaclase de 20 cm de long partant à gauche, pincée.
Il reste le carrefour de galeries à poursuivre en descente, tous les indices du terrain convergent vers une suite possible à cet endroit. D'ailleurs, deux pailles sont injectées dans le bloc qui se trouve juste au dessus, avant de sortir. Malgré sa taille, il est en morceaux, à évacuer...
Quelques photos des travaux du fond, avec une paroi propre, amincie à la paille.
 
Prochaine sortie: Plongée Pinard dimanche matin 9h00 avec Didier ( porteurs prévus: Bruno, thierry V, ???), l'après midi, retour probable au TNNP après repas.
Bruno
 
Gouffre TNNP, mercredi 30 août 2017
Gouffre TNNP, mercredi 30 août 2017
Gouffre TNNP, mercredi 30 août 2017
Gouffre TNNP, mercredi 30 août 2017
Gouffre TNNP, mercredi 30 août 2017
Partager cet article
Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 20:35

Présents : Thierry V. et Nanard        TPST : 7 H

Croyant que la plongée avait toujours lieu, je me pointe au Pinard. Personne. 

Je décide d'aller faire un tour en solo au TNNP et voir les travaux des collègues. J'en profite pour expérimenter les baguettes.

Le creusement du méandre a bien avancé. J'essaie de poursuivre le fond, mais peu d'accès et travail à bout de bras peu efficace (c'est bien au gabarit de Bruno, mais pas pour moi). J'attaque donc la désobstruction du méandre jusqu'à la roche (plus confortable à genou). Les remblais sont stockés au niveau de la mini salle. Arrivé à 1 mètre du fond, je remonte en surface pour grignoter et profiter d'une mini-sieste histoire de faire sécher la sous-combi. C'est alors que Thierry arrive. Nous décidons de poursuivre le nettoyage du méandre jusqu'au point terminus des collègues. Nous utilisons cette fois le bac et dispatchons les remblais au pied de la mini salle et dans la galerie d'arrivée.

La galerie semble descendre plus rapidement vers le fond du méandre. A priori il semblerait plus judicieux de poursuivre le creusement de la galerie plutôt que de descendre le bloc sur la gauche.

On sent le courant d'air d'une façon impressionnante. La flamme de la bougie s'est retrouvée à l'horizontale.

Nanard

Partager cet article
Repost0