Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2018 4 03 /05 /mai /2018 15:15

Participants : de la CPEPESC : Arnaud Lacoste, Florent Billard ; du SCV : JLG

TPST : 2 h

Arnaud Lacoste m'avait invité à participer à un comptage de chauve-souris dans le cadre de la gestion de la RNR (Réserve Naturelle Régionale). On se retrouve donc les 3, à 9 h, pour aller effectuer ce comptage dans la grotte de la Baume Noire de Fretigney, dont l'accès est interdit toute l'année. 
Le comptage commence dans la première salle. Florent passe le premier et installe la corde de descente. On se retrouve dans la deuxième salle. Je suis content de retrouver cette cavité dans laquelle je n'étais pas venu depuis bien des années... Du temps des échelles fixes, j'y avais même emmené mon père, ma belle-mère, et des copains. Mes souvenirs étaient quand même assez flous, je me rappelais de l’exiguïté de la chatière verticale d'accès au petit puits, mais pas à ce point-là, ni de la hauteur de la cavité. Pas facile de voir les chauve-souris au plafond, même avec les lampes puissantes et les jumelles emportées par Arnaud et Florent.
Pour la sortie, j'équipe en corde la descente et je déséquipe le total.
De retour au voitures, autour du pique-nique, Florent et Arnaud font le compte des chauve-souris : 120 minioptères de Schreibers plus quelques individus d'autres espèces : grand murin, barbastelle, sérotine ... 

JLG

Les photos de la sortie

 

Baume Noire, jeudi 3 mai 2018
Partager cet article
Repost0
30 avril 2018 1 30 /04 /avril /2018 14:19

Présents : Thierry V., Jean-Marie J. , Nanard                

Temps passé sur place : 9 H

Après les mêmes rituels que l'on n'évoquera plus, on poursuit la désobstruction sans réellement savoir où creuser. On suit la paroi, on trouve des zones terreuses, puis des zones de vides dans l'éboulis. Finalement en fin de journée, nous décelons une zone de cailloux biens lavés à l'aplomb de la grosse diaclase, sous l'éperon de droite. Il va falloir étayer, car nous sommes bas et tout le talus déboulis devient instable.  Thierry, en vacances cette semaine, devrait procéder au brochage et à l'étayage de la zone instable.

Lors de nos travaux, un autosecours a été nécessaire : nous avons pu extraire notre ami "le loir" enfoui, bien au chaud au fond de l'éboulis, dans une zone terreuse. Il a échappé de justesse aux coups de barre à mines. Une bonne demi-heure lui a été nécessaire pour se réveiller avant de partir se replanquer dans une zone moins dangereuse (on aurait cru Jean-Marie dans sa face de réveil).

Nanard

 

Bois du Replan, dimanche 29 avril 2018
Bois du Replan, dimanche 29 avril 2018
Bois du Replan, dimanche 29 avril 2018
Bois du Replan, dimanche 29 avril 2018
Partager cet article
Repost0
28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 19:56

9 h / 18 h

Dès 9 h, JLK, Arnaud, Thierry D et Bouliche, du GSML, mettent en place (en se servant des arbres) le système (câbles, poulie, tire-fort...) qui permettra de soulever, déplacer et descendre les buses de 273 kg chacune. Ensuite, Jean-Marie descend en tête de puits pour, avec mon aide, calibrer la partie supérieure du trou et permettre le passage des buses. Ça nous prendra jusqu'à midi.

Rapide pause méridienne, avec apéro et repas, au cours de laquelle arrivent Damien, avec Théo, Loukian et Antoine, de l'EDS. Arrivent ensuite Véro et Valbert, Nanard, Thierry V et Mathieu, qui avait l'espoir d'aller faire un tour dans le trou, chose impossible tant que les buses n'auront pas été posées. La première buse est  mise en place, puis les jeunes se mettent au béton, et Damien et Jean-Marie s'occupent  du scellement . Ensuite, utilisation du burineur pour calibrer le dessus du puits, pose des buses 2 et 3, et Thierry V met un point final au calibrage au burin marteau. Les 4 buses suivantes sont rapidement installées. A 16 h, les buses sont en place, le tampon également. Le trou restant est comblé avec les pierres et la terre entassées autour du puits. Comme nous avons "posé" la première buse moins profond que prévu, il reste 2 buses qui n'ont pas été utilisées.

Après la traditionnelle photo de groupe, Véro amène de quoi faire un barbecue, et pendant qu'il chauffe, installe une corde et va inaugurer ce nouveau puits avec Mathieu. 

Une action CDS rondement menée grâce aux compétences des différents clubs !

JLG

Les photos

 

Aménagement de l'entrée du Chaland, dimanche 28 avril 2018
Partager cet article
Repost0
28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 07:51

Participants : Véro, Damien, Hervé, Peter, J.Marie, Thomas, JLuc G

17 h 30/18 h 30

Pile-poil au rendez-vous, à 17 h 30, Hervé arrive avec JMarie, dans son camion avec tout le matériel (9 buses de 50 cm de hauteur, diamètre 80, du cimant, un tampon ...). Le terrain sec permet d'amener le camion jusqu'au plus près du trou. Un passage dans la lisière du bois a été dégagé par Damien, ce qui permet de déposer les buses avec la grue dans le bois. Ne reste plus ensuite qu'à les faire rouler jusqu'à côté de l'entrée de la cavité. En 1 h, tout est réglé.  

Demain, au boulot !

JLG

Les photos

Aménagement de l'entrée du Chaland, vendredi 27 avril 2018
Partager cet article
Repost0
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 22:25

Séjour Bruno Espagne. Monts Cantabriques 8 au 19 avril.

"Porracolina 2018", expé FFS. Avec P et S Degouve, Dom Boibessot et Christophe Philippe.
Une météo humide, voir très humide n'a pas favorisé les sorties. Seulement 4 jours de grand beau en fin de séjour. Plusieurs sorties on été écourtées, voir annulées ou transformées en rando prospection. La neige était encore présente en forte épaisseur au dessus de 1100 m.
Deux secteurs prioritaires, comme depuis plus de 5 ans. Ouvrir un accès à la branche Nord inconnue du réseau de la Gandara ( 116 km sur la branche sud...) et trouver un accès sup au réseau de Carcabon : environ 12 km topo, secteur  de nos amis de Ramalès, exploration commune,  accès noyé 9 mois sur 12, et le fond est déjà situé à plus de 5 heures de bon crapahut dont deux lacs à passer en néoprène sur le premier km, entrecoupés de puits et de ressauts à franchir équipé.
 
Secteur Gandara:
 
- 4 sorties désob sur une doline au dessus de la Gandara (photo petite doline), on s'acharne, c'est placé stratégiquement et c'est la seule avec autant d'air. Mesuré à moins de 6°, c'est un des plus froids du massif à cette altitude.
- 1 sortie paille au fond d'un gouffre vers -40 m, avec "bruit de rivière" signalé par les explorateurs espagnols précédents. En fait, c'est le ronflement du courant d'air dans la fissure terminale...A poursuivre.
- 1 sortie "poursuite d'exploration" dans le secteur de Ulès, équipement en première de -40 à -110 environ . Arrêt sur puits pinçant arrosé, avec l'air et la  suite sur le côté juste avant le fond ( pailles en période sèche).  photos grosse doline.
- 1 sortie prospection dans un secteur amont( Ojon) déjà bien ratissé, mais deux nouveaux gouffres à descendre lorsque la neige aura fondu.
 
Secteur "Carcabon"
 
- 2 sorties prospection nous offrent 3 petits trous sympas dont un reste à terminer ( arrêt sur P20 à élargir au marteau..)
L'occasion d'équiper en première celui trouvé avec Dom.  Jamais simple avec le manque d'entrainement en vertical, la rareté d'emploi des Multi monti, amarrages souples et cordes de 8 mm de type "L". Mais avec un petit perfo, les 9 amarrages ont été posés assez rapidement pour franchir P 6 P 10  P 15 et atteindre le fond vers -45. Une escalade avec lancer de corde vers une lucarne à 5 m de hauteur n'a rien donné. 
 
Au bilan, peu de première; beaucoup de désob ( ça change pas de la Haute Saône sauf les courants d'air marqués), mais ça avance et les paysages sont toujours aussi magnifiques ( photos divers).
 
A peine rentré, déjà hâte d'y retourner.  
 
Bruno
Séjour Espagne de Bruno, du 8 au 19 avril 2018
Partager cet article
Repost0
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 18:37
J’ai retrouvé ma fière équipe de K17 en Belgique à côté de Liège pour faire un rallye spéleo au fort de Barchon et préparé l’expé de 2019 (et accessoirement mon stage initiateur). Je conseille cette expérience à tous, particulièrement pour un futur camp EDS !. Ce parcours est ouvert trois jours par an et il réunit toutes les facettes de la spéléo. Objectifs pour moi la technique ! j’ai donc franchi des parapluies belges par dizaine, fait des balanciers qui atterissent dans des chatières de 30 x 40 cm et j’ai dégagé mes équipiers 4 fois parce qu’ils buvaient vraiment trop de bière. Week end mémorable !
VOL
Fort de Barchon, Belgique, samedi 21 avril.2018
Partager cet article
Repost0
22 avril 2018 7 22 /04 /avril /2018 20:09

Participants ; TV, TG, JLG

11 h / 17 h pour les Thierrys, 14h / 17 h pour JLG

Suite des travaux, TG au fond (l'après-midi, le matin je n'en sais rien, je n'étais pas là...), TV à la traction et JL à la brouette. Environ 1 m gagné en profondeur. Présence de courant d'air entre les cailloux de l'éboulis. 

Le week-end prochain, pas de Replan, on sera au Chaland, pour la pose des buses et radiolocalisation, EDS, ...

JLG 

gouffre du Bois du Replan, dimanche 22 avril 2018
Partager cet article
Repost0
16 avril 2018 1 16 /04 /avril /2018 14:45
Arrivée à 10 h de TL, TV et Nanard. Café, pain au chocolat et début des travaux à 11 h.
Le matin, élargissement du sommet de fouille jusqu'à la paroi en place sur le côté gauche, puis début d'approfondissement dans l'angle à gauche et dans le fond de fouille à droite.
 
A 14 h, JMJ arrive pour travailler, donc on s'arrête pour manger.
Reprise vers 15 h. On avance un peu plus vite à 4, surtout qu'on continue sur deux chantiers : Thierry dans le fond à droite, Jean Marie sur le palier pour passer les seaux, Nanard gratte à gauche et Thomas à la brouette.
En fin de journée (18h) Thierry est trop bas pour passer les seaux à Jean Marie. Il faudra prévoir corde et poulie pour la prochaine séance.
En fond de fouille, on part sous la paroi, avec des cailloux lavés à ce niveau et des cailloux autour.
A gauche, Nanard a mis à jour un bloc coincé entre les deux parois avec du vide (P20 cm) et des cailloux lavés aussi.
 
On a sorti environ 3 à 4 m3 de terre et cailloux.
 
A suivre dimanche prochain.
TL
Gouffre du Bois du Replan, dimanche 15 avril 2018
Gouffre du Bois du Replan, dimanche 15 avril 2018
Gouffre du Bois du Replan, dimanche 15 avril 2018
Gouffre du Bois du Replan, dimanche 15 avril 2018
Gouffre du Bois du Replan, dimanche 15 avril 2018
Partager cet article
Repost0
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 17:23

Participants : Thierry V., Jean-Marie J., Nanard  
TPS(ur)T  : 9 H

Rituel café croissant dès notre arrivée à 10H. Préparation du matériel de visées, baguettes, niaulocalisation,... et premiers essais.

La matinée est prévue pour le report de l'altitude des différents trous. Thierry voudrait positionner avec précision l'entrée des différents trous du secteur et notamment leur altitude (TNNP; Replan et Creux Breuillot 2).

Nous déposons grillage et piquets pour protéger l'entrée du Replan, puis nous nous appliquons aux visées (Jean-Marie à la mire; Thierry aux visées et Nanard aux photos). 13 H 30, fin des mesures.

Le repas en plein soleil nous assomme et nous limite dans notre vivacité pour la reprise des activités de la deuxième  demi-journée.

Laborieusement nous repartons au Replan et nous réussissons à extraire 3 m3 de cailloux. La suite semble être au fond des premiers sondages déjà effectués, mais il est nécesaire d'assainir l'ensemble de l'entrée de gouffre en déblayant les cailloux sur un bon mètre d'épaisseur. Quelques m3 nous attendent. Les baguettes nous indiquent du vide à 8-10m (à vérifier). Même Jean-Marie s'y est mis.

Nanard

 

Prochaine sortie le dimanche 15 avril  pour le Replan . RdZ 10 H

Prévus : Thierry V. , Nanard ;     ......                (Jean-Marie viendra juste nous rendre une petite visite selon sa dispo)

Bois du Replan, dimanche 8 avril 2018
Partager cet article
Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 20:23
Participants : Fred Martin, Valbert Lamboley, Véronique Olivier, Philippe Auriol.
 
Tpst:4h
 
Petite balade au Chaland que personne ne connait sauf moi. Damien nous avait dit pas de matériel de descente on l’a cru.
Mais j’ai quand même tremblé pour mon gamin. En bas, il y avait des boules  de Noël partout très jolies mais embarrassantes avant la chatière qui pendouille au plafond. La rivière est grosse, on marche longtemps. Philippe trouve ses chaussures étroites au bout de 2h seulement. Après vérification, il avait mis les chaussures de Valbert. Il y avait une belle différence (et valbert avait mis les siennes). On ne va si loin que ça, on s'est arrêté avant la galerie des Chailles. On aura visité auparavant la Furieuse et sa parallèle. Il fait quand même un peu froid quand on est très mouillé. On rentre tranquillement. Fred part vite pour embrasser sa dulcinée. Nous repartons et croisons Damien qui nous attend avec une bouteille de blanc. Très belle sortie qui valait bien une séance d’aquagym.
VOL
Le Chaland, samedi 7 avril
Partager cet article
Repost0