Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2019 1 03 /06 /juin /2019 10:52

Participants : Gege, TL, TV, JMJ, BD, TG, JLG

Le 30 mai, comme prévu, TV, JMJ et TL viennent à la maison pour un départ d'Echenoz à 7 h. On passe à Recologne récupérer Nanard, et en route pour le sud. Tout va bien jusqu'à Lyon, puis, comme prévu, ralentissements et bouchons au sud de Lyon jusqu'à Loriol, où on quitte l'autoroute direction Privas. Pique-nique debout, sur un parking bondé en bord de route, puis vers 14 h, on retrouve TG et Gege à Thuyets pour la via ferrata (voir article). Après une bonne bière au bar, payée par notre président (merci à not' Président), on rejoint le gîte de Trécouvieux, où on était venu il y a deux ans et qu'on est content de retrouver. Le "patron" a pris sa retraite et c'est maintenant sa fille et sa belle-fille qui gèrent le gîte. Du nouveau aussi, ils ne peuvent plus faire à manger le soir (normes d'hygiène, ...) et donc, on se réchauffera les plats préparés par un traiteur.
Vendredi, départ pour l'aven des Pèbres vers 10 h, après avoir pris notre temps pour le petit dèj, et la préparation du matos. On trouve facilement le parking, mais il y a déjà 2 groupes dans le trou, dont l'entrée et le puits qui lui fait suite ne sont pas très gros..., on renonce et on se rabat, après discussion, sur la Goule de Foussoubie. (voir article). Le soir au gîte, c'est soirée baguettes-dégustation : le propriétaire est toujours à la recherche de l'aven rebouché par son grand-père sur son terrain, et on s'y met tous pour essayer de le retrouver. On pense savoir où il se trouve (mais on aimerait bien avoir confirmation de JLK et Bruno avant de lui défoncer la cour...). Sur sa demande, on va essayer de revenir en automne pour attaquer les travaux. Comme il est de plus viticulteur, il nous fait une petite dégustation bien appréciée. Avant de nous coucher, on prépare le matos pour le lendemain, histoire de partir plus tôt, et passer avant les autres pour faire l'aven des Pèbres.
le 1er juin, on arrive à décoller à 9 h. Sur le parking de l'aven, il y a déjà une voiture, tant pis, on y va. (voir article). Retour au gîte vers 17 h 30, piscine pour les uns, billard pour les autres, apéro, ... et on prépare les affaires pour partir assez tôt le lendemain, vu les bouchons annoncés sur la route du retour.
Dimanche, départ tôt comme prévu, visite en route de la grotte de La Balme (voir article) et arrivée à Recologne à 17 h.

JLG

Séjour Ardèche-Gard du 30 mai au 2 juin 2019
Partager cet article
Repost0
26 mai 2019 7 26 /05 /mai /2019 20:41
Présents : TL, TV, BD
 
Après un petit moment d'hésitation où tout le monde est arrivé sans s'être vraiment concerté, on prend le traditionnel café pain au chocolat (offert par Nanard) avant de commencer à creuser à 11h. Thierry descend gratter, Thomas corde et Nanard vide les seaux. A 12h30, Thierry entend un cailloux tomber de très haut, rebondir. On arrête là le temps d'aller chercher le harnais et la corde (et de manger). Après un repas rapide d'une heure et demi, on reprend à 14h00, avec cette fois Nanard au fond (avec les lunettes de soleil, parce que Nanard).
Et Thierry au seau. On descend d'abord rapidement, puis la paroi Sud commence à passer sous le cadre, qu'on ne peut pas descendre plus bas car les trois autres côtés sont sur la roche. Après nous avoir fait peur (quelque gros blocs sont descendus), Nanard finit par nettoyer le fond et mets à jour deux grosses dalles directement au dessus du puits, avec de la roche en place sur trois côtés.  Le côté Sud reste instable, et il faudra donc commencer par faire un mur de ce côté avant de descendre dans le puits (on a laissé les dalles pour protéger la suite et on a mis des planches pour bloquer la terre et les cailloux en attendant le mur).
 
Semaine prochaine, Ardèche, mais le président est en vacances aussi ira t-il peut être travailler ici ou finir de sécuriser le TNNP Lundi-mardi-mercredi. (il a installé un grillage autour du puits Samedi)
TL
Creux Breuillot, dimanche 26 mai 2019
Creux Breuillot, dimanche 26 mai 2019
Creux Breuillot, dimanche 26 mai 2019
Creux Breuillot, dimanche 26 mai 2019
Partager cet article
Repost0
21 mai 2019 2 21 /05 /mai /2019 14:08
Sortie initiation au bassin d'alimentation de la Lougre, Lougres / Villers sur Saulnot. 
 
Présents : VOL,Guillaume Bertrand hydrogéologue de l'université de Franche Comté, une classe de Licence 2 en Sciences et environnement, un intervenant de Polekarst Vincent ???
 
Présentation de la résurgence de la Lougre et visite (extérieure) de la baume de Gonvillars avec explications de la géomorphologie, du bassin d'alimentation du réseau de la Lougre et bien-sûr on a parlé du rôle essentiel des spéléos en leur qualité d'explorateurs. J'ai oublié de faire des photos ! Rencontre avec un écotoxicologue Maxime Louzon qui prépare une thèse sur les conséquences de l'anthropisation de surface sur la biocénose des sols. J'étais présente pour la même chose mais un cran en dessous. ;-).
 
VOL
Partager cet article
Repost0
21 mai 2019 2 21 /05 /mai /2019 14:02
Présent : TL, TV, JMJ
 
Arrivée à 10h, café-croissant, équipement, début des travaux à 11h00. Thierry descend pour creuser, Thomas aux seaux et Jean Marie fait un deuxième cadre car les parois restent instables. A midi visite du propriétaire. On lui explique ce que l'on compte faire (creuser pour retrouver le puits, puis busage et grille comme pour le Creva). Il nous dis qu'il n'y a pas de problème pour la suite des travaux, sachant que le pré restera de fauche toute l'année (pas de bêtes). Par ailleurs, il nous a dit que les anciens du club avaient arrêté les travaux dans l'attente d'une sécheresse, mais n'y étaient jamais retournés. Du coup, c'était le propriétaire de l'époque qui avait mis une dalle et rebouché le trou.
 
Après le départ du propriétaire actuel, on tombe sur des grosses dalles avec beaucoup de vide entre, on doit se rapprocher du puits. On met en place le deuxième cadre et on est descendu jusqu'à 2,5 m de profondeur. Arrêt sur gros blocs.
 
A 16 h 00 on arrête pour manger, juste à temps pour prendre l'orage (20 à 30 mm d'eau en 30 min). Après avoir manger dans le coffre, on retourne ranger le matériel puis on rentre se réchauffer.

La semaine prochaine, prévoir le harnais et une corde, ça sent la seconde.

 
Thomas LEBON
Partager cet article
Repost0
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 08:05
Monts Cantabriques
"Porracolina 2019", expé FFS. Avec P et S Degouve, Dom Boibessot (SC Annemasse) et Christophe Philippe (club 70?).
 
Une météo favorable en général sauf le dernier vendredi ( 100l/m2 annoncés sur 3 jours …), la montée de crue a été rapide partout.
Comme depuis 3 ans au moins, l'objectif est la recherche d'un accès à la branche Nord inconnue du réseau de la Gandara ( toujours 116 km sur la branche sud...)
La poursuite de cavités prometteuses (emplacement, fort courant d'air) par désobstruction (pailles et étayage) a constitué la majorité des sorties.
 
 
LA GANDARA:
- trois sorties désob sur une doline au dessus de la Gandara, toujours avec un fort courant d'air très froid. Malgré la poursuite de l'étayage "métal", et quelques mètres libres vers -7 m, nous stoppons provisoirement. Un bloc du plafond a glissé sans prévenir sur mon dos pour ensuite me bloquer progressivement au niveau du bassin contre paroi. Gros cube de 80/100kg à contenir, c'est chaud. Les copains ont réagi très vite en le bloquant partiellement avec les barres servant à étayer. Quelques courtes minutes délicates pour se dégager, puis faire sortir un second équipier qui bossait deux mètres plus loin.
Une éventuelle poursuite du chantier passera par des techniques "haute saônoises", béton et ferrailles, et si le passage reste stable d'ici 6 mois au moins.
- 300 m plus haut en altitude, grâce aux derniers élargissements réalisés par Sandrine et Patrick, le gouffre "Pasapuré" ( Le presse purée) nous attend.
La première sortie permet de dépasser les "laminoirs" verticaux successifs, souvent humides et gras ( 3 passages verticaux se suivant, de 8, 5 et 8 m calibrés en 30 cm de largeur environ, en longueur, il y a plus de marge...). La dernière longueur de corde débouche sur un éboulis pentu dans un beau volume. Un éboulis jumeau fait face au point bas à une quinzaine de mètres. Mais un puits profond et large s'ouvre sur le côté (cote -95). Notre corde de 70 m sera insuffisante ce jour.
La sortie suivante permet de toucher le fond (P75), et de découvrir un niveau de galeries inattendues à cette altitude(vers -180 m). Environ 200 m dans un amont étonnant et 400/500 m en aval avec une galerie colmatée à -220 (après une vire et un P 20). La suite est au niveau inférieur, qu'il faudra atteindre par l'un des nombreux puits perçant ce niveau. Une très belle sortie de 9h. Les puits étroits demandent un peu de temps pour les franchir à la remontée, merci au bloqueur de pied!!.
- vallée glaciaire de l'HOJON : un méandre reste à poursuivre dans un gouffre exploré l'an dernier butant dans une salle avec grosse trémie ventilée (-120 au fond). Un puits est à portée de descendeur dans une autre branche, après un pendule dans un P70.  Plusieurs heures de pailles pour élargir au mieux. Le puits est modeste au final, moins de 10 m, et le méandre suivant encore plus étroit et sans air. Abandon dans ce rare beau gouffre ventilé et très bien placé sur le secteur.
 
COL de la LUNADA ( accès supérieurs Gandara)
- deux sorties prospection/désob avec quelques mètres de première dans le secteur du "mirador" du Rio Miera (60m, -30) et une autre pour toujours rechercher un accès Gandara, par le haut cette fois, dans les landes à 1300/1400 m d'altitude. Les névés sont encore présents dans quelques dolines, et les sommets proches un peu enneigés (Le Picon del Fraille est à 1614m, son voisin à plus de 1700 m).
 
Autre secteur proche:
- une belle sortie avec un peu de première sur le réseau de l'hoyo grande ( réseau de 22 km /-530). Un bloc au fond d'une doline a été claqué récemment, livrant un petit puits avec courant d'air, suivi d'une galerie de 50 m, et d'un grand puits non descendu.
Le puits mesure 70 m, diamètre 6 à 8 par 10, avec de superbes parois verticales. Mais rien en bas malgré un grattage acharné des petits départs humides.
La suite est 20 m plus haut, un pendule offre de prendre pied sur un pallier avec d'autres puits à faire une prochaine fois ( manque de corde).
En remontant, les trois derniers découvrent un départ ventilé dans la galerie supérieure, qui leur permettra de ressortir sans corde par une fissure de lapiaz 50 m plus loin que le gouffre d'entrée et son P15. Encore de la première…
- sur le secteur proche des amis du club de Ramalès, une sortie prospection permet de repérer deux accès situés dans des pertes. La seconde sortie avec des outils de désob nous offre 65 m de première/-25 m.
-Malgré des niveaux d'eau assez bas pour la saison, le niveau d'une résurgence en attente de travaux était encore trop haut. Une courte reconnaissance l'a confirmé.
 
 
Au bilan, enfin une désob de longue haleine qui paye dans le "Pasapuré". Le réseau de la Gandara est dessous, encore 150 m plus bas. Le potentiel des niveaux inférieurs est bien plus important, et sur le plan d'ensemble, pas de galerie dans ce secteur…ça promet.
 
Bruno
Séjour en Espagne du Bruno, du 5 au 18 mai 2019
Partager cet article
Repost0
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 18:53

10 h  Nous (Fanny, Arnaud et moi) arrivons à la grotte des Orcières.

10 h 0 min 15 sec.  Mme Marianne Casagrande Maire de Montivernage arrive à son tour.

10 h 0 min 50 sec.   J-Marie et Nanard  nous rejoignent avec le matériel du SSF 70. (C’est ce que l’on appelle de la ponctualité !)

Avec M. Casagrande nous échangeons pour régler entre autres les éventuels problèmes de parking et d’accès. En cas de mauvais temps, nous envisageons de nous rabattre vers la maison des chasseurs située à quelques centaines de mètres du site. Nous prendrons contact avec le président de la société de chasse. Mme le Maire pourrait bien nous recevoir à la mairie mais le petit bâtiment ne peut guère contenir plus d’une vingtaine de personnes, or nous allons dépasser la cinquantaine !

Le temps est menaçant. Dans la zone d’entrée de la cavité, un arbre mort est dégagé et nous installons une grande bâche.

 

Vers 11 h, Christophe, Président Fondateur de P’tits bouts de ficelle arrive. Il nous propose une chaise à porteurs que nous testons en surface.

Nous échangeons sur le déroulement de la journée du 16 juin et à midi nous procédons à une mise en civière afin que Christophe puisse se rendre compte de ce que cela représentera le jour J.

 

Peu de détails sur les instants qui suivent (apéro : bière bien méritée).

La famille Casagrande nous rejoint ainsi que Thomas L. pour le casse croûte.

L’après midi commence par une descente de la civière (vide, comme les bouteilles de bière). Nous testons le passage de la zone d’entrée. Visite de la cavité pour ceux qui ne la connaissaient pas et désobstruction du passage donnant accès au réseau Sud afin que les enfants puissent passer en joëlettes. Le seuil de la galerie est abaissé d’environ 40 cm à cet endroit. Un espace, à la base du puits d’entrée est aménagé afin de pouvoir éventuellement l’utiliser pour installer les enfants sans mobilité et les faire passer de civière à joëlette.

                  

La bâche est retirée, re-bière (On avait encore des munitions), puis retour.

J-L K

Compte rendu de la journée de préparation, samedi 18 mai 2019
Compte rendu de la journée de préparation, samedi 18 mai 2019
Compte rendu de la journée de préparation, samedi 18 mai 2019
Compte rendu de la journée de préparation, samedi 18 mai 2019
Partager cet article
Repost0
13 mai 2019 1 13 /05 /mai /2019 22:40
Participants : Th. V.,J-m J.
10h-20h.
   Après le traditionnel C+C vite fait, quelques aller-retour pour acheminer à dos de "mulet", outillage, poulie, corde et deux cadres préfabriqués.Puis un voyage au Replan pour y récupérer la passerelle métallique : la portance du sol ne permettant pas l'accès 4x4, faute de pouvoir la porter nous la traînons jusqu'à la coupe blanche où nous pouvons enfin la tirer avec l'UMM jusqu'au parking, puis de nouveau la traîner dans le champs ....ça calme!!! Il nous faudra 3 tentatives pour réussir à dresser la chèvre au dessus du chantier....puis la pause bien méritée ! La reprise est dure dure car une partie des bords se sont de nouveau
effondré nous obligeant à dégager l'extérieur du cadre avant de reprendre le creusement à l'intérieur : en fin de séance, le cadre est descendu de 1m. et nos retrouvons une zone avec plus de cailloux. Not' Président toujours jovial m'a fait profiter de quelques boutades dont je
vous fais grâce sauf celle-ci : "C'est quand même plus agréable de creuser dans un joli cadre".....je vous laisse apprécier !!! La suite dimanche prochain!
 
    J-M.
Partager cet article
Repost0
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 06:24

Présents : Jean-Marie Josso - Thierry Vircondelet - Bernard Détouillon
10 H - 19 H

Après le rituel café - pâtisseries, on véhicule à dos d'homme le matériel sur le nouveau site de désob. (chèvre de 4m en plusieurs éléments ; éléments de cadre à monter sur place pour sécuriser la descente, ...)

Arrivée sur place, on s'affaire à ressortir ce qui s'est effondré depuis le week-end dernier ; puis plus on creuse et plus les parois se décollent. Pourtant depuis le début "not président" nous répète qu'il faut positionner un cadre pour travailler en sécurité. Ce qui sera fait en fin de journée.

Bilan de la sortie, "plus on creuse, plus on monte" : fin de séance la semaine dernière : -2m ; fin de séance du jour : -1.5m.

Le cadre installé devrait nous permettre de descendre plus rapidement et en sécurité dès la semaine prochaine.

On a retrouvé déjà 2 parois rocheuses en place; le sondage annonce de l'éboulis encore 1 m sous nos pieds et on entend les cailloux descendre. On devrait retrouver la dalle annoncée par les anciens d'ici 2 m à 2.5 m. Jean-Marie doit nous préparer un cadre pour la prochaine séance.

Nous avons eu l'heureuse surprise d'avoir la visite d'un ancien spéléo de la section de Lure du SCV : Roland Bernier, qui est venu aux informations et voir l'avancée de nos travaux. A travers le blog, il suit régulièrement nos activités. Il risque de repasser prochainement avec Jean-François Lescafette.

Nanard

Creux Breuillot, dimanche 5 mai 2019
Creux Breuillot, dimanche 5 mai 2019
Creux Breuillot, dimanche 5 mai 2019
Creux Breuillot, dimanche 5 mai 2019
Partager cet article
Repost0
4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 09:19

Présents : Jean-Marie Josso, Thierry Vircondelet, Détouillon Bernard, Jean-Luc Géral

 

Séjour de l'ascension :

Après étude des sorties de Mandeure, on retient pour l'instant la grotte de Sanilhac et une traversée Aven Cordier/ Goule de Foussoubi (s'il n'y a pas trop d'eau). On peut aussi faire la traversée de Champclos, et les avens Armédia et de Pèbres. Au niveau des véhicules, Thierry ne sait pas encore s’il descend et remonte avec nous. Il prend obligatoirement sa voiture, en emmenant le matos spéléo. Nous partirons les 4 (Nanard, JMarie, Thomas et JLuc) dans la voiture de Nanard. Au niveau matériel perso, on ne prend pas de néo, et il faudrait qu’on sache s’il les draps sont fournis ou s’il faut prendre un duvet. On fera une via ferrata à l'aller, comme d'habitude, soit le Puy des Juscles au col du Perthuis, soit le Pont du Diable à Thuyets.

 

 Breuillot 1 :

Les travaux ont commencé dimanche. On se remotive ce soir en relisant ce que les anciens ont écrit dans le bulletin de l’A.S.E de 1953 (article en annexe). On tire des plans sur la suite à donner. Si la dalle est bien à 4 m, il faut prévoir des cadres (effondrement).

 

Ventilation

La VMC a été achetée (par Bruno qui l’a amenée dimanche). Elle est chez JMarie, qui attend un spécialiste pour le branchement, n’ayant pas de mode d’emploi ni de schéma électrique. On voudrait voir s’il y a moyen de la rendre réversible.

 

Sorties en mars :

 

*04/04 : Replan, travaux : BD, JMJ, BP, JLG

*07/04 : Replan, travaux : TL, BP, JMJ, TV

*14/04 : Replan, travaux : TL, BD, JMJ, TV

*15/04 : Orcières, visite : BD

*16/04 : sentier karstique Neuvelle les Cromary : BD + des jeunes en CAP horticulture

*27/04 : Fort Barchon, initiation : Vol, VL, PA

*27/04 : Cerre, EDS : du SCV : TM, LM, AB, HF, JMJ, JLG, du GSML, CJ, DC, RA, JLK

*28/04 : Breuillot, travaux : BD, J-M J, BP, JLG

*01/05 : Gonvillars, initiation : Vol, PA, CA

 

Prochaines Sorties :

D 5/05 : Breuillot : TV, BD, JMJ, ... RV 10 h sur place.

 

 Merci à Chantal pour les tarte, flan, café, bière …

 

Prochaine réunion le vendredi 7 juin à   ??,

CR Réunion du 3 mai 2019 à Echenoz la Méline
CR Réunion du 3 mai 2019 à Echenoz la Méline
CR Réunion du 3 mai 2019 à Echenoz la Méline
CR Réunion du 3 mai 2019 à Echenoz la Méline
Partager cet article
Repost0
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 15:40
Présent : Véro, Philippe du SCV et Claire la fille de Philippe.
TPST 3h30
On commence par les salles blanches et on constate vite que Claire a une condition physique réduite, très réduite. On y va donc très tranquille pour se faufiler dans la bouillasse. On repart dans la rivière et ho surprise très désagréable il y a des flèches de peinture hideuses un peu partout dans la cavité. La grotte est complètement taguée. Véro encore furibarde, ça fume par les oreilles et les narines !! La peinture disparaît en frottant sur les talus d’argile mais pas sur les parois rocheuses. ÇA FAIT PARCOURS DE GYMKHANA POUR TOURISTES ARGHHHH. On fait demi tour après le passage qui shunte la rivière avec le sol en sable et les marmites.
On ressort tranquillou et heureusement il fait doux parce qu’on a oublié des vêtements de rechange secs. On se contentera d’un blouson pour trois :D
Véro
Gonvillars, mercredi 1er mai 2019
Gonvillars, mercredi 1er mai 2019
Gonvillars, mercredi 1er mai 2019
Partager cet article
Repost0