Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2019 3 17 /07 /juillet /2019 08:10
Participants : Les deux Th.+J-m.
10h/16h
 
   La veille not'Président avait acheminé la première buse + sable, ciment et eau.Il nous restait donc à mettre tout ça en place. La matinée est consacrée à mettre à plat la roche au burineur sur 3 côtés et la mise en place d'un IPN sur le quatrième côté pour avoir une assise valable. Après la pause, la pluie nous retardant nous décidons d'en rester là ! En principe Hervé devrait nous alimenter en buses très prochainement et Th.V.+ moi avons prévu d'aller poser la première vendredi après-midi.
 
J-M.
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2019 2 16 /07 /juillet /2019 12:44
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey

J’étais à Chamonix, ce vendredi 12 juillet en fin d’après-midi, en train de préparer avec un ami et notre guide une randonnée glaciaire quand j’ai reçu un coup de fil de Véronique qui m’apprenait la terrible nouvelle : Sylvain est décédé en plongée. Je ne pouvais pas y croire. Sylvain, toujours à la pointe de la sécurité, s’étant toujours sorti de toutes les situations délicates en plongée (et il y en a eu quelques-unes, dans notre « touille » haut-saônoise) … ça ne paraissait pas possible.

Sylvain …

Je l’ai rencontré pour la première fois chez moi, dans les années 90. Je faisais partie à l’époque, avec Carole, son épouse comme moi enseignante, d’une association de coopération scolaire. A l’issue de nos réunions, nous avions coutume de manger chez l’organisateur de la réunion. Cette fois-ci, c’était chez moi, et Carole était accompagnée de son mari, Sylvain. J’ai appris qu’il venait d’être champion du monde de durée en plongée. Champion du monde ! Un champion du monde mangeait chez moi ! J’étais impressionné. Et pourtant, ce dont je me souviens le plus de lui au cours de cette soirée, c’était sa simplicité, sa gentillesse… il a discuté avec nous comme si on s’était toujours connu, répondant à toutes nos questions…

Je l’ai retrouvé plus tard au Spéléo-Club de Vesoul, dont il est toujours adhérent. Il a effectué de nombreuses plongées, souvent en première, dans nos siphons boueux. Toujours partant pour aller explorer le siphon de fond de trou, ou déposer une balise émettrice pour nous permettre de radiolocaliser un siphon en surface, il nous a permis d’approfondir nos connaissances sur les différents réseaux du département, en particulier sur le réseau Frais-Puits/Champdamoy où il a effectué de nombreuses plongées. Mais il était également toujours partant pour nous donner un coup de main en surface, tirer des seaux ou travailler à la perforatrice au cours de désobstruction, comme au gouffre du Chemin Vert.

Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey

Son travail l’a ensuite appelé à la Réunion, puis dans le sud de la France. Mais dès qu’il le pouvait, pour retrouver sa famille, il revenait en Haute-Saône et ne manquait pas à cette occasion de prévoir quelques plongées. Il me passait alors un SMS, ou un coup de fil, et nous nous retrouvions, souvent au bord du Frais Puits. Avec les copains du club, c’était toujours un plaisir de le retrouver, de l’écouter nous raconter ses plongées dans le sud, nous annoncer ses nombreux projets et de lui donner un coup de main pour le transport de son matériel au bord de la vasque.

Ma dernière rencontre avec lui, ce fut au bord du Frais Puits le 29 juin. Avec Thomas, nous l’avons accompagné jusqu’au bord de l’eau, et Thierry était là aussi à sa sortie. Il était content de sa plongée, l’eau était moins turbide que prévu, son propulseur allait vite et bien, les fils d’Ariane n’avaient pas bougé… Tout était parfait, il était en pleine forme.

Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey

Je suis, comme tous les copains du club, profondément affecté par sa disparition, et je m’associe à la douleur de son épouse Carole, et de ses trois filles.

Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Sylvain Redoutey
Partager cet article
Repost0
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 16:42

Participants : Sylvain Redoutey, et en surface : TL, TV, JLG

Temps de plongée : presque 2 h.

13 h, on se retrouve au Frais Puits, Thomas, Sylvain et moi. On descend le matériel, Sylvain s'aperçoit qu'un détendeur bricole, et décide d'aller en chercher un autre. On l'attend à l'ombre...
A son retour, descente du reste du matériel et équipement. Début de la plongée à 15 h 35. Sylvain pense en avoir pour deux heures. Thomas et moi partons, je reviendrai à 17 h 30.

Entre temps, TV me téléphone pour savoir à quelle heure Sylvain pense sortir. On se retrouvera donc sur place à 17 h 30. Quand on arrive, Sylvain est déjà à sa voiture, il a mis moins de temps que prévu, tout en faisant plus de trajet ! On finit de remonter le matériel, bières, et not' président informe Sylvain des siphons qui seraient à plonger (Replan, Breuillot...).

JLG

Plongée au Frais Puits, samedi 29 juin 2019
Partager cet article
Repost0
26 juin 2019 3 26 /06 /juin /2019 16:15

Participants : BD, JMJ, JLG

7 h 30 / 10 h

Nettoyage traditionnel du sentier karstique de Neuvelle lès Cromary, à l'intérieur des grillages (l'extérieur est nettoyé par l'association de randonnée). Comme il fait très chaud en ce moment, et qu'on doit être couverts pour éviter taons, tiques, et autres bestioles, il a été décidé de commencer tôt.

Chacun son trou à nettoyer, chacun sa débroussailleuse, et au boulot. D'année en année, le nettoyage prend moins de temps, la végétation qu'on laisse (fougères, arbustes, ...) prenant le pas sur les ronces et autres... En 2 bonnes heures, ce fut ficelé. 

On a trouvé une charogne de sanglier enveloppée dans un drap dans la doline que JMarie a nettoyée, et le grillage coupé ou décroché sur plusieurs enclos. Cela sera signalé à l'association de randonnée qui gère le sentier karstique. Une fois le boulot terminé, une bonne bière fraîche, au frais à la résurgence de l'Ermite nous a permis d'oublier un peu la chaleur. J'ai également profité de la matinée pour ramasser quelques cèpes.

JLG 

Sentier karstique de Neuvelle lès Cromary, mercredi 26 juin 2019
Sentier karstique de Neuvelle lès Cromary, mercredi 26 juin 2019
Sentier karstique de Neuvelle lès Cromary, mercredi 26 juin 2019
Sentier karstique de Neuvelle lès Cromary, mercredi 26 juin 2019
Partager cet article
Repost0
25 juin 2019 2 25 /06 /juin /2019 14:21
Participants : Th.V.  J-m.J. Bruno
13h30 à 18h.
 
66 ans après…
Pour rappel, le gouffre a été débouché puis descendu en 1953. Il devait être revu en étiage, mais ne voyant personne après l'été, le propriétaire du champ l'a rebouché la même année.
Après un décapage des 2 dalles coiffant le puits (8 seaux), nous les sortons au palan assez facilement. Une lunule de circonstance est percée dans la plus grosse.
Thierry  part en reconnaissance et nettoyage des parois  avec la corde de 15m. Un palier vers -7m est suivi d'une suite pas large dans l'axe juste dessous. En progressant à l'horizontale sur quelques mètres, un puits parallèle plus gros serait plus praticable, mais Thierry est en bout de corde au-dessus.
Bruno prend le relais avec la C40 + le sac pour équiper. C'est loin  d'être sec et propre. Une couche d'argile tapisse presque tout.
6 spits seront posés à la perfo: Main courante =1, tête du puits de 4 m = 2, déviateur = 1, tête du puits suivant = 2. C'est tout prêt pour aller au fond.
Ce dernier puits, non descendu ce jour, est donné pour 15m. Je n'ai pas vu le bas, il s'incline un peu avant. C'est pas très large et à peine un peu plus propre.
Comment les anciens l'ont-ils descendu ? Échelles fixes rigides emboîtées ? Ni les spits ni les échelles souples n'existaient à l'époque.  Avec l'éclairage acéto et les croquenots aux pieds, bravo!
La prochaine étape sera de sécuriser l'entrée. Gros burineur pour tailler la roche à plat, afin de poser la première buse. On attend une livraison des autres par Hervé !
Dimanche prochain, sortie touristique au mondial du caillou à Ste Marie aux Mines (68), salon Minéral et Gem.
 
Bruno
Creux Breuillot, dimanche 23 juin 2019
Partager cet article
Repost0
23 juin 2019 7 23 /06 /juin /2019 17:49

Ce samedi 22 juin, en parallèle de la sortie EDS, on participe à la radiolocalisation de la salle de l'Anniversaire située en rive droite après le Bar Tabac, dans le réseau du Chaland.

La balise devrait être en place vers 15 H par Damien et l'équipe de jeunes de l'EDS.

En extérieur, Jean-Marie, Thomas, Thierry V. et Nanard parcourront la forêt à travers les ronces, à l'endroit supposé être au dessus de la salle et indiqué par Damien. Après 3 heures de recherches infructueuses, nous arrêterons nos recherches.

Lény qui est ressorti plus tôt est venu nous rejoindre avec Jean-Luc K. Il expérimentera l'utilisation du cadre pour une recherche de signaux émis par la balise.

Un compte-rendu pour la partie souterraine avec l'équipe de l'EDS sera réalisé par Damien.

Nanard

Chaland, radiolocalisation, EDS, samedi 22 juin 2019
Partager cet article
Repost0
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 07:38

Participants : 10 jeunes ayant des problèmes médicaux, certains avec leurs parents, l'équipe de l'association les P'tits bouts de Ficelle de l'hôpital J Minjoz de Besançon,  du personnel médical et social et au niveau spéléo, une équipe du SSF du Doubs, des spéléos du GSML et pour le SCV : TV, JMJ, BD, TL, LB, Lisa, Fanny, Hugo.

A l'initiative de JLK et Christophe Schoenauer, président des P'tits Bouts de Ficelle, cette journée a rassemblé à Montivernage plus d'une soixantaine de personnes. Le but était de faire découvrir le milieu souterrain à des jeunes à mobilité réduite, ou ayant des problèmes médicaux. Les spéléos avaient rendez-vous avant 10 h, pour préparer le matériel, descendre les Joëlettes, ..., la grotte ayant été "aménagée" auparavant par JLK, Nanard, Thomas L, Papy, Jacky,..., et découvrir la cavité pour ceux qui ne la connaissaient pas. Ensuite, direction la cabane de chasse pour la rencontre avec les jeunes, et toute l'équipe qui les accompagnait, apéro, repas convivial,... super. Pour le dessert, Christophe, qui avait entendu dire que le 16 juin était aussi l'anniversaire de Papy (71 ans), lui a préparé une surprise (voir photos !).

Début d'après-midi, descente dans la cavité. Les jeunes les plus mobiles sont descendus par leur propres moyens, l'équipement de l'entrée leur facilitant bien la tâche. Pour les autres, ce fut descente en civière et en triangle d'évacuation. Une fois en bas, selon leur mobilité, par petits groupes, les jeunes se sont dispersés dans la grotte avec leur équipe d'assistance. Ceux qui étaient descendus en civière et triangle  se sont déplacés grâce aux Joëlettes, gracieusement mises à notre disposition. La visite a duré environ une heure. La sortie s'est faite en civière et triangle pour les 4 jeunes les moins mobiles, les autres étant ressortis par leur propres moyens. Ils ont tous été accueillis à la sortie par une équipe de parents qui les a félicité.

Après le rangement du matériel, tout le monde s'est retrouvé à la cabane de chasse pour un goûter, suivi d'un spectacle de conte au Kamishibaï.

Les jeunes étaient ravis de cette nouvelle expérience.

JLG

 

Les Orcières, dimanche 16 juin 2019

Les autres photos (de Leslie Rappold pour les 4 dernières et moi)

et celles de Nanard

Les Orcières, dimanche 16 juin 2019
Partager cet article
Repost0
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 08:23

Présents : Jean-Marie Josso, Thierry Vircondelet, Détouillon Bernard, Pascal Bresson, Jean-Luc Géral + en fin de soirée Hervé Marchal, Lisa et Lucas.

 

Suite au séjour de l'ascension à Trécouvieux :

Le propriétaire du gîte, toujours à la recherche de l’aven qui se trouve sur sa propriété (on en avait déjà discuté avec lui, il y a deux ans), nous invite à venir creuser dans sa cour, suite à nos recherches aux baguettes (on pense avoir trouvé …). Un séjour à la Toussaint sera peut-être envisagé, avec JLK et ses baguettes en confirmation. A voir.

 

 Breuillot 1 :

Le trou est ouvert jusqu’aux dalles. La suite est dessous. Pour l’instant, le mur de soutènement a été monté, il faudra au cours de la prochaine séance poser les premières buses et sortir les dalles. Toujours sur le même réseau, un trou nous a été signalé à la ferme des Mauvais. Il faudra aller y faire un tour.

 

Sortie hôpital

Le rendez-vous est fixé aux Orcières avant 10 h. 11 enfants seront présents.

 

Sorties en mai/juin :

*05/05 : Breuillot, travaux : BD, J-M J, TV

*12/05 : Breuillot, travaux : J-M J, TV

*18/05 : Orcières, aménagements : JMJ, BD, TL + JLK, AM et Fanny

*du 5 au 18/05 : séjour en Espagne : BP

*19/05 : Breuillot, travaux : TL, TV, J-M J

*21/05 : Lougres : initiation hydrogéologie : VOL

*26/05 : Breuillot, travaux : TL, TV, BD

*30/05 : Via Thuyets : Gege, TG, TV, TL, BD, JMJ, JLG

*31/05 : Goule de Foussoubie : Gege, TG, TV, TL, BD, JMJ, JLG

*01/06 : aven des Pèbres : TG, TV, TL, BD, JMJ, JLG

*02/06 : grotte de La Balme : TL, BD, JMJ, JLG

*03/06 : via Kandersyeg : BP

*08/06 : Breuillot, travaux : JMJ, TV

*08/06 : Port Miou, initiation plongée, congrès FFS : PA

*09/06 : Via Gantrisch : BP

*09/06 : Grotte du Pendule, congrès FFS : VL, VOL

*09/06 : Petit St Cassien, congrès FFS : PA

*11/06 : Rougeterre, initiation : PB, JMJ, JLG

*13/06 : Poudry, visite : VOL, PA

 

 Prochaines Sorties en juin :

16 : Orcières, sortie hôpital

22 : Chaland : EDS, radioloc

23 : Creux Breuillot

26 : Nettoyage du sentier karstique de Neuvelle lès Cromary

30 : Ste Marie aux Mines, bourse aux minéraux

 

 Merci à Nicole pour les tarte, gâteau, bières …

 

Prochaine réunion le vendredi  5 juillet à   ??,

Partager cet article
Repost0
14 juin 2019 5 14 /06 /juin /2019 14:27

Participants : VOL, PA
 TPST 3h30

 
Aujourd’hui jeudi, nous sommes de repos en même temps. La corde de 200m de Véro a été débitée et nous sommes donc autonomes en matériel pour des sorties moyennes.
Le gouffre de Poudry est une succession de puits pas loin de Baume les Dames. Nous y sommes en moins d’une heure et après avoir localisé le lieu exact (une bonne heure), nous y revenons équipés. Véro équipe fort bien et descend, je la suis.
Après le premier ressaut, nous arrivons sur un plan boueux et glissant qui entraîne au bas de l’effondrement. Une main courante à équiper sur le côté le contourne. Arrivée sur un puits avec sa déviation qui amène à mi-chemin de l’effondrement, la fin de la corde sert à ne pas partir avec le sol instable.
En bas de la grande salle, il y a une petite lucarne. Véronique y fixe sa corde et s’y engouffre pieds en avant. Après deux changements d'angulation, cette pente se jette dans un énorme gouffre. Véronique équipe la tête de puits avec une broche et un spit, la 2e broche était en dessous mais invisible vue du dessus, Elle descend sur la corde et à mi-chemin, plein vide, raboute une 2e corde pour aller jusqu’en bas. Je fais mon passage de noeud un peu laborieusement comme d’habitude. En bas nous désescaladons, admirons les gours, avalons une barre et nous remontons : je déséquipe.
Le passage de noeud est toujours facile en remontant, j’arrive en haut du puits, m’extraies laborieusement de l’étroiture pentue avec peu de prises pour les pieds et constate une fois sorti que ma pédale n’est plus là. Je suis fort mécontent. Véronique insiste : « Tu l’as perdue, tu vas la chercher. »  Oui, oui… mais euh, le passage de noeud? "Je te prête la mienne ». Je me réglisse dans l’étroite, arrive à la tête de puits et…retrouve ma pédale accrochée à une excroissance, ouf.
Je me ré-extraie et nous remontons en déséquipant. Véronique parle beaucoup, je n’entends rien. Déséquiper la main courante est moins difficile que l’équiper mais le sol n’en reste pas moins glissant. Quand je sors Véronique écoute les oiseaux, couchée sur le dos. Je finis de déséquiper et nous rentrons, content de ce bon moment.
PA
Gouffre de Poudry, jeudi 13 juin 2019
Partager cet article
Repost0
12 juin 2019 3 12 /06 /juin /2019 07:35

Participants : Pascal Bresson, JMJ, JLG
TPST : 2 h 30

Pascal, intéressé par la spéléo, m'avait contacté par mail.  Comme il habite Echenoz la Méline, il est venu chez moi la semaine dernière pour discuter un peu de ses envies : il est au CAF, fait de l'escalade, du canyon et est intéressé par les techniques de spéléo verticale et par les secours (il est également pompier volontaire). Nos calendriers respectifs permettaient une sortie à Rougeterre le 11 juin, en fin d'après-midi. Jean-Marie, contacté par la suite, s'est joint à nous.
Donc, sous la pluie, Jean-Marie équipe le puits pendant que je montre à Pascal comment utiliser le descendeur. Il attaque la descente, retrouve JM au fractio, et ils continuent ensemble. Je les rejoins au fond, j'équipe la main courante et on initie Pascal à la technique de remontée aux bloqueurs, et aux conversions descente/montée et montée/descente. JM déséquipe la main courante, on remonte le puits,  Pascal et moi, je déséquipe ma corde, et JM l'autre corde. Sortie 20 h 30, toujours sous la pluie.
C'est un plaisir d'initier Pascal, qui connaissait déjà au moins de nom le matériel utilisé et qui avec son vécu en escalade/canyon a compris très rapidement les diverses manipulations et les a réalisé facilement. Retour dans la cabane de chasse pour se changer, au sec, en prenant la traditionnelle BST (bière de sortie de trou). 

JLG 

Gouffre de Rougeterre, mardi 11 juin 2019
Partager cet article
Repost0