Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2019 7 01 /12 /décembre /2019 19:28

Participants : TV, TG, BD, JMJ, PB, JPS, JLG

10 h / 18 h

Ça y est, on a vu l'eau ! Résumé de la journée : comme d'hab, à 10 h , on se retrouve pour le traditionnel café/pain au chocolat. Il y a même Jean-Paul qui avait dit qu'il ne serait pas là. Il est venu nous montrer les photos de la perte en petite crue qu'il a prises jeudi et nous parler du résultat de ses recherches sur le gouffre du Bas des Ragots. 

Pendant que Nanard, Thierry V et JMarie installent la bâche de protection au dessus du trou (c'est vrai qu'avec les dernières pluies, c'est très gras ...), Thierry G commence à creuser dans le laminoir, assisté par par Pascal et moi. Une fois la bâche installée, il est décidé de profiter du nombre de participants pour évacuer le mur de remblai monté dans la salle. On s'y met à 5, en laissant Thierry G (le "fox") continuer à creuser son laminoir. Vers midi, on ne l'entend plus creuser et il nous annonce qu'il est passé, et qu'il est arrivé au dessus d'un P7 qu'il ne peut pas descendre sans matériel. Il voit la rivière en bas. 

A 12 h 30, Pascal rentre chez lui, et Thierry G remonte nous rejoindre dans l'entrée pour continuer à évacuer les déblais. 13 h 30, on sort manger. La pluie a la bonne idée de s'arrêter pour nous laisser manger en plein air. Après le repas et la dégustation d'une cuvée IGP de l'Hérault amenée par TV et une cuvée du "Mulot" trouvée par JMJ, Thierry G repart à Dijon, et on retourne dans la cavité pour évacuer les déblais du fond. On les remonte dans la salle, n'étant plus assez pour les sortir. Vers 16 h, Nanard, après avoir nettoyé et aménagé, arrive également au dessus du puits. On va tous y jeter un coup d'oeil. Ce n'est pas très gros, mais ça passe quand même assez facilement. Pendant la prochaine séance, il faudra aménager la tête de puits pour l'élargir un peu et planter des spits pour la descente.

Rendez-vous dimanche prochain, pour de la première, rendez-vous 10h sur place.

JLG

Perte d'Abondance, dimanche 1er décembre
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 20:20
Présent : Thomas L, Thierry V, Jean Marie J, Jean Paul S (le matin)
 
Le matin, profitant de la présence de Jean Paul, nous remontons une cinquantaine de seaux. Nous n'avons pas le temps de tout vider.
Après le départ de Jean Paul à midi, nous descendons tous dans la salle : Thierry met en place une barre pour bloquer le bloc en haut du second puits, puis creuse des marches pour pouvoir remonter plus facilement.
Ensuite, on nettoie la base du puits jusqu'à la roche, en stockant dans la salle, puis Thierry attaque l'étroiture. Il ressort un premier bloc avec la corde, puis on met une paille dans un second et on va manger (14h10).
 
Pendant le repas, tout le monde a ramené un pain d'épice, rapport au blocage de Vesoul le lendemain. On redescend vers 15h30 pour dégager les morceaux et regarder comment ça se présente (toujours en stockant dans la salle). Thierry repère la suite au bruit sur la droite, toujours dans une joint interstrate qui a été creusé par l'eau puis reremplit ras la gueule, mais il y a encore des blocs coincés dans de l'argile. Donc pailles et repailles.
 
Au final (vers 18h30), on voit un vide sur 1 m, avec après une redescente. Les cailloux lancés retombent sur des cailloux propres, mais pas dans l'eau.
 
La rivière s'entend de mieux en mieux, elle nous a nargués toute la journée. La salle est presque pleine...
 
 
Thomas LEBON
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 10:49

Présents  : Jean-Paul S., Jean-Marie J.; Thierry G. ; Thierry V.; Nanard

Rencontre des 3 frères de la parcelle  de bois (où se situe la cavité),  avec qui nous échangeons dès notre arrivée. 

Café/croissants  et au boulot. Le ruisseau coule bien et se jette dans la perte à la base de notre trou. La chaleur remonte du fond d'une façon impressionnante.

Depuis la salle, on entend toujours aussi bien le bruit de la rivière.

Le matin (jusqu'à 14 H 30), Thierry G s'affère au burineur et nous évase la base du puits. On se retrouve 30 cm en dessous de l'entrée du laminoir. Pas assez nombreux pour remonter les seaux à l'extérieur, donc on stocke à l'intérieur de la salle; le mur de Jean-Paul est prolongé jusqu'à murer l'entrée de l'ancienne galerie.  Jean-Paul nous quitte vers 12 H 30.

Nous ressortons sous la pluie; finalement le Kangoo de Thierry nous servira de squat pour manger. 

Fin de repas, nous retournons sortir une quarantaine de seaux du fond et Thierry s'acharne sur le laminoir. Grosse dalle au milieu du passage, entourée d'argile. La moitié de cette dalle fracturée sera évacuée. Le sol semble prendre de la pente vers le bas.  On entend l'eau pas très loin : 4 à 6 m devant nous. En espèrant que ça s'élargisse rapidement.

La prochaine sortie devrait porter ses fruits. Il faudrait du monde pour évacuer le stockage dans la salle.

Prochaine sortie : le dimanche 24/11/2019 à 10 h sur place.

Nanard

Perte d'Abodance, dimanche 17 novembre 2019
Perte d'Abodance, dimanche 17 novembre 2019
Perte d'Abodance, dimanche 17 novembre 2019
Perte d'Abodance, dimanche 17 novembre 2019
Perte d'Abodance, dimanche 17 novembre 2019
Perte d'Abodance, dimanche 17 novembre 2019
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 22:18

Présents : Jean-Marie J. ; Jean-Luc G. ; Jean-Paul S. ; Nanard         (Thomas S. l'après-midi)

Rendez-vous à 10 H sur place. Jean-Marie, Jean-Luc et Jean-Paul sont déjà en train de s'équiper. L'objectif de la journée est de descendre dans le colmatage dans le bas de la salle. Le Président n'est pas là, mais Jean-Paul l'a remplacé en nous apportant les croissants.

Première activité de la matinée : bûcheronnage. Jean-Paul nous débite les arbres en travers du chemin à la tronçonneuse afin de libérer le passage pour le 4x4.

En arrivant on ne voit plus couler le ruisseau dans la perte, mais finalement on aperçoit plus loin le ruisseau qui se perd dans la perte en amont au niveau du coude du ruisseau.

On projette de descendre à la verticale et on part dans l'axe de la salle, car un vide semble plus prometteur. Dans la salle, première séance d'entrée avec 2 pailles. La roche se délite facilement; on retrouve du mille-feuilles qui nous permet de faire rapidement de la place. On évacue  et on stocke dans la salle. Jean-Paul remonte un nouveau mur qui permettra de stocker les gravats.

Deux nouvelles pailles nous permettent de supprimer l'éperon dans la paroi. Jean-Luc s'en occupe. Encore de la place de faite.

Puis c'est au tour de Jean-Paul de fracturer la grosse dalle du fond, sous nos pieds.

Sortie repas. Le grand luxe : Jean-Marie nous installe la table de camping et les chaises. Le matériel a déménagé du Replan à la Perte d'Abondance. Après quelques dégustations de bières (pour ceux qui peuvent !!!), nous attendons les gaufres qui doivent arriver avec Thomas. Bref elle n'arriveront jamais ! Mais Thomas vient nous retrouver pour passer l'après-midi avec nous.

On repart pour le fond voir les résultats et  déblayer les blocs. Pendant que Jean-Marie installe le campement (structure et bâche) pour protéger l'entrée du trou,  on continue de vider, de buriner les blocs au fond qui s'éclatent facilement. On aperçoit sur notre droite au fond, un laminoir de 10 cm de haut par où souffle un courant d'air; à nos pieds, on ouvre 2 petites ouvertures qui laisse ressortir un courant d'air. Mais on entend la rivière sous nos pieds pas très loin.

La semaine prochaine on devrait essayer de descendre encore d'un mètre afin de mieux cerner dans quel axe creuser.

Le propriétaire est venu nous rendre visite.

Prochaine sortie dimanche 17 novembre 2019 à 10 H.

Nanard

Perte d'Abondance, dimanche 10 novembre 2019
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 10:23

Présents : Thierry Vircondelet, Détouillon Bernard, Jean-Marie Josso, Jean-Luc Géral
 

 

Perte d’Abondance

Suite aux travaux de dimanche dernier, quand le ruisseau coulait et qu’on entendait l’eau, changement de direction. On creuse maintenant à gauche en bas des ressauts d’entrée. Dimanche 3, un trou a été ouvert, il s’agit maintenant de l’agrandir pour voir ce qu’on trouve derrière. Travaux prévus pour dimanche 10.

 

 

Comité consultatif

Réunion du comité consultatif de la réserve naturelle nationale de la grotte du Carroussel le vendredi 22 novembre 2019 à 10 h, à la salle le Corbusier de la DDT. Le CDS y sera représenté (en principe, JLG)

 

 

AG du club et affiliation FFS

On fait comme l’an dernier, l’AG le samedi soir pour pouvoir sortir en spéléo le dimanche. Donc Samedi 11 janvier 18 h à Recologne. Réunion, suivie du repas. Au menu, crudités, pierrade (avec du gibier), fromage, galette des rois…, comme d’habitude 10 €. On voit comment on s’organise au cours de la prochaine réunion. Pour ceux qui n’auront pas encore leur licence, ils pourront la prendre ce jour-là (ou avant, en me contactant), et régler leur cotisation club (20 €).

 

 

Sorties en octobre :

*13/10 : perte d’Abondance, travaux : JMJ, TL, JPS, TV, BD

*16/10 : Font de Courboux, travaux : BD

*20/10 : perte d’Abondance, travaux : JMJ, PB, TV, BD, JLG

*27/10 : perte d’Abondance, travaux : TL, TV, Gege, TG, PB, BD, JPS, TS, JLG

*du 23/10 au 01/11 : Espagne, explos : BP
*03/11 : perte d’Abondance, travaux : TL, TV, PB, BD, JPS, TS, JLG

*07/11 : Pinard, initiation : PB, JLG

 

 

 Prochaines Sorties :

-Abondance dimanche 10, RV sur place à 10 h.

 

 

Merci à Brigitte et Nanard pour les bières, le café, les gâteaux, ….

 

 

 

Prochaine réunion le vendredi 6 décembre à Echenoz la Méline, chez Chantal et JLuc

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 13:13

Participants : PB, JLG

TPST : 2 h 30

On n'avait pas beaucoup de temps, je voulais emmener Pascal en vertical, pour changer des travaux, on opte pour le Pinard. Je passe le chercher à 8 h. Habillage sous la pluie, on rentre vite dans le trou. Je propose à Pascal d'équiper le trou, ça lui convient, et le trou s'y prête. On entend l'eau depuis l'entrée, on n'ira peut-être pas très loin...
Donc Pascal équipe, ça se passe très bien, on arrive rapidement en bas. Pas tant d'eau que ça, et bien propre. On visite le trou, jusqu'à l'ex siphon aval (qui pour le coup s'est retransformé en siphon). 
Au retour, Pascal déséquipe, et sortie sans pluie. 
Bonne sortie initiation, on est content tous les deux. Au retour, souci avec mon 4x4, qui se remet à chauffer (arrgh !).

JLG

Trou Pinard, jeudi 7 novembre 2019
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 20:06

Participants : TV, JMJ, BD, JPS, TL, PB, JLG
10 h / 18 h

Encore beaucoup de monde ce jour pour les travaux, et surtout, le ruisseau coule, et la perte absorbe tout facilement. On va peut-être entendre où l'eau passe ... Après plusieurs hésitations, et l'avis de tous, on entend l'eau, mais pas où on aurait voulu. On l'entend au plus fort en bas de la première "salle", en bas à gauche. Du coup, pendant que Pascal continue à évacuer les déblais des dernières pailles dans la fissure de droite, le reste de la troupe recommence à creuser en bas à gauche, un peu en avant du "mur" de terre qui avait été érigé. Le mur est démonté, et évacué avec les seaux. Et ça paie rapidement ! une faille se découvre, d'une dizaine de cm de large. Vers 13 h on remonte manger, Pascal nous quitte. Après le repas, la ronde des seaux reprend (on en profite, on est assez nombreux), et de nouveaux trous, dans l'axe de la même faille apparaissent. Bon, ce n'est pas très large, mais pas de doute, c'est bien le chemin vers la rivière. On l'entend nettement (voir vidéo en mettant le son assez fort). Notre président en est tout excité. 
Bilan de la journée : on est descendu d'un bon mètre (assez facilement, sans paille, ni perceuse, ni burineur, juste barre à mines, burin, ... Le matériel et le groupe ont été amenés pour rien). La prochaine séance (dans 15 jours certainement) il faudra élargir l'accès pour se donner un peu d'aisance, donc pailles.

JLG

Perte d'Abondance, dimanche 3 novembre 2019
Partager cet article
Repost0
2 novembre 2019 6 02 /11 /novembre /2019 08:48
L'arrivée en Espagne est décalée de 2 jours , la pluie tombant trop fort sur les montagnes de Cantabrie. Tout est en crue à l'arrivée, le bivouac prévu dans le réseau de Carcabon est donc annulé.
- 3 sorties secteur Poraccolina/Pépionès. Dominante gouffres verticaux et désobstruction dans les trous à courant d'air (quelques inédits  de -5 à -13 m),  (dont un P 40 estimé, non descendu faute de corde, à partir d'une lucarne ouverte à -70 m), quelques dizaines de mètres de première, à poursuivre.
- 1 sortie désobstruction dans le gouffre de la "Ruche" vers -25,  secteur col de la Lunada (réseau Gandara), à poursuivre.
- 2 désobstructions secteur Bustablado dans un gros "ventilateur " connu, à poursuivre.
- une grosse sortie de 7h au "Pasapurée" ( le Presse purée). La dernière pointe estivale s'étant terminée vers -270 sur manque de corde, nous revenons avec une 70 m pour atteindre le fond soit disant aperçu (galerie?).
En 30 minutes, malgré les nombreux puits étroits verticaux suivis d'un beau P76, nous sommes à -180 m. Puis, via une belle galerie, une vire et 4 petits puits, le terminus est atteint  par un P 67. Moyennant une modification des amarrages précédents pour décaler les fractionnements hors crue et atteindre le fond.  Nous "atterrissons" vers -300 m dans un petit ruisseau dont l'amont est impénétrable sans travaux. En aval, c'est pas gros mais ça passe en hauteur et  via un ressaut de 4  m, on retrouve la galerie active. Un méandre se poursuit, plus ou moins large  sur 50 m. Le sol est entièrement calcité, tout blanc, c'est magnifique. A nouveau, un boyau de 15 m de long,  au dessus du méandre, qui nous fait dépasser un nouveau rétrécissement du ruisseau. Celui ci s'enfonce en rencontrant les bancs de grès. Mais il y a un puits de 12 m environ au bout, et plus de corde disponible. cote atteinte : -313 m. Il faut remonter après le casse-croûte. Ce qui nous prendra 1 h 45 (équipe de 3 connaissant les difficultés du trou). "Perdre" plusieurs fois le bloqueur de pieds dans les étroitures verticales et humides, c'est pénible pour remonter! (il y a environ 2 fois 10 m très serrés qui imposent de monter très doucement les différents bloqueurs, alternativement, par tout petits bouts…). Ou, pour expliquer autrement, il faut monter sans pouvoir plier les jambes devant soi, mais l'une à droite, l'autre à gauche…
En report topo, nous sommes à 140 m en distance, et moins de 20 en dénivelé d'un affluent amont connu du réseau de la Gandara (116 km de dév). La jonction est à portée de main. Mais nous n'avons pas trouvé les gros fossiles convoités. Des départs ont  été aperçus vers -260 m (à atteindre) et il reste un point important à faire vers -160 m.
- une sortie prospection sur le massif du Mortillano, flan de Pena Rocias.
Bruno
Espagne, Porracolina, Séjour du 23/10 au 01/11 2019
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2019 7 27 /10 /octobre /2019 20:08

Participants : TG et Gege, TV, JPS, TS, PB, JMJ, BD, JLG

9 h / 18 h 

A remarquer pour cette sortie travaux, le grand nombre de participants ! Le matin, au traditionnel café-pain aux chocolat, il y a déjà Thierry G et Gege, Pascal, Nanard, Jean-Marie, Thierry V et moi. Après avoir emmené le matériel au bord du trou, vu le nombre, je décide d'essayer d'aller rencontrer M. Monticolo qui semble connaître d'autres trous sur la commune et qui veut bien nous les indiquer. Hélas, il n'est pas là. A mon retour, Jean-Paul est arrivé. Boulot jusque vers 13 h dans la fissure, après installation de la ventilation, puis Pascal s'en va et nous sortons pour le repas. En début d'après-midi, Thomas, le fils de Jean-Paul, nous rejoint. Les activités reprennent, certains au fond au burineur, au perfo, au marteau ... (la pierre est dure), d'autres tirent les seaux (même Gege et Thomas ont dû s'y mettre), et d'autres enfin dont je tairai les noms à la sieste (une vraie, avec ronflements et tout ...). Vu le changement d'heure, la nuit tombe vite. Un dernier tir de 3 pailles et on remballe.
Résultat de la journée : la fissure a été élargie (environ 80 cm) et on est descendu de 50 cm. A poursuivre.
Dimanche prochain, on continue ...

JLG

Perte d'Abondance, dimanche 27 octobre 2019
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2019 7 20 /10 /octobre /2019 21:54

Participants : PB, BD, TV, JMJ, JLG
10 h / 19 h

On arrive pile à l'heure (10 h) sur place avec Pascal. Nanard est déjà là, en tenue. Il a vu un truc qui l'intrigue et il veut aller greviller dedans. On le laisse aller et on s'équipe. Pascal étrenne son matériel tout neuf. Une fois au trou, on commence à sortir des seaux à 3. Thierry et JMarie arrivent vers 10 h 45 ! Ils se sont trompé de route ... Retour aux voitures pour le traditionnel café-pain au chocolat, puis on retourne au trou et on continue  de sortir des seaux, à 5 cette fois, ce qui est plus confortable. Jean-Marie est en haut, et moi au premier palier. Il se met à pleuvoir, et ça devient vite très inconfortable pour nous. On descend tous dans le trou et on empile les pierres et la terre au pied des ressauts de l'entrée (ce sera plus facile pour ressortir). Vers 13 h, Pascal rentre chez lui, et on continue à 4. Nanard creuse dans la petite galerie en bas du deuxième ressaut, à gauche. Il est très motivé. Vers 14 h, après la mise en place de 4 pailles, histoire d'élargir l'accès à cette galerie, on remonte manger en attendant que ça dégaze.  Quand on redescend, évacuation des cailloux des pailles, toujours en bas des premiers ressauts. Quand on attaque la terre, je commence à monter un mur dans la petite salle, pour pouvoir empiler les déblais. Après travaux, Thierry estime que la galerie fait environ 3 "Bruno" de large (le "Bruno" étant notre unité de mesure d'épaisseur ...) Nanard finit par pouvoir pénétrer dans la petite salle au bout de la galerie, qui hélas se révèle borgne, avec quelques concrétions. Pas de bol, la suite se trouve certainement à l'entrée de cette galerie, en dessous. Résultat de la journée : 4.50 m de première (0.5 m en vertical et 4 m à l'horizontal), et l'élimination d'une possibilité de continuité.

Prochaine séance, dimanche prochain, on creuse, en bas, en direction de la fissure.

JLG

Perte d'Abondance, dimanche 20 octobre 2019
Partager cet article
Repost0