Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SCV 70
  • : Vie du club SCV70, consacré à la spéléologie, et un peu le canyoning et la via ferrata.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 22:33

 Ci-dessous quelques photos de la matinée ( 3 H) passée à Sorans vers les Ermites; J'ai commencé à creuser l'entrée d'une ancienne perte signalée par Mathieu. Personne au rendez-vous, alors j'ai attaqué seul.

 

On discerne bien l'entrée d'une ancienne perte avec arrivée d'eau de face et latérale. De la roche en place et on observe une diaclase qui descend sur quelques mètres.

Après avoir creusé un chenal pour évacuer la terre et décapé la roche, on devine l'amorce d'un puits. J'ai dégagé le maximum que je pouvais et j'ai sondé avec une corde et un caillou : descente de 2m50 à 3 m minimum depuis la base de la fissure.

 

Affaire à suivre. Il faudrait encore dégager , au moins à deux, devant et sous nos pieds voir si ça s'élargit. Sinon, il faudra attaquer la roche aux éclateurs.

 

Nanard

120730_sorans1.JPG

120730_sorans2.JPG

120730_sorans3.JPG

120730sorans4.JPG

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 19:49

Participants : Nicolas Bondon, Didier Lamireau et Thierry V (au portage)

Conditions excellentes, pas beaucoup d'eau, bonne visibilité, mais "l'araignée a tissé sa toile et a attrapé une mouche" dixit Thierry. Nicolas s'est emmèlé dans l'ancien fil d'Ariane de Sylvain, et le temps de se déméler, la visibilité n'était plus bonne, donc retour. Sortie à  reporter.

Lire l'article de Didier sur Plongeesout : http://pscausette.plongeesout.com/viewtopic.php?f=5&t=2912

En sortant, Sylvain Wicky a montré à Thierry le trou où de l'eau est sortie en geyser lors de la dernière crue, et où Nanard et Thierry sont allés gratter le lendemain.

JLG

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 08:57

Participants : TV, BD

Etienne est passé nous rendre visite dans l'après-midi.

Le trou est ouvert entre le Creux Breuillot et Montépenoux dans un champ, en bordure d'un bosquet.. On a ouvert une diaclase sur 5 mètres de profondeur et deux mètres de long. On voit une galerie en interstrate de 2 mètres de large sur 80 cm de haut. Il manquait quelques centimètres pour que l'on passe, mais on est presque un peu gros ...

Particularité : on a retrouvé un seau métallique rempli de terre au fond de la désobstruction, enfoui sous les cailloux : des anciens auraient-ils bossé dans cette diaclase sans passer ou des agriculteurs auraient-ils rebouché une ouverture naturelle ??

Quoi qu'il en soit Mr Wicky aurait vu de l'eau sortir de terre, jaillir à 30 cm de hauteur, à l'endroit où nous avons creusé.

 

On voit que l'eau a circulé dessous. Il faudra travailler aux éclateurs ; j'ai récupéré le groupe et la perceuse. On pourrait essayer une séance désob si on est au moins deux. Pourquoi pas jeudi ?

 

Sinon, on a repéré une ancienne perte sur Rioz, au dessus du chemin des Ermites dans les bois, en direction de Sorans. On risque d'aller creuser lundi matin.

Repèrage réalisé mercredi soir avec Mathieu Tomasczick.

Nanard

IMGP0008.JPG

IMGP0011.JPG

IMGP0015.JPG


Partager cet article
Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 21:43
Thierry et Bruno, TPST :3h
Après avoir effectué une courte reconnaissance dans la zone boisée susceptible de se trouver au dessus de la grosse cheminée du réseau du moulin au maire (rien vu de particulier), nous partons revoir la trémie terminale de Chaudrotte, ça a pu bouger après quelques années sans visite.
La grille est à nouveau recouverte de débris, la galerie d'accès est humide et les crues ont un peu poussé des cailloux, mais l'accès reste convenable. Le débouché dans le carrefour des deux galeries est toujours aussi spectaculaire, c'est énorme. Nous inspectons la trémie à tous les niveaux et plusieurs fois. Bruno ouvre un passage à la barre à mine et passe une étroiture, mais ça redonne en arrière. Thierry tente à droite contre la paroi, mais c'est bouché. Le courant d'air est sensible, au niveau le plus bas en particulier, dans l'actif. Deux autres étroitures sont forcées en bas, mais toujours sans résultat, la trémie est vraiment grosse. Observation relevée : les marnes ont été aperçues à gauche au plus bas, c'est le niveau de base. Mais les fractures qui ont généré la trémie sont très importantes. Nous ressortons vers 16h. La radiolocalisation a été annoncée par erreur pour dimanche, ce serait plutôt vendredi, contacter Thierry la veille. Pas d'autre sortie prévue pour le WE.
L'accès au moulin au maire est sécurisé par une dalle, mais pas encore verrouillé. La rivière est un piège en cas de petite crue ou même de niveau important du ruisseau, il est crucial de ne pas s'y aventurer pour l'instant, les explorations ne sont pas terminées.
Bruno
Partager cet article
Repost0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 21:59

Participants: Thierry V, Yonyon, Bruno, Nanard

TPST : 8h

La VM 3 est devenue réalité, on passe la tête hors de l'eau  et non plus sous l'eau. Un gros tas de cailloux est senti sous les pieds, il a plaqué la corde de sécurité au fond. Nous acheminons tout le matériel au pied de la cheminée, puis les équipes se forment. Thierry et Yonyon vont au siphon démarrer la topo, Bruno monte avec la corde de 35 à son terminus de jeudi.  La corde d'escalade est remplacée, avec installation de la corde statique, en laissant juste toucher une extrémité au sol ( le reliquat va servir plus haut).  Nanard rejoint au pallier à +14 et assure pour la suite. Deux spits plus tard, et un peu de libre facile, Bruno pose un "Y" à +27 environ, sous une trémie situé 2 m au dessus. Ouf, plus de rab de corde... Nanard monte à son tour. Le coin est superbement concrétionné, du blanc et des coulées partout, de belles concrétions. Mais pas de suite visible, ni la galerie attendue...

On redescend boire et manger une barre.  Les topographes pointent le bout de leur déca en même temps. Ils ont relevé environ 160 m depuis le fond. Ils en ajouteront 210 de plus pour relier le tout à la VM 3.

Bruno remonte au premier fractio à +8, pour équiper une traversée ( 7/8 m) et monter dans le second puits parallèle aperçu.  Nanard assure du bas dans un premier temps puis monte au fractio  pour continuer. Bruno peut monter verticalement, aidé en oppo par le rétrécissement à l'extrémité du puits. 4 spits et un amarrage naturel lui offrent de sortir à +15 environ sur un pallier incliné, prolongé par ce qui semble être un départ de galerie très concrétionnée.   A nouveau 4 spits : deux en tête de puits, et deux  pour une main courante permettant de sortir du pallier. Nanard rejoint et nous explorons cette diaclase/galerie ( 1x5) sur 10 m seulement.  C'est plutôt une fracture très concrétionnée se terminant par des pincements et des coulées  magnifiques, blanches, quelques fistuleuses et autres belles concrétions immaculées. Bruno monte en oppo ( et quelques sangles sur concrétions...) vers une amorce de départ au plafond, mais c'est le prolongement du puits initial qui est retrouvé à +20, avec encore 6 m se pinçant au dessus. C'est donc terminé ici, seule la trémie sera à revoir éventuellement, et surtout de magnifiques photos sont à réaliser. L'escalade, sans combi de plongée en dessous, avec des gants en dynema et les accus dans le kit sur le dos, a été un réel plaisir cette fois ci pour le grimpeur. 14 spits posés ce jour, ce qui est plutôt rare en Haute-saône...Les deux puits et la galerie totalisent environ 65 m de topo en plus.

Nous redescendons un peu déçus, malgré la beauté de ces deux escalades et des paysages concrétionnés trouvés. Le courant d'air est présent dans les deux cheminées, mais impossible de déterminer exactement sa provenance, très probablement des fissures au plafond, reliées à la trémie. Au pied de cette grosse cheminée double, nous trouvons à nouveau une faune abondante, moustiques, papillons, scarabée...

Le bestiaire s'est aussi enrichi de deux poissons chats à l'amont, un niphargus à la VM 2 et quelques tritons ça et là.

L'équipe topo fait jonction lors de notre descente puis nous répartissons le matériel dans les kits , nous en sortirons 6 avec les accus au plomb, la perfo, le gros marteau, les forets, la barre à mine et deux piochots....Garder sa néo dans ces conditions n'est pas la meilleure solution, notre président ne recommencera pas avant longtemps...

Côté topo, il reste une centaine de mêtres à relever dans la zone avant la rivière, dans divers départs sans suite, et les deux puits escaladés avec le petit bout de galerie.  Le calcul mental autour d'une bière, à la sortie, annonce le KM atteint, dont environ 650 m de rivière.

Yonyon a pris quelques photos, mises en ligne dans les jours à venir. Il a aussi apporté la plaque en béton armé ( millésimée 2012) pour obturer le sommet des buses d'entrée. Attention, à manipuler à deux et doucement.

Sylvain, tu es maintenant tout désigné pour une baignade à l'aval, l'obstacle ne paraît pas très long ni profond ( en léger, bi 4l?...) on t'attend. Certains, qui ont pris goût à l'apnée, sont prêts à rechausser un détendeur pour une courte immersion....

Le prochain objectif sera de poser une balise au sommet de l'escalade sous la trémie pour trouver ce point en surface ( 30 m de roche au dessus encore?). Peut être dimanche avec Thierry : besoin de deux pour poser la balise, et deux en surface pour détecter.

Demain lundi, RDV 10h chez Thierry pour aller revoir la trémie de Fonçory ( Thierry et Bruno).  A vos commentaires..

Bruno

12.07.22_moulin.jpg

D'autres photos de Yonyon sur Picasa.

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 06:51
Participants: Thierry V, Nanard, Bruno. TPST :8h.
Plus fort que Dallas et Plus belle la vie réunis, la saga du moulin au Maire continue !
Lestés d'un kit chacun, nous descendons vers les objectifs du jour à 11h30 suite à un petit contre-temps. Bruno reste seul pour déséquiper l'escalade au début de la rivière (corde fixe laissée en place sur plaquette unique à +10) puis équipe en fixe (spit/corde) la VM 1 puis le shunt de la VM 2 (qui reste à finir d'ouvrir suite au raté de...).
Thierry et Nanard vont percer deux trous de 30 à la VM 3. Puis nous partons ensemble vers le fond, avec la perfo, la corde d'escalade, le reliquat de vieille corde, les accus etc. Les VM 4 et 5 sont plus basses de 5cm, le ruisseau a fondu en surface, c'est plus aisé qu'hier. Le matériel est laissé au pied de la grosse cheminée, 150 m avant le fond. Nous conservons un marteau, un burin, de la corde, un masque et un tuba. Bruno tente le fond dans l'axe, assuré par Nanard à la corde. On débouche dans une petite cloche avec juste la place pour le casque, la suite est sondée sous l'eau, plus d'un mètre dessous, c'est donc un siphon ! En paroi latérale droite,
deux mètres avant, Nanard détecte un autre passage sous l'eau qui semble déboucher sur un autre vide. Bruno passe en apnée, c'est une autre cloche plus grosse. Un sondage ne donne rien de plus qu'un long passage possible dans l'axe (1,50 m) mais il faudrait que le niveau descende au moins de 20 cm, ce qui ne semble guère possible. A revoir en étiage prononcé, ou pendant un pompage? A noter une belle grenouille dans ce siphon, et, très surprenant, un moustique et un petit papillon quand nous retournons au pied de la grande cheminée. Vu
aussi quelques belles sangsues.
Le matériel d'escalade est sorti des sacs, un courant d'air sensible semble descendre de cette cheminée, le papillon et le moustique ne peuvent venir que de là ?? L'acrobate de service va en prendre pour son grade, avec cette escalade sans grands appuis, et surtout avec la néoprène intégrale dessous la combi !!! Avec le kit et son accu au plomb qui tire vers le bas, rien n'est facile, et la sueur va couler abondamment pendant 1 h 30 au moins. Pas mal de sang également, la roche a bien entamé la main droite. 8 spits et 2 amarrages naturels plus tard,
un palier est atteint à +14 environ. Mais il reste une dizaine de mètres pour prendre pied au sommet, ce sera pour dimanche. Il ne reste pas assez de spits, il est tard et le grimpeur est un peu sec. La forme du plafond et le départ entrevus sont plus qu'intéressants....et à la bonne hauteur ! Le puits est de grandes dimensions, environ 7 x 5, et d'une hauteur d'environ 25 m au plafond. Nous laissons du matériel sur place et retour à la VM 3 pour préparer le 14 juillet. Malgré les 150 m de ligne, ça claque très fort, résultat dimanche.
Nous sortons bien cassés vers 19h15.
Prochaine sortie dimanche 10 h, les trois de ce jour sont déja prévus, un quatrième est bienvenu pour former deux équipes ( topo et escalade). Un nouveau rebondissement semble se profiler, le champagne sera au frais pour la sortie...
PS: tous les lecteurs sont invités à laisser des commentaires ou questions diverses sur les articles mis en ligne, n'hésitez pas.
Bruno
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 21:53

Participants: Bruno et Thierry V. -13h30/18h30.

Lestés d'un kit, nous sommes devant le siphon en moins d'une heure, au bout de la ligne droite de 213 m après l'ex VM 1.

Un spit pour la corde de sécurité, Bruno part devant  et amarre provisoirement sur concrétion. Thierry rejoint et nous plantons un second spit dans l'axe pour fixer la corde. Le siphon est court ( 30/40 cm) et facile car le niveau est bas.

La galerie reprend la direction précédente, les dimensions varient peu ( de 3x3 à 1x2m), c'est relativement plat avec un sol rocheux, mais entrecoupé de bassins plus ou moins profonds. De belles concrétions jalonnent le parcours ( voir photos).. Nous dépassons le terminus solo de Thierry Gilles ( 50 m ) puis nous poursuivons environ sur 200 m sans obstacles. Mais le plafond s'abaisse: voûte mouillante en vue.

Bruno se glisse avec la joue dans l'eau, assuré par une corde, et sort 5m plus loin dans une galerie basse. Nous équipons à nouveau en fixe pour sécuriser.  10 m plus loin, nouvelle voûte mouillante, assez courte, 1m.  Une troisième  de 1 m encore ne nous arrête pas 50 m plus loin. Puis nous retrouvons une galerie de mêmes proportions mais toute en courbes. Les axes de fracturation ont disparu, les concrétions également, galerie creusée en régime noyé ou semi-noyé. Le réseau semble s'orienter vers la gauche désormais, en direction de la source. Les plans d'eau sont nombreux, à hauteur de la taille le plus souvent. Une énorme cheminée  est présente en rive droite peu avant, environ 5x5, plafond visible à +15, escalade en perspective, on cherche un fossile qui n'existe peut-être pas?  Environ 350 m après le siphon, nous arrivons sur des bassins profonds ( pas pied) , une nouvelle voûte mouillante nous arrête 15 m après.C'est ce qu'il nous fallait pour faire demi-tour.  La galerie se divise en deux bras parallèles dont un se termine par cette voûte mouillante à franchir ( possibilité de casser un peu au marteau). Ce sera pour demain jeudi, avec d'autres objectifs ( démontage de l'escalade et mise en place d'une corde fixe, franchissement voûte mouillante finale et équipement, perçage de deux ou trois trous au retour dans la paroi au dessus du siphon en vue de l'éliminer, et branchement sur la ligne mise en place sur 150 m aujourd'hui).

Dans l'attente de l'élimination des gaz , la prochaine sortie est envisagée dimanche ( + lundi et mardi très probablement...)

 

Bruno

12.07.18 moulinD'autres photos sur Picasa

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 11:02

Présents : Mrs Thierry Vircondelet, Etienne Humbert, Jean-Luc Géral

Excusés : Jean Varlet, Yonyon Mussot

 

Moulin au Maire :

Thierry nous présente la dernière topo réalisée. Environ 600 m de développement exploré actuellement. Suite de l’explo prévue quand la météo s’améliorera (un siphon à passer…).

 

Inventaire :

Inventaire terminé, du moins pour la partie qui concerne le BRGM. Le fichier a été envoyé (ou va y être) par Hervé.

 

Sentier karstique de Rioz

Nous avons passé la journée de dimanche 1er juillet à nous occuper de la tyrolienne pour l’inauguration du sentier « d’un rail à l’autre ». Peu de ‘’clients’’ vu la pluie qui est tombée en abondance toute la journée ...

 

Forum des Associations :

Il aura lieu le samedi 8 septembre, de 11 h à 18 h. On aura un stand dans la salle Parisot, avec des grilles pour expos, un prise de courant si on veut projeter des photos, table, chaises. On a actuellement une quinzaine de panneaux présentables, il manque un panneau sur l’historique entre 1978 et nos jours. IL y aura peut-être possibilité de faire des démonstrations de progression sur corde.

 

Réunion CDS :

Le vendredi 20 juillet à la maison des chasseurs de Calmoutier. Barbecue à partir de 19 h en fonction de la météo (apporter sa bouffe). Réunion 20 h 30 : ordre du jour : JNS, inventaire, CNDS, …

 

Sorties réalisées en juin :

  • Moulin au Maire : 03.06.2012 : TV, BP, FL : Exploration & Travaux
  • Moulin au Maire : 10.06.2012 : TV, BP, YM, BP, FL : Exploration & Travaux
  • Bournois : 11.06.2012 : RC, MH, HM, JMR, LB : encadrement initiation
  • Chaland : 12.06.2012 : FL + 2 : initiation, découverte
  • La Gaine et le Deujeau : 14.06.2012 : MH, FL, LB : classique
  • Faux Monnayeurs : 16.06.2012 : LB : SSF 25 exercice secours
  • Moulin au Maire : 17.06.2012 : TV, LB, BD, YM : Exploration & Travaux
  • Cavottes : 20.06.2012 : LB + 2 : classique (jusqu’au lac !)
  • Moulin au Maire : 24.06.2012 : TV, TL, NB et madame : visite
  • Cerre les Noroy et Moulin au Maire : 26.06.2012 : TG, BP, LB : Exploration & Travaux
  • Moulin au Maire : 30.06.2012 : TV, TG, YM : Exploration & Travaux
  • Rioz : 30.06.2012 : BD, JMR, JLG : préparation tyrolienne sentier karstique
  • Lançot et Via Echelles de la Mort : 30.06.2012 : LB + 1 : classique
  • Rioz : 01.07.2012 : RC, HM, FS, BD, BD, TL, MH, JMR, TV, JLG : tyrolienne sentier karstique

 

Sorties prévues :

  • Moulin au Maire en fonction de la météo.

 

 

Merci à Thierry pour l’accueil, et le dessert.

Prochaine Réunion SCV le Vendredi 03.08.2012 chez Nanard (barbecue avant)

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 14:00

Participants : TV.YM .

TPST 7H00

Le dernier tir avant l'étroiture n'a rien donné, et nous avons jugé qu'il n'était pas nécéssaire de le reprendre. Nous partons à l'extrême aval avec le materiel topo et commençons les visées. Au total, 213 m de nouveau collecteur seront topographiés. Nous récupérons les câbles de mises à feux et repartons à l'aval,on dépose les câbles et jetons un oeil au siphon. On décide de ne pas l'exploser dans l'immédiat. Pour cause : problème d'évacuations des gaz et nous décidons que par la suite nous le franchirons en apnée. Retour à l'étroiture ou nous passons plus d'une heure pour élargir un max, et maintenant, ça passe super bien même avec un kit.

Au retour, petit mal de crâne dû au restant de gaz du tir précédent. Dévelopement pour l'instant avec les 50m que TG a visité derrière siphon : 600 m.

 

Yonyon

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 09:54

Participants : TV, TG, BD

 

Travaux au fond de la diaclase pour élargir le passage afin d'accéder à la suite du réseau par TG et TV ; pendant ce temps là, abaissement du  niveau d'eau après l'ancienne voûte mouillante par BD.

Finalement TV passe et nous rejoint par le siphon décelé sur la gauche de la galerie (siphon très court).

Après une virée dans la galerie principale, retour de TG qui annonce une galerie d'une centaine de mètres avec arrêt sur rien.

Ensuite BD et TG repassent le siphon en apnée et vont découvrir l'ensemble de la galerie, pendant que TV continue d'élargir la diaclase dans l'axe du réseau.

On remonte la galerie d'environ 2,5 m par 3 à 4 mètres de haut, sur environ 150 mètres puis nous sommes stoppés par un plan d'eau. Après sondage on décèle un petit siphon semblable au précédent. TG le passe en apnée pendant que BD reste pour assurer le retour.

TG reconnait la galerie qui a les mêmes proportions sur environ 50 m, avec arrêt sur rien. Retour pour rejoindre BD.

Finalement nous rejoignons TV qui prépare les trous pour éliminer le premier siphon.

TG continue à élargir le fond de la diaclase , qui finalement permet de rejoindre la nouvelle galerie.

 Remontée à la surface avec tir au retour.

En fait les deux nouvelles galeries découvertes sont parallèles et sont apparemment dans le même axe que la dernière galerie connue.

 Affaire à suivre et encore des prolongations à prévoir.

 

Nanard

Partager cet article
Repost0