Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SCV 70
  • : Vie du club SCV70, consacré à la spéléologie, et un peu le canyoning et la via ferrata.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 18:44
Participants : Bruno -Sarah

TPST : 5 H

On déblaie rapidement les restes de la dernière paille en envoyant tout dans la cheminée atteinte dimanche. Il nous a fallu paver le sol en trois couches superposées pour ne plus patauger dans l'argile.

Mais on a su plus tard pourquoi il y en avait autant.
Puis c'est forage direct pour un premier gros mètre à franchir dans le méandre. Il s'oriente à nouveau en azimut 250°, comme le précédent, malgré le décalage d'un mètre en plan.
Les 2 premiers trous se passent bien. Ensuite, plus rien. Le fil a cédé au niveau d'un domino de jonction non protégé. Pas facile à identifier dans la bouillasse. Impossible à desserrer au couteau, donc c'est découpe et rafistolage provisoire. Enfin, c'est reparti, avec un kg d'argile sur la combi au passage. Ensuite, ce fût laborieux. Surtout, ne donnez pas trop longtemps une barre à mine à Sarah pour triturer la paroi. Elle ne la lâche plus, c'est une spécialiste !
Finalement, seule une grande gaine thermo achèvera efficacement le découpage de la paroi.
Juste avant, nous sommes passés jeter un œil, par le plus bas. Sarah en tête,  debout rapidement  et  sans toucher les parois, sur...3 mètres !
Avant de se relever pleinement, il faut monter sur un barrage d'argile avec deux trous de soutirage. Des blocs ont du se coincer ici et retenir tous les dépôts en amont.
C'est bienvenu, les parois sont très propres en aval. Mais le méandre se resserre à nouveau sur 1m50, avant d'être praticable dans sa partie supérieure plus loin. On voit sur 4/5m, pas plus. Il y a un nouveau virage plus loin.
Si ça continue comme cela, on va avancer beaucoup plus vite à chaque séance. Avec peu de blocs à évacuer. Si besoin, la seconde cheminée peut en accueillir un paquet.
Nous sommes ressortis avec une combi ayant quadruplé de poids. Les scratchs de fermeture inopérants, il était temps d'arrêter.
Deux photos : l'arrivée du méandre dans la cheminée 2 (gros bloc au milieu); et la diaclase pincée au bout de la cheminée.

Le matos est chez Thierry, allez le chercher pour une sortie éventuelle dimanche ( il part samedi..)

Pour les 7 qui partent dans le  Vercors jeudi prochain, nous avons évoqué un rendez vous au Col du Rousset pour 14h30/15H max.
Une lampe frontale petit modèle, de couleur grise a été ramassée dans l'herbe, à qui?
Bruno
Gouffre des Fèves, jeudi 19 mai 2022
Gouffre des Fèves, jeudi 19 mai 2022
Partager cet article
Repost0
20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 18:43
On a trouvé un récit intéressant sur une monographie de l’île de Mull dans la bibliothèque de notre hôte à Kilchoan.
On prend le ferry avec la voiture pour partir à sa recherche.
1 h 15 de route rurale plus loin, juste après Calgary, on se gare pour partir avec nos explications en poche. On marche au milieu des moutons en explorant chaque anse en comptant les cascades et les rivières à traverser. Mais comme il y a de l’eau partout les passages « évidents » ne le sont guère.
Un mouton est accroché à la corniche et on envisage toutes les possibilité pour le secourir car il bêêêêle avec un certain désarroi. On ne sait pas faire de lasso pour lui attraper les cornes. Philippe n’imagine pas remonter la bête à bout de bras, je suggère de plutôt la faire descendre. On descend jusqu’en bas de la paroi rocheuse pour voir. On a trouvé la grotte !! Tant pis pour le mouton, on file l’explorer. Je dresse une topo à main levée. 37 mètres de développement et une jolie cuvette à 5 mètres de l’entrée en pierre taillée. On est content. On la pointe au GPS et l’enregistre dans Google map : Whisky’s cave. Puis  on poursuit le long du littoral pour rejoindre la voiture. Temps de balade 5 h quand même, on s’est un peu perdu dans les tourbières du retour.
Vol
Grotte des contrebandiers de whisky sur l’île de Mull, jeudi 19 mai 2022
Grotte des contrebandiers de whisky sur l’île de Mull, jeudi 19 mai 2022
Grotte des contrebandiers de whisky sur l’île de Mull, jeudi 19 mai 2022
Grotte des contrebandiers de whisky sur l’île de Mull, jeudi 19 mai 2022
Grotte des contrebandiers de whisky sur l’île de Mull, jeudi 19 mai 2022
Grotte des contrebandiers de whisky sur l’île de Mull, jeudi 19 mai 2022
Partager cet article
Repost0
20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 18:41

18 mai Fingal’s cave île de Staffa (ECOSSE)

Notre traversée devait avoir lieu lundi mais la mer est trop « rough ». Je comprends roof comme un plafond. Bref on attend sur la jetée mercredi qu’un bateau nous prenne, on est juste en dessous de "avis de grand de frais", mais on y croit. On nous embarque sans garantie de pouvoir débarquer à Staffa. On fait partie d’une cohorte d’ornithologues amateurs et la première étape ou bout d’une heure de navigation très agitée (on est beige pâle ou vert selon la lumière) est Longa, une île de l’archipel Trennish. On remet le cœur et les tripes à l’endroit et on pique-nique au milieu des puffins (macareux) Puis direction Staffa. Splendide, austère, la cavité s’ouvre sur une mer démontée. On ne pourra jamais accoster. Dommage, mais le pilote est assez excellent pour nous amener trèèèèès près. Retour maison bien contents.

Philippe et Véro
Spéléo écossaise 3, mercredi 18 mai 2022
Partager cet article
Repost0
20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 18:37

17 mai, à Ockle, Colomban’s cave (ECOSSE)

En s’appuyant sur une description de randonnée, on part en quête de la grotte de saint Colomban qui a séjourné dans le secteur. En surface, des moutons, des agneaux (beaucoup) et de la lande spongieuse pour la prospection jusqu’au flanc de mer. On s’habitue à marcher dans le mou-mouillé. C’est bien vallonné et on aperçoit qui affleure des bandes calcaires. Philippe trouve finalement l’entrée de la grotte, qui fait face à la mer. Il y a deux accès qui se rejoignent devant une baignoire pleine « les fonts baptismaux de saint Colomban » m’explique Philippe. Au fond une étroiture confortable, un ressaut de 1 mètre , un crapaud que je mets dans mon buff pour plus tard et et environ 15 mètres de développement avec un plafond concrétionné qui finit par pincer en s’abaissant. On sort le crapaud, Philippe pointe la cavité sur goggle maps. 

Philippe et Véro
Spéléo écossaise 2, mardi 17 mai 2022
Partager cet article
Repost0
20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 18:32

Avec Julian Walford du GSG, Allt Nan Uamh Stream Cave à Proximité d’Elphin (ECOSSE)

A 9h00, Julian nous rejoint à notre B&B et nous l’amenons avec nous. La route est belle, sinueuse et la conduite à gauche de Philippe nous donne déjà de belles sensations. Les ornières sont profondes, les routes étroites et parfois à voie unique parsemées de rares espaces de croisement. Nous arrivons à 10h30, à Elphin, au Nord d’Ullapool, dans un local du GSG nanti de toilettes, douches et couchage pour 20 personnes qui permet d’y envisager dans le futur un déplacement groupé. Dix minutes de route plus loin, nous nous arrêtons pour trente minutes de marche française, dix écossaises, qui nous amènent à l’entrée de la cavité en bord de ruisseau (qui n’existe pas par temps sec). Un ressaut de deux mètres, suivi d’une courte reptation nous amène dans une suite de salles entrecoupées d’étroitures jusqu’à un amont terminal. Julian nous invite à poursuivre par un réseau accessoire nécessitant un ramping humide. Là aussi, escalades, désescalades, rares cordes à nœud ou échelles même si parfois une main courante aurait été bienvenue. Nous ressortons sous la pluie, pour nous changer au local et retourner, à gauche sur la route, très à gauche,  non mais pas autant.

Philippe et Véro
Spéléo écossaise 1, vendredi 13 mai 2022
Partager cet article
Repost0
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 07:51

Participants : Jean-Marie J.; Thomas L.; Thierry V.; Nanard       

Visite de Rodolphe avec sa fille vers 10 H .

TPST : 6 H

Après notre rituel café/croissants, on s'équipe pour poursuivre les travaux de Sarah et Bruno, de ce jeudi.

Thomas en bout de diaclase évacue les blocs accumulés lors des précédents travaux, que nous véhiculons sur 13 mètres dans le méandre étroit, afin de les stocker dans la cheminée d'entrée. Un empilage est nécessaire, vu le volume restreint de la cheminée.

Deux tirs seront nécessaires pour aménager le virage final. Les conditions ne sont pas idéales pour manipuler le matériel et les pailles, car la zone est glaiseuse. Enfin, Thierry s'enfile dans le bas de la diaclase qui est plus large et 5 mètres de première réalisés.

On retombe dans une nouvelle cheminée, moins vaste que la première. Au plafond, on devine une trémie. La galerie bifurque à droite, avec une diaclase dans l'axe qui se termine en cul de sac. Sur la gauche, la diaclase continue avec un écho au fond. On ne réussi pas à percevoir nettement la suite. Il faut élargir sur 1m 50 environ pour pouvoir accéder à la suite.

Zone remplie d'argile molle sur au moins 50 cm ; attention de ne pas y laisser les bottes.

Au sol, dans l'argile, on devine un point d'absorption du ruisseau (quand il coule).

L'élargissement du début du méandre devrait se faire dans de bonnes conditions car il y a de la place pour manœuvrer.

Avant de ressortir, Thierry aménage avec 3 pailles le virage pour faciliter les prochains travaux. On ressort dans un état très argileux avec les combinaisons bien malmenées suite aux frottements lors des allers et retours dans le méandre pour l'évacuation des cailloux. 

On profite enfin du soleil pour casser la croûte.

Nanard

Partager cet article
Repost0
13 mai 2022 5 13 /05 /mai /2022 11:54
Participants :Bruno, Sarah
TPST : 2 h matin,+ 2 h après midi

A deux, nous avons enchainé les séries de pailles pour avancer au maximum. Le choix était de viser le plafond en oblique, pour faire tomber les blocs dans le bas du méandre. Ainsi, rien à évacuer. Le sol est maintenant perché à 1,50m. La "concrétion" à gauche, que Sarah avait du mal à atteindre, est "loin" derrière désormais. Ce n'en était pas une, juste un peu de calcite sur pleine roche saillante et arrondie. Il y a une petite arrivée d'eau dans le joint de strate au niveau du plafond. Cela a surcreusé la paroi en formant un beau rond de 30 cm de diamètre, et bien marqué le canal de voute avant de fusionner. Extra, c'est un coup d'accélérateur pour forer la suite, et stocker plus de déblais en bas. En prenant donc facilement un gros 20 cm de paroi sur les trois dernières pailles, c'est un carnage ! IL reste 80 cm de libre sous le plafond, juste assez pour avancer et voir devant avant de sortir.

Dimanche, pas le choix, il faudra faire une petite heure de "ménage" à cet endroit pour refaire de la place. Puis deux séries de pailles à droite seront suffisantes pour espérer se promener sans obstacle le plus loin possible...
On aperçoit 1 mètre devant, un carrefour de galerie en T, avec  probablement encore un affluent qui arrive de la gauche ?, plus gros ? Le méandre est plus large et bien concrétionné cette fois. Il part à droite perpendiculairement. ça semble assez gros pour ne pas évacuer les blocs des dernières pailles qui seront utilisées.
Sarah a "sauvé" un petit crapaud rougeâtre  qui l'attendait tranquillement sous la buse d'entrée, mais sans bisou, pas de prince charmant.
Une seule photo au fond, en fin de matinée, avec l'argile déposée sur les parois en frottant. A gauche, on devine le "reste" de la "concrétion" juste après les blocs, et le surcreusement derrière.

Bruno

Gouffre des Fèves, jeudi 12 mai 2022
Gouffre des Fèves, jeudi 12 mai 2022
Partager cet article
Repost0
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 12:36

Participants : Nanard, Thierry, JM, Sarah ainsi que Jean Luc et Rodolphe pour les croissants.

Une belle journée ensoleillée s'annonce lors de notre fidèle rendez-vous du dimanche matin à 10h.

Nous avons la visite de Jean-Luc qui amène le tome 3 du Karst Comtois, une aubaine ! et de Rodolphe , qui arrive peu après croissants en main, assez fatigué de ses aventures nocturnes de nature professionnelle « je vous rassure » !  Nanard est de retour, avec un pouce presque tout neuf « Il est tellement imprégné d'argile qu'il cicatrise comme une salamandre » 

Entre le camp spéléo et la visite du puits du château qui arrivent, les conversations fusent et le temps passe. Il faut dire qu'il fait bon vivre dehors, sans boue, avec une humidité modéré et un beau soleil.

 Il est bien 12h30 quand nous rentrons dans l’antre de la terre. l’arrivée au bas de la buse est bien plus praticable désormais, ils n'ont pas chômé les compères ! Je note tout de même un petit piège en bas du premier toboggan, qui m’empêche de faire ma glissage habituelle sur les fesses jusqu'au bout « Une marche de géant, gabarit présidentiel ».

Nous nous entassons tant bien que mal à trois dans la cheminée déjà bien remplie tandis que Thierry part en tête, perfo en main, nous sommes tous prêts à en découdre « les combis »!

Ça frotte dur et ça pète fort dans le méandre, après 4/5 séries de tirs on y voit déjà plus clair et la petite concrétion de gauche se rapproche. Le relais des 10m méandre avec jeté de cailloux est devenu quelque chose de naturel chez les Homos Spelaeus du SCV, comme une seconde nature, un dogme.

Il nous faudra 15 pailles pour avancer d'environ 2 mètres. Thierry a la fièvre de la première qui se prépare peut être à l'aval du prochain virage, c'est qu'il ne manque vraiment pas grand chose pour passer ! En tant que petit gabarit du club je m'aventure en dernier et j'attaque au marteau la concrétion qui sonne le creux dans une position plutôt inconfortable. Chaque rotation de la tête me vaut une égratignure au bout du nez et le bassin fait de la résistance, je ne tente pas le diable !  2cm de plus et je filais tout droit jusqu'à la grande coulée.  « Nous remontons tous, le kit entre les jambes. »

d'Ici une ou deux séance le mystère de cette bifurcation sera démasqué et nous espérons tous au moins une cheminée pour pouvoir stocker du cailloux !

 De retour aux voitures vers les 19h30, nous mangeons jusqu'au coucher du soleil accompagnés par le chant des oiseaux et les orchidées. 

Sarah

Gouffre des Fèves, dimanche 8 mai 2022
Gouffre des Fèves, dimanche 8 mai 2022
Gouffre des Fèves, dimanche 8 mai 2022
Gouffre des Fèves, dimanche 8 mai 2022
Gouffre des Fèves, dimanche 8 mai 2022
Gouffre des Fèves, dimanche 8 mai 2022
Partager cet article
Repost0
7 mai 2022 6 07 /05 /mai /2022 09:28

Présents : Thierry V, J-Marie, Thomas, Nanard, Jean-Luc

.

Travaux en cours
gouffre des Fèves : travaux d’élargissement du méandre. Encore 3 m avant d’y voir un peu plus clair.

 

Entraînement spéléo en gymnase
Fin de la saison au gymnase, on ira en falaise si demande.

 

Sonde au Frais Puits

Un devis va être établi par Nanard et sera envoyé à l’agglo de Vesoul pour approbation. Et en fct de leur réponse, les travaux seront ou non effectués.

 

Séjour de l’Ascencion :

Prévus pour l’instant : Bruno + 1, Rodolphe, Sarah, Thierry. Au programme : Gournier, Bournillon, via du col du Rousset, + une cavité, peut-être touristique.

 

Sorties en avril :

03.04 : Fèves, travaux : TV, JMJ, TL, DG

04.04 : Fèves, travaux : TV, JMJ

07 et 08.04 : Baulme la Roche, travaux : BP, TV, TG

09.04 : Cavottes, SSF : RA, PB, TL

10.04 : Fèves, travaux : SB, JMJ, TV

14.04 : Pinard, classique : Vol, PAu

20.04 : Fèves, travaux : SB, BP

23.04 : Pourpevelle, classique : PB, JMR

24.04 : Fèves, travaux : TL, RA,  JMJ, TV, SB

27.04 : Fèves, travaux : SB, TG, BP

29.04 : Légarde, travaux : BP, LB

01.05 : Fèves, travaux JMJ, TV

 

Sorties à venir :

Dimanche 8 mai : gouffre des Fèves, suite de l’élargissement de la diaclase et empilement des cailloux.

 

Merci à Thierry, Nanard et Thomas pour la charcuterie apéro, les boissons, les gâteaux…

 La prochaine réunion aura lieu le 3 juin.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2022 1 02 /05 /mai /2022 08:48
Participants : Th.V. J-m.J.
10h/19h.

Ne respectant pas les traditions du premier mai ( ne rien "foutre" ! ) et sans perdre de temps,  si, si c'est possible on installe la poulie et la corde. Quelques dizaines de seaux de terre puis de cailloux plus tard le palier à la base de la buse est de nouveau confort. Il est14h30...c'est la pause, 1/05 oblige. A la reprise Th. recalibre le petit méandre (4x1 paille) +marteau- burin XXL. Ne voulant surtout pas le déranger, je m'attaque au talus de terre qui en bas du toboggan obstruait de+ en + l'accès... ça passe avec un sherpa !!! Avant de ressortir, on fait la topo du méandre au départ de la cheminée : 11 m. mais  surprise...on ne dirige pas en direction du méandre sup. mais en direction de la perte ! Encore 3m. et on devrait y voir + clair. 

J-m.

Rappel : Réunion vendredi chez not'Président.

Partager cet article
Repost0