Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 09:59

Participants : BD, JLG

14 h / 18 h

Début des travaux, en plein soleil ! (il vaudra mieux y bosser le matin, à l'ombre). On creuse, et traverse différentes couches : au début, cochonneries (morceaux d'agglos, ...) puis petites pierres et terre, puis pierres plus grosses... On s'est arrêté dans une couche de terre assez sablonneuse, avec beaucoup moins de pierres. On est descendu à - 1.65 m. Le puits fait 1.35 m de diamètre. On a trouvée quelques os (poulet), des tessons (verre et poterie), quelques bouts de ferraille, mais rien d'intéressant (pour l'instant).

JLG

140624_Montby.jpg

Queleques autres photos sur Picasa; ici

Partager cet article
Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 08:08

Participants TV.YM

TPST 5H30

Une corde et deux plaquettes sont installées au dessus du talus glissant juste avant la grande voûte mouillante. Le dernier passage étroit avant le terminus est élargi. Dans le boyaux terminal, le niveau d’eau a baissé de 15 cm et il y avait un bon courant d’air .

Comme d’habitude au retour, un bon lavage dans la marmite s’impose, et à la sortie, les taons nous attendent pour nous piquer copieusement.

Visite à la perte de Borey (quelques gros arbres sont coupés).

Visite du ruisseau du Moulin au Maire (le ruisseau est  presque à sec).

Yonyon

Partager cet article
Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 20:47

Participants : 5 "novices", JLG

TPST : 1 h 30

Sortie entre "jeunes" (j'étais le plus jeune !). Des amis avec lesquels je fais de la randonnée les vendredis matins. Donc rando le matin, pique-nique à midi et visite de la baume de Gonvillars l'après-midi. On n'est pas allé très loin, on s'est arrêté au début du grand talus d'argile (arrêt habituel des JNS) : un des plus anciens du groupe, ayant fait un infarctus il y a deux ans, ne se sentait pas trop bien. Du coup, demi-tour et retour tranquille. Tout s'est bien passé.

JLG

14.06.20_gonvillars.jpg

Partager cet article
Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 21:19

Participants : JMJ, JLG

TPST : Malvaux : 4 h ; Baume du Mont : 0 h 45

Ça faisait bien longtemps que JMarie et moi n'étions pas venus à la Combe de Malvaux (environ 15 ans) C'est le topoguide du Doubs, tout récent, qui nous en a donné envie. On a un peu cherché l'entrée (travaux forestier en cours). On ne se rappelait plus par exemple, que l'entrée était si étroite ... (on s'en est encore mieux rendu compte en sortant, quand il a s'agit de pousser le kit bien lourd devant soi en montant !). Donc, joli méandre, pas bien large, bien propre (enfin presque partout), avec une succession de petits ressauts et puits. On a aussi cherché pas mal le cheminement, surtout au début, et on s'est posé pas mal de questions concernant les spits. On a utilisé beaucoup de plaquettes (24) pour arriver au fond (enfin, presque, vu le lac de boue, on a préféré s'arrêter à - 70 m).

En sortant, nous sommes allés visiter tout près de là la Baume du Mont, à l'entrée impressionnante avec sa grande échelle fixe. La grotte se parcourt sans équipement particulier, hormis le casque et la lampe. Grosse galerie descendante au début, puis s'amenuisant. Le sol est très glissant. On est allé jusqu'au fond, voir la signature de Courbet (Gustave, pas Julien !) En chemin, on a admiré une collection de petites statues d'argile, déposées sur un petit balcon.

JLG

14.06.17_Malvaux.jpg

D'autres photos sur Picasa, ici

Partager cet article
Repost0
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 23:17

Participants : les mêmes que le matin : BD, TV, TL, DW, JLG

14 h 30 / 19 h

Chez Nanard, on charge un cadre dans la remorque, on boit un coup et on emmène le barbecue.

Arrivés à Mailley, au gouffre Lucifer, en attendant que le barbecue chauffe, on aménage le gouffre : je tronçonne quelques branches et arbrisseaux, et on installe la passerelle que Thierry et moi avions récupéré la veille au gouffre du Bois du Fays.

15 h 30 : barbecue, puis au boulot. A 5, ça avance bien : Nanard et Thierry se relaient au fond pour gratter, et Thomas, Dom et moi évacuons la terre à l'aide des seaux. A 18 h, le niveau était descendu de 60/70 cm, et on peut installer un deuxième cadre dans le trou.

On est tous bien contents du travail réalisé.

Merci à Dom pour le coup de main, il peut revenir quand il veut .

JLG

14.06.15_Lucifer.jpg

D'autres photos sur Picasa, .

Partager cet article
Repost0
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 23:03

Participants : Nanard, Thierry VB, Thomas, Dom Watala, JLG

9 h / 13 h

On commence à nettoyer à l'intérieur du grillage à gauche du chemin (amont de la traversée des Ermites) quand nous voyons arriver Dominique Watala (président de la Ligue spéléo de Franche-Comté) qui vient nous donner un coup de main. Sympa !

On continue par le deuxième regard sur les Ermites, puis le Petit Creux Fiot, la grande Doline, le Grand Creux Fiot et la Chambre à Lillot. Selon que les trous sont sous les arbres, ou en coupe à blanc, le boulot n'est pas le même. Pour certains, pas grand chose à faire, pour d'autres, beaucoup de boulot...

On finit la matinée en emmenant Dom voir la résurgence des Ermites, et on va tous chez Nanard pour continuer la journée.

JLG

14.06.15_SK.jpg

D'autres photos sur Picasa, ici.

Partager cet article
Repost0
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 20:40

UTM : 31 T 0724877  5290512  Lambert II étendu : X : 0874.653  Y : 2309.650

Participants : TV, JLG

TPST ; 2 h

Quelqu'un avait indiqué à Damien un trou dans les bois de Chargey les Port, il y était allé faire un tour, et souhaitait qu'on (enfin, surtout Thierry) y descende aussi, pour donner notre avis sur la suite à donner. Dont acte.

Cet après-midi, malgré la description précise de Damien concernant l'accès au trou, on a pétouillé une bonne demi-heure avant de trouver l'entrée. Faut dire qu'un trou d'environ 50 cm de diamètre, au sol sous un tas de branches, dans les bois ... Enfin, on l'a trouvé. Thierry descend le premier à l'échelle, je préfère la corde. Entrée donc étroite, puis fort talus terreux avec des pierres coincées dans la terre, goulet étroit à - 3m, puis joli petit puits de 6 m. (donc total : - 9 m) En bas, jolie salle un peu concrétionnée et avec une paroi présentant de fortes traces d'érosion. De l'autre côté de la salle part un début de méandre, colmaté et étroit. On voit quand même un trou, dans ce méandre, et en y jetant des pierres, Thierry estime la suite à - 5 ou 6 m. On gratte une heure et demie, enlevant blocs, calcite, terre, mais on se heurte à de la roche en place. Il faudra faire parler les pailles...

Remontée délicate, de par le franchissement du goulet, et l'instabilité des pierres du talus.

Donc : avis présidentiel : c'est intéressant. Pour continuer, il faudra :

  • purger le haut du puits et élargir le goulet
  • creuser le méandre étroit
  • sécuriser l'entrée par une plaque (ou une grille) ...

JLG

14.06.14_tilleil_beni.jpg

D'autres photos sur Picasa ici

Partager cet article
Repost0
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 12:43

Participants : Bertrand Dussaussy, responsable usine traitement des eaux, Daniel Sassi, ancien responsable de l’usine de traitement des eaux
 du CDS70 : Bernard Détouillon, Thierry Vircondelet, Jean-Luc Géral

Présentation par Thierry  Vircondelet de ce qui est connu du réseau du Frais Puits à l’aide d’un grand plan.

2.jpg


 La commune s’est rendue propriétaire du périmètre immédiat du Frais Puits, de la perte de Borey, du trou du Pin, de la Fontaine à Vin, de l’entrée historique de Cerre les Noroy. Une protection (grillage avec portillon) sera mise en place autour des accès au réseau.

La convention en cours avec la commune sera réactualisée.

La commune laissera au CDS70 une clé commune à tous les portillons d’accès des grillages de protection, ainsi que la clé du cadenas de la barrière du Frais Puits.

Une autorisation spéciale devra être demandée en plus pour l’accès à la Font de Champdamoy.

JLG

1

Partager cet article
Repost0
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 08:22

Présents : Brigitte Détouillon, Louis Bourque, Thierry Vircondelet, Thomas LEBON, Jean-Marie Josso, Jean-Marc Rias, Bernard Détouillon, Jean-Luc Géral

 

 

Séjour dans le SUD

Ce fut trop court. Il aurait fallu y rester une semaine, et du coup, on aurait pu faire plus de spéléo et de canyons… Faudra y retourner. Merci à Florian, et aux spéléos du coin (Fred, Nico, Paul) qui nous ont guidés.

 

Initiation

JMarc a rencontré Maxime et Mathieu aux Cavottes, vu leur manque de formation technique et se propose de les contacter pour leur proposer de la formation.

 

Sentier karstique

Le 15 avec le matos. On ne devrait en avoir que pour la matinée (midi, barbecue). Après-midi, on ira bosser, Lucifer ou autres …

 

Château de Montby

Première approche le 24 après-midi, on commence à déboucher le puits, et on voit après la suite à donner. Si ça paraît intéressant, on pourrait envisager un mini camp (avec spéléo, …), le propriétaire nous proposant l’hébergement.

 

Fabrication de pailles

On réalise une douzaine de pailles.

 

Sorties réalisées en mai-juin :

 

*18,05 : Cerre, nouveau réseau, travaux :TV, BD

*24.05: château de Montby : visite sur place : BD, JLG

*24.05 : Jo2, travaux : BP

*30.05 : Aven Obscur, visite : BD, TV, TG, TL, BP, FL, Paul, Nico, JLG

*31.05 : Grotte de Pâques : visite : Fred, TV, TG, Gege, LM

*31.05 : canyon Riolan : HM, BP, BD, FL, JLG

*du 6 au 9.06 : Congrès l’Isle sur le Doubs : BD, LB, VO, TL, JMJ, JLG

*12.06 : Groin, plongée : VO

 

Sorties prévues :

  • Rencontre avec M. Dussaucy (usine des eaux de Vesoul) le 14 Juin, pour le début des travaux à la perte de Borey.
  • Visite au trou du Tilleul Béni samedi 14 après-midi (découverte du trou et travaux à y envisager).
  • Nettoyage des trous du sentier karstique à Rioz le dimanche 15 juin. Rendez-vous sur place à 9h. Après-midi, travaux au Lucifer (Mailley).
  • mardi 24 après-midi : château de Montby, début de désob du puits du Château.

 

 

    Merci à Brigitte et Nanard pour l’accueil, le café, les tartes, la glace, la bière …

Merci à Florian pour le Lemoncello, bien bon (une ‘’boisson d’homme’’ quand même), et le vin blanc.

 Prochaine Réunion SCV le Vendredi 04.07.2014 chez JMarc à Chambourey les Blaireaux (70)

(oups, Chambornay les Belvaux, dans sa nouvelle maison)

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 17:06

Plongée spéléo résurgence du Groin – Artemare (01)

TPST : 20 min   - temps passé dans l’eau 1 h – temps passé à préparer cette plongée : 7 h

 

Première plongée souterraine et un grand jour pour moi du haut de mes 5 petites plongées en milieu naturel.  Rendez-vous est pris avec Jean-Michel Vallon spéléo plongeur rencontré l’an passé lors des plongées du Frais Puits. Il habite dans l’Ain et il est ok pour partager son savoir. J’arrive avec trois malles de questions sur l’équipement, les choix de configuration et … le gonflage.

C’est une vraie chance pour moi qu’un gars de cette envergure accepte de consacrer une journée entière à la néophyte que je suis.

Je remarque aussitôt que la chambre à air c’est aussi important pour le spéléo que pour le plongeur. Si possible une chambre à air de voiture, munie d’un inflateur, elle sert de vessie de flottaison. On met ça dans le dos, et les bouteilles où on peut avec des mousquetons. Je n’adhère pas en fait, comme bcp de filles je ne sais pas changer une roue crevée et je compte déjà deux rustines.

On passe sur une config Wing de Innodive en fer à cheval avec un harnais et les 2 bouteilles dans le dos, traditionnel et solide.

Jean Michel me montre comment  gonfler et prépare les bouteilles avec un nitrox à 40 %. Au fil de la discussion je comprends bien que le problème majeur c’est le gonflage des bouteilles. Peu de structure, et quand on en trouve une, encore faut il qu’elle vous accepte …

Bref. On prépare la configuration avec des partis pris sur la position des détendeurs et des manomètres. On verra à l’usage.

Nous équipons les casques en lumières (je m’en faisais un poste clé dans mon budget, en fait non).

Nous arrivons à la résurgence à 16 h 30 avec l’orage qui gronde. S’équiper est un pensum. Il fait juste 28 °C et 90 % d’humidité pour se glisser dans les néoprènes. Jean Michel me descend mon attirail (je la remonterai toute seule !) je m’équipe et plouf. Je teste déjà dans la vasque comment ça fonctionne et si la disposition du matériel m’est favorable. L’eau est à 9 °C. C’est vraiment froid. Au bout de 10 min je me demande déjà comment on fait pour desserrer les dents et changer de détendeurs avec les lèvres engourdies. Je pense qu’on s’habitue. Jean-Michel constate que je ne sais pas équilibrer (ben oué je suis juste novice) et que je plonge comme un canard (le postérieur en l’air). Il fera avec. On commence la descente j’ai tjs l’oreille droite qui ne s’équilibre pas il me faut quelques variations de profondeur pour résoudre ça. Les bulles qui glissent sur le plafond c’est vraiment joli et par terre des pierres arrondies comme des perles de toutes tailles et couleurs. Comme dans les canyons. On s’arrête au bout de 30 mètres, il y a un enchevêtrement de fils qu’il ne vaut mieux pas passer au risque de s’emmêler. Je remonte en suivant le fil d’Ariane. Le but était d’abord de se tester, c’est fait. On quitte les palmes et gravissons la pente sans décapeler. C’est archi lourd. Je suis archi contente. Gros sentiment d’avoir traversé une expérience rare.

Bilan : une belle expérience qui me montre les possibilités et les limites de s’aguerrir dans cette discipline, avec l’investissement temps, matériel, talent. Je pense que je vais rester une petite joueuse  et plonger à l’occasion seulement. (Vous avez tous compris que je n’ai pas beaucoup de… temps).

Véronique

14.06.12_Groin.jpg

D'autres photos sur Picasa ici.

Partager cet article
Repost0