Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 11:49

dimanche 28 février

Participants : Thierry V, Yonyon, Bruno, 11h30 /17h30

 

Le suspens durait depuis 3 sorties « éclateurs » pour passer le méandre étroit. Par  souci de discrétion de l’info, seul Bruno avait vu la suite en franchissant difficilement l’étroit méandre le 14 février( retour très délicat). Il a été définitivement agrandi lors de la dernière séance. Après ce fameux méandre, descente dans la suite un peu juste de la diaclase, passage d’un petite trémie de gros blocs. Le départ perpendiculaire  de 3 m de long donnant sur un beau ressaut de 2 m est  franchi en une heure, puis encore élargi par l’autre côté ensuite. Il donne sur une galerie amont/aval de 2x2, avec minuscule écoulement d’eau. L’amont est impénétrable rapidement. L’aval, après une dizaine de mètres et un petit cran rocheux, donne sur un carrefour avec un nouvel amont (quelques mètres puis trop étroit, vu sur 6 m pénétrables après gros rétrécissement). L’aval très bas  et étroit se termine dans une petite strate ( changement de milieu ?) totalement impénétrable et sans suite. L’eau s’écoule dans un trou de 0,10x0,10 sans courant d’air, sans écho.

 

La recherche du courant d’air nous mobilise, et il s’en est fallu de peu pour ne pas le retrouver.  Juste après le ressaut de 2m, à droite, un gros talus de terre avec trémie laisse filtrer le courant d’air pleine face.

Ça résonne fort derrière au ras du talus.

Nous  creusons la  glaise (et la  boue collante comme une Sal…) pour ouvrir un passage de 4 m de long sur 0,80x0,80.  Nous retrouvons la diaclase plein nord ( qui doit correspondre en fait à celle abandonnée avant le ressaut, topo croquis un peu décalé..) après un passage remontant étroit. Nous débouchons dans une belle salle PROPRE ! de 10X5 avec sol très incliné. Deux belles chauve souris de grande taille sont au plafond, et une autre petite sur la paroi ( impossible d’accéder par notre passage !).  Nous cherchons la suite en vain, les cheminées sont remontées jusqu’à étroiture à +6 et +4, suite improbable.  Le courant d’air  non retrouvé dans la salle semble partir vers le haut juste à l’entrée dans la salle, vers une diaclase étroite  vue sur 6 m.   Seul un petit gabarit peut tenter de trouver une suite à ce niveau et espérer redescendre plus loin. Sinon, il faudra faire parler la topo qui devait se faire dimanche prochain par thierry et Yonyon.

 

Petit souci  en reprenant la route : une 309 grise avec deux hommes à bord ralentit et nous regarde en sortant du bois vers la route.  Elle roule devant à 30/40. Je double un peu plus loin pensant à un mec vraiment bourré, mais elle redouble et nous bloque au milieu de la route de Noroy… le conducteur descend et se présente maladroitement, sans uniforme et sans montrer de carte professionnelle, comme un garde chasse pensant à des braconniers !!!

Le passager, resté au véhicule, montre son beau poignard type chasse à la ceinture….

Après explications,  nous repartons avec Yonyon. Il a prétendu ne pas savoir que nous venions dans ce secteur…

 

Après l’alcoolique, j’ai pensé à un braquage, il a eu de la chance de ne pas se retrouver la tête par terre très rapidement. Une autre personne aurait pu paniquer et mettre la vie de tous en danger en percutant le véhicule arrêté dangereusement au milieu de la route ou la personne venant vers la voiture. Tout le monde est resté zen et poli, heureusement !

Ces faits, qui peuvent constituer plusieurs graves délits pénalement répréhensibles, seront bien évidemment signalés juste  pour information  à la gendarmerie de Noroy…

Pas la peine de se fâcher pour ça, mais ce monsieur aura des problèmes s’il continue à jouer les shériffs.

Bruno

crobard_perfonds_280210.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires