Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 12:48
Participants: Véronique et Bruno
TPST : 1h30+3h00
Nous entrons dans la buse du jod'2 vers 10h45. Après un R6+R8, le puits de 15 m du fond est surprenant, c'est volumineux, très découpé et lisse, la roche est bien blanche et propre sur les parois ( pas le reste). Seul le début de l'étroiture verticale frotte un peu, la suite est une diaclase/méandre avec un filet d'eau. On voit nettement la suite, plus large, après un ressaut de +de 2 m. Etonnant de ne voir qu'une tentative de tir à priori, (et une en haut de l'étroiture, non exploitée), alors que ça peut passer avec quelques pailles. En plus, le perçage est facile,et c'est presque propre en bas!!
Déjeuner à la Baume de Scey, avec tartine beurrée et lamelles de truffes fraiches, merci Véronique....( voir photo)
L'après midi, on remet les tenues alourdies par la boue du matin. N'ayant pas la fiche d'équipement, je débute avec la 50m (erreur!!) pour découvrir que le méandre en bas est rebouché par des sac plastiques remplis de cadavres en états divers, de blocs retombés et de glaise. Il me faut beaucoup d'efforts pour rouvrir un passage étroit, un bloc lourd et large, tiré très difficilement par les pieds a posé problème. Le reste est poussé dans le méandre, mais cette boite aux lettres restera sélective sans sortir le reste ( les gabarits président/secrétaire ne passent plus...). L'étroiture verticale suivante se négocie mieux à la descente qu' à la montée, un peu difficile malgré la corde en place. La suite ne pose pas de difficultés, sauf que la corde de 50 n'atteint pas le bas du puits de 25... Je dois faire un rajout avec la 14m au fractionnement, avec un seul spit encore valide (celui du haut bien sûr, que j'ai dépassé d'un mètre... cela demande un peu de temps pour remonter, modifier les noeuds, rabouter les cordes...). Heureusement, c'est plus propre que le matin ( sauf le passage désobstrué en haut), et magnifique. La salle en bas du puits est superbe, ainsi que les 150 mètres de galerie fossile. Beaucoup de formes variées et de concrétions. Nous n'avons pas poussé dans les extrêmes amont devenant étroits.
Au final, deux belles classiques délaissées depuis de longues années. La Guenne est un trou très varié à parcourir ( le bas est à -52), le Jo d '2 va nous revoir avec les pailles dès que possible...
Photos sur picasa ( pas emmené au fond de la Guenne)
Bruno
13.11.15_guenne.jpg
Partager cet article
Repost0

commentaires