Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 09:27

Exercice secours SSF70 à Gy le dimanche 6 avril 2014 au gouffre du Calvaire.

Présents : Damien (ASHVS) ; JLK, Yvan (GSML) ;  JF, Claude (GSG) ; Thomas, Louis, Nanard (SCV), Eloi (copain à Louis)

Rendez-vous 10 H à la place de la mairie à Gy.  Direction la cavité de Gy en suivant JF.

Sous les directives du grand chef, nous préparons le matériel pour organiser une sortie de civière depuis le fond de la cavité vers -47m. Un balancier pour le grand puits ; une reprise de balancier avec tyrolienne et palan pour sortir des premiers ressauts et de  la galerie d’accès aux puits.

Matériel préparé, nous pique-niquons.

Le chef nous rappelle à l’ordre, alors que nous profitions pleinement du soleil et des boissons partagées, pour nous mettre au boulot.

Accès à la cavité par un premier ressaut de 5 m, dans une petite salle d’effondrement. Après quelques passages étroits nous arrivons sur un ressaut de 7 m qui nous donne accès à une petite galerie permettant l’accès à -14m au démarrage du puits de 33 m fractionné en 3 ressauts avant de déboucher sur le puits terminal plein vide d’une vingtaine de mètres.

Après équipement des passages, le balancier sera installé par Louis et Nanard. Eloi faisant la victime viendra nous rejoindre. Descendrons en bas du puits terminal, Eloi et Nanard. Nous remonterons Eloi sur son baudrier, Louis effectuant le contrepoids et Nanard devant accompagner la victime. Bref, une rupture de torse et de la boue à profusion limitant l’accrochage du croll et de la poignée, feront que Louis aura réussi seul à remonter la victime. En tête de puits, Damien nous fait passer la civière qui prendra le relais et sera remontée par la tyrolienne : ça frotte, mais ça passe.

Le reste de l’équipe s’est attelée à l’équipement de la tyrolienne, pour l’évacuation de la civière dans les ressauts. Ça passe, mais si la civière était chargée, il y aurait fallu du monde en plus.

Bref, bon exercice ; mais si nous avions voulu extraire une civière avec quelqu’un dedans, nous aurions dû être une quinzaine de spéléos.  Finalement, cavité assez  glaiseuse dans l’ensemble, mais un beau puits bien érodé.

Après notre sortie, direction le ruisseau de Bucey les Gy pour nettoyer tout le matériel.

Nous remercions Jean-François Regard et Claude Gouherant de nous avoir fait découvrir cette activité.

                                                                                                                                                                                            Nanard Détouillon

 

Partager cet article
Repost0

commentaires