Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 22:28

Participants: Thierry V, Nanard, Bruno.

TPST 1h30.

Matin: Direction SCEY SUR SAONE pour espérer franchir l'étroiture terminale du JO d'2. Tout le matériel est au top, accus neufs, perceuse remise à niveau, pailles de la dernière réunion....etc.

Bruno descend équiper, avec le kit perfo/pailles/accus/mèches dessous. A peine arrivé à -5, au premier fractionnement, un essouflement inhabituel est ressenti. Bizarre, la descente continue. Nanard suit juste derrière. Idem pour lui, essouflement similaire anormal à la descente, pas moyen de récupérer en bas à -25, malgré le gros volume du trou. Bruno passe l'étroiture avec le kit et attaque les trous à la perfo vers -32, tout est à nouveau normal en bas, avec un courant d'air soufflant dans le méandre. Thierry rejoint, mais vu les mêmes symptômes, décide de remonter immédiatement. Nous comprenons vite qu'il y a du CO 2 et qu'il ne faut pas traîner. Nanard a du mal à  récupérer, même assis. Bruno termine donc rapidement les trois trous de 40, place les pailles et les bourres, la ligne, puis remonte vers Bernard. Le tir ( réussi)  est déclenché quand Bernard, qui est remonté avec son essouflement, arrive au second fractio vers -10.  Bruno remonte et déséquipe, un peu moins touché que les autres. Seul le kit bien lourd au bout d'une corde hyper glissante à tirer, pose problème, en plus de la difficulté à respirer normalement. Il a fallu utiliser le bloqueur sur le fractio pour y arriver!!. 

La récupération est très rapide à la sortie, mais nous avons tous été affectés.

C'est la 4° sortie en 6 mois dans le trou mais la première fois que nous ressentons autant de difficultés. Les derniers tirs datent d'il y a plus de deux mois, le trou est très gros, l'entrée busée est ouverte, pas de déchets en bas. D'ou vient le problème? La chaleur ? Des produits réactifs sur le maïs au dessus? Un dégazage de l'ancien centre d'enfouissement de déchets à 500m via la baisse des niveaux d'eau?

Il va falloir effectuer une mesure du CO 2, mais nous n'avons pas d'appareil ( CDS? SSF?).... Et pour y retourner, mettre en place une ventilation avant de donner le coup de grâce à l'étroiture finale ( 4 pailles pour finir, le tir des trois de ce jour était un tir de confort pour les 4 suivantes).

Enfin, en attente de ces mesures, malgré une fréquentation réputée nulle, ne surtout pas y aller!!!

 

Après midi: Source de ? à CONFLANDEY

14h/18h30

Direction la source de CONFLANDEY, préparation du pompage de demain  lundi 7 juillet.

Nous sortons 2 m3 de petits et gros cailloux de la vasque quasi à sec au début. Mais au final vers 18h00, Thierry peine  à retirer les blocs, sans masque ni tuba, dans 80 cm d'eau..;

Un sondage à la barre à mine sous le pied de falaise manque de nous laisser orphelin de cet outil: elle a failli partir dans la galerie dessous, que l'on devine désormais tout près.

Réponse demain, en espérant que le pompage réussisse, malgré nos petits moyens ( une petite pompe de 16m 3 , sinon un vide cave de 5 m3).  Beaucoup de matériel à installer: groupe, 150 m de ligne pour le 220 V en bas, tuyaux... et poursuite du vidage de la vasque si le niveau veut bien descendre.Le dénivellé avec la Saône n'est que de 4m, pour une distance de 30/35 m.  La vasque est donc suspendue au dessus, pas d'écoulement sous-jacent constaté. Cet hiver, juste après la crue, il sortait encore au  moins 1m 3 /s.

RDV demain 10 h au gouffre du Bois du Fays pour démonter la chèvre au passage, et l'emporter au Tilleul Béni  à Chargey les Port, ( Bruno et Jean Luc avec son 4x4), puis l'installation du pompage.

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, à un moment ou à un autre...

Bruno

divers2-20140706_175138.jpg

divers2-20140706_175058.jpg

divers2-20140706_175130.jpg

 

                                                                                                                                                                      Bruno.

Partager cet article
Repost0

commentaires