Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 18:33
Participant: Bruno en solo.
10h15-12h35.
25 minutes pour rallier le siphon, la VM a encore baissé de 10cm. Puis encore 10 minutes pour le fond. Les derniers tirs d 'une sortie antérieure sont positifs, définitivement plus de rétrécissements, seulement de (nombreux) passages bas...
Mauvaise surprise au terminus, beaucoup d'eau au niveau des travaux ( ruissellements), le courant d'air n'a rien séché!!. Allongé immédiatement dans la boue liquide, je n'arrive pas à atteindre le seuil au fond pour faire baisser le niveau. Tant pis, je ramène une quinzaine de pelletées bien lourdes pendant une demi-heure puis abandon. Tant que ce n'est pas sec ( comme vu une fois avec Louis lors de la pointe en été 2012), pas la peine. Au mieux, le plafond peut être descendu à la paille assez facilement ( perçage à genoux) sur au moins 3m, une lucarne en plafond n'est pas très loin. La suite n'est pas plus visible qu'avant, mais ça résonne bien.
Le courant d'air était bien présent ( aspirant) au niveau de l'ex " boîte aux lettres", à moins de 20 m du fond, mais presque plus perceptible ensuite. Bizarre? Je cherche au plafond de la salle terminale avant le laminoir : désobstruction d'une lucarne au plafond, passage étroit franchi, mais que dalle!
Au retour, recherche de ce courant d'air : rien trouvé...
Peut être un départ à revoir ( dalles effondrées ), un mètre à droite avant cette boîte aux lettres, mais c'est pas gros et cela semble être le bas de la petite salle suivante( traces de crue néanmoins).
J'ai laissé quelques blocs à évacuer samedi, la topo permettra d'en savoir plus sur cette galerie qui draine tout le réseau amont, sans rien retrouver ensuite 100 m plus loin à vol d'oiseau, dans l'amont de l'ancien réseau, ni l'eau , ni les galeries(?)...
Bruno
Partager cet article
Repost0

commentaires