Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 04:55

Participants : Véro Garret, Zélie, Anouk et Damien Grandcolas.

Ce jeudi, direction Montivernage avec les filles pour visiter la grotte des Orcières ; grotte que je n’avais pas encore explorée ! Cette modeste cavité se prête particulièrement bien à une séance de découverte du milieu souterrain pour des enfants de 5 et 7 ans. J’équipe le ressaut d’entrée pour permettre aux filles de descendre le puits en rappel que je gère depuis le haut et pour qu’elles puissent le remonter seules à l’aide d’une poignée. Nous allons jusqu’à la trémie terminale de la galerie Est où les filles continuent dans un boyau désobstrué espérant y trouver une suite ! Tout le long du cheminement, elles s’extasient devant les concrétions qui sont étonnement encore bien blanche ! Au retour, Anouk et moi allons voir le fond de la galerie Ouest où se trouve le passage désobstrué et volontairement réobstrué permettant d’accéder au nouveau réseau. Pas facile de déterminer où celui-ci se trouve. Pendant ce temps, Zélie et Véro qui nous attendent à la base du ressaut se passent le temps en faisant des prélèvements d’argile pour de futures poteries, dixit Zélie et Anouk !

Après cette visite bien agréable, friture à la Capitainerie de Baume les Dames et nous posons le camion au bord du Doubs au pied des falaises de Baumerousse. Comme par un fait exprès, se trouve juste derrière le camion la résurgence de Baumerousse dont le niveau d’eau est bien bas (voir photo). À la suite de pompages réalisés en 2011 et 2015 par le CDS 25, 120 m de réseau ont pu être explorés dans cette cavité.

Vendredi matin, balade le long des falaises pour repérer les voies d’escalade pour une future grimpe avec le papa des filles. Ces dernières ne peuvent pas s’empêcher d’explorer les petites grottes dans la falaise.

L’après-midi sera consacré au repérage du tunnel de dérivation du Gour à Champlive et, éventuellement d’une visite de la première partie horizontale de celui-ci. Son accès ne me semble pas simple dans les friches longeant le ruisseau. L’entrée n’est pas loin mais j’abandonne, me disant que le cheminement jusque là sera un peu compliqué et éprouvant pour les filles. Nous partons pour la vallée du Doubs au niveau du village de Laissey pour repérer à son tour la sortie du tunnel. Nous en trouvons un pensant qu’il s’agit de la sortie ; il s’avéra par la suite après contrôle sur BaseKarst que c’est l’entrée de la mine de Jay-Rouge. Retour à Besançon pour retrouver maman et papa.

Damien.

Les Orcières, Montivernage, 28 et 29 juillet 2022
Partager cet article
Repost0

commentaires