Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SCV 70
  • : Vie du club SCV70, consacré à la spéléologie, et un peu le canyoning et la via ferrata.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

8 juin 2022 3 08 /06 /juin /2022 09:53
Participants : Bruno, Sarah.
TPST 2h30
Pour mémoire, gouffre ouvert en 1953 et refermé en 1954, descendu deux fois dont la seconde avec un petit bateau en novembre 53. Le niveau du lac était très haut.  4 m de moins lors de sa réouverture puis busage en 2019.
Nanard et moi étions les seuls à être descendus à nouveau au lac par le P27 initial pourri. Puis nous avons ouvert un P 27 parallèle, décalé et fractionné sans risque. En bas, sur la gauche du talus, vers -29 ( le lac était vers -30 hier, on l'a déjà vu un peu plus bas), on avait repéré un petit filet d'eau débordant d'un bassin (régime étiage). On a pensé alors à un petit affluent. Le lac étant percé d'un gros trou noir, que nous avions interprété comme étant un regard sur le collecteur amont du Frais Puits/Font de Champdamoy. Affairés à d'autres trous moins gluants, nous n'étions jamais retournés voir.
Et bien, non! On s'est bien plantés, c'est pas du tout cela.

Retour à la sortie du jour:

Malgré le même petit frottement connu,  4 m avant le bas du P27 latéral ( j'ai pas trouvé d'AN pour un dévia), on pose les pieds sur le talus mouvant, menant à la berge du lac.
Sarah sera donc la troisième de ce millénaire à l'admirer...

On attaque très vite le talus d'argile qui barre la sortie d'eau. Une tranchée sur quasiment 3 mètres, avec 60/70 cm de profondeur max, sur 25 de large.

Dès l'ouverture des vannes, un flot bruyant se déverse vers le lac, entrainant sans effort toutes les boulettes d'argile non extraites.
Pendant nos 45 minutes de présence, ça va couler ainsi très fort.(50l/s?)
Par deux fois, de gros "glouglous" sont entendus en provenance du fond, décompression de cloches à priori.
Problème, les m3 libérés vont faire monter le lac d'au moins 30cm dans le même tempo, sans limiter la vidange. Pour l'instant, pas de niveaux égaux possible. Et le flux était encore très fort à notre départ. On peut encore creuser pas mal la prochaine fois. Le lac devrait redescendre d'ici là. Il doit y avoir un beau siphon aval pour freiner l'écoulement? Inertie du flux? Qui connait mieux l'hydrodynamique des fluides?
C'est un évènement rare de vidanger partiellement une galerie noyée, aussi rapidement et facilement. Encore une belle première vécue par Sarah.

Eh oui, c'est bien une belle galerie amont qui se dévoile, après avoir assisté à une baisse assez rapide du niveau sur 60 cm. Questions? c'est court? Peu profond?

Sarah tente d'avancer sur des banquettes, avec encore environ 1m50 d'eau en dessous. Mais le niveau d'eau rejoint encore la voûte quelques mètres plus loin, on insiste pas sans néoprène.
La galerie doit mesurer 2m de large pour 1,50 au moins de haut. Mais on voit pas bien sous l'eau.
Est ce cet amont qui rejoint la vasque aval du Breuillot 2, situé à environ 100 m à vol d'oiseau? ( Vasque plongée sur qq mètres par B Lebihan, arrêt sur touille).
Un bel objectif de jonction pour un plongeur....la roche au plafond est très blanche, parfait.
L'aval est donc au fond du lac, siphon vierge également. Et le collecteur avec la jonction de toutes les branches du coin?
Le trou n'étant pas encore topographié , sauf le P27 initial et le lac niveau 1953, nous devrons trouver une demi journée pour cela. Avec une équipe bis pour creuser à nouveau.
Pas facile en ce moment, trop de première, trop d'objectifs. Mais ne nous plaignons pas, on aime ça!
Bruno

 

Gouffre du creux Breuillot 1, lundi 6 juin 2022.
Gouffre du creux Breuillot 1, lundi 6 juin 2022.
Gouffre du creux Breuillot 1, lundi 6 juin 2022.
Gouffre du creux Breuillot 1, lundi 6 juin 2022.
Gouffre du creux Breuillot 1, lundi 6 juin 2022.
Gouffre du creux Breuillot 1, lundi 6 juin 2022.
Partager cet article
Repost0

commentaires