Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2022 1 13 /06 /juin /2022 16:09
Présents : Thomas, Jean-Marie, Thierry V, Bernard, Sarah (+Jean-Luc pour
le café et Rodolphe à 17h pour aller chercher Sarah)

TPST : 4 h

Après un long café/gâteau au sucre, Thomas, Sarah et Bernard s'équipent pour descendre dans le trou vers 12h. Jean-Marie et Thierry restent en surface pour topographier la distance entre la perte des Fèves et le gouffre où on bosse (puis ils font une sieste).

Au fond, le dernier tir de Bruno a été efficace : il reste trois gros blocs coincés dans le méandre. N'arrivant pas à les faire bouger, Bernard met une petit paille dans celui du milieu, puis Thomas va retirer les morceaux. On creuse à environ un mètre du sol, avec encore 2 m au dessus, donc les morceaux tombent en dessous.

Thomas fait remarquer que la paroi à gauche, 2 m après la petite cheminée, est très instable sur une grosse section (2 m x 1,5m). Bernard va percer le fond (deux pailles) et prépare un trou dans la zone instable. On fait péter au fond (ça marche bien) puis on fait péter la paroi. Ça marche pas bien et la paroi bascule et vient s'appuyer de l'autre côté de la fissure, bouchant la galerie. N'arrivant pas à le faire bouger, Bernard fait péter au milieu avec un petite paille, ce qui permet de se retrouver avec un gros morceau en haut et un gros morceau en bas, toujours coincés.

On est donc obligé de reprendre une paille pour le bloc du dessus, avec beaucoup de difficulté pour la mettre en place (manque de place, risque d'écrasement sous les blocs). Après ce dernier tir, on évacue les morceaux dans la petite cheminée, qui est presque pleine. Il reste un gros morceaux coincé en bas et le résultat du tir au fond.

Au final on a progressé d'un mètre seulement, la sécurisation de la paroi nous a occupés un bout de temps. On a utilisé toutes les petites pailles qu'on avait, certaines étaient mal remplies. En remontant à 16h, on retrouve Jean-Marie à l'ombre dans le foin, mais Thierry a profité de son sommeil pour partir en douce. Il ne répond pas quand on l'appelle. Après avoir remonté tout le matériel aux voitures pour boire une bière, on finit par le voir revenir de la perte où il avait été creuser seul.

Thomas

 

Gouffre des Fèves, dimanche 12 juin 2022
Gouffre des Fèves, dimanche 12 juin 2022
Gouffre des Fèves, dimanche 12 juin 2022
Gouffre des Fèves, dimanche 12 juin 2022
Partager cet article
Repost0

commentaires