Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SCV 70
  • : Vie du club SCV70, consacré à la spéléologie, et un peu le canyoning et la via ferrata.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

24 février 2022 4 24 /02 /février /2022 08:51

Ça faisait un moment que l'info tournait. Interclubs sur base de photo spéléo au Neuvon le 19/02/2022 ! Malheureusement Nanard ne pourra finalement pas participer. Prévenue d'avance, on m'avait dit : c'est sec, c'est long, c'est technique... Autrement dit : Tu vas en chier !
9H30, une équipe de 13 spéléo se retrouve sur place. Parking privée, entrée de stars, tapis rouge, abris avec poêle, toboggan, ascenseur... Enfin presque ! Une première partie très bien aménagée une désob rondement menée par nos confrères dijonnais qui n'ont pas lésiné sur les moyens pour shunter les siphons de ce réseau phénoménal jadis réservé aux seuls plongeurs. « En passant, merci à tous d'avoir rendu cela possible »
C'est dans la salle Thomas que tout se complique, l’accès à la vire n'est pas des plus aisé mais adieu le rappel guidée qui fait encore échos dans le vécu de bon nombre de spéléos qui ont gardé le souvenir d'une aventure pour le moins folklorique et rocambolesque ! Ressauts, fractios, dèv, puits, fractios, puits, pont de singe, fractios, puits, dèv, fractios, vire, puits, fractios, puits ... Toute une aventure ce Neuvon ! A en faire pâlir les mémoires de bon nombre. Sans compter les classiques passages de kit dans la boucle des fractios, la descente c'est plutôt bien passée pour moi, quelques petites sueurs dans les puits les plus larges mais rien de bien méchant.
Scinder en deux groupes, en pleine liquéfaction, les sous combi ouvertes nous déambulons dans un boulevard de roche au plafond violet/rose, une aubaine ! Un plaisir solide, palpable que je ne cesse de contempler. Les zones de suintements nous révèlent de véritables cristallisations toutes plus uniques les unes des autres. Un réel enchantement d’être enfin en bas, auprès de cette équipe de locaux qui connaissent bien leurs trou et qui n’hésitent pas à aider et conseiller du mieux possible ! Gérard et moi sommes très bien entourés, chacun a son rôle dans la composition des photos. Il y a tellement de spots possibles que nous hésitons parfois. La progression est très bien aménagée, vire en place, chemin balisé, sans doute un des plus simples cheminements sur longue distance qu'il m’ait été donné de parcourir dans ma jeune vie de spéléo.
Je me suis mise en danger une fois dans ce trou technique sur ses parties verticales mais il n'en reste pas moins un très bon souvenir que j'ai adoré partager avec les locaux et plusieurs membre du GCPM venu en force affronter les péripéties d'une grosse sortie spéléo en Côte d'Or. Sortie vers les 19h30 sans savoir que les copains rencontrent quelque problèmes à la remontée, j’attends bien pendant une bonne heures, trempée de sueur et d'eau, esclave du vent glacé, je finis par redescendre d'un étage pour les attendre un peu plus au chaud où je prends totalement conscience de l’aménagement de cette entrée. Un véritable passage secret digne de Da Vinci Code, Ou un remake version française serait totalement possible « Le Neuvon code, l’entrée pour un autre monde »
Tout ce temps à me geler les miches alors que la clef du fourgon était juste là, dans un bonnet à quelques mètres de moi.. Quelle Co... »
Je reste marquée par ces galeries imposantes forgées dans le cœur de dame nature. Aujourd’hui « 20/02 » après une désob au gouffre des Fèves je suis pour le moins éreintée, j'ai des bleus aux hanches, reliques du temps passé sur mon baudrier durant ce samedi épuisant et instructif !
Je vous laisse contempler les clichés de Gérard Jaworski qui a donné corps et âme pour sortir ces photos qui n'ont pas été des plus simples à retranscrire en image ! Sans doute sa dernière sortie au Neuvon, marquée au fer rouge mais digne d'une très belle ambiance entre spéléo. Qu'on représente le CDS21, le GCPM, le SCV...On s'en fout ! Une fois roulé dans la poussière on se ressemble tous, rouge et marron « couleurs locales » pour la plupart, les différences s’effacent pour laisser place a la connivence humaine où les obstacles deviennent, des solutions.
Un grand merci à Marion MONGOUR, Didier LEFEBVRE, Didier LAMOTTE, Cosimo TORRES, Patrick SOLOGNY pour le CDS21 puis à la famille RAGUIN, Jean-Noël GRAPPEY, la famille ROLLET et Gérard JAWORSKI pour cette belle sortie.

Sarah

Le Neuvon, samedi 19 février 2022
Le Neuvon, samedi 19 février 2022
Le Neuvon, samedi 19 février 2022
Le Neuvon, samedi 19 février 2022
Le Neuvon, samedi 19 février 2022
Le Neuvon, samedi 19 février 2022
Le Neuvon, samedi 19 février 2022

Photos de Gérard Jaworski

Partager cet article
Repost0

commentaires