Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2021 7 05 /12 /décembre /2021 22:58

Participants : Jean-Luc G. (le matin); Thierry V.; Jean-Marie J.; Nanard

Petite  halte à la perte du Château de Vallerois pour visualiser le débit du ruisseau ; le ruisseau coule bien et se jette dans la perte située juste à proximité immédiate de l'entrée principale. On a pu constater que l'eau a dû couler dans la perte principale, au vu des feuilles sur la grille d'entrée (sur 10 cm de haut).

On se retrouve au parking de Villers sur Port pour le café. Des chasseurs viennent se garer à proximité et nous confirment que le gouffre n'était pas présent cet été et s'est bien ouvert début septembre ; masqué en partie par les ronces, ils auraient pu tomber dedans.

On recherchait le propriétaire du terrain par où on accède afin d'obtenir son autorisation pour circuler et approcher le plus près du trou. Finalement les chasseurs l'ont informé et il est passé nous voir. Il n'y aura aucun souci pour accéder par son terrain, à condition que le terrain soit porteur.

Pendant que Jean-Marie et Jean Luc préparent une chèvre pour descendre facilement le gouffre sans toucher les parois terreuses et sortir facilement, avec Thierry, on va repérer le fond pour un aménagement futur et l'installation d'une gaine de 92 cm sur 6 m de haut.

La roche n'est pas très stable et on sera obligé de fixer un cadre métallique à 8 m de profondeur.

Puis on part repérer la galerie boueuse finale. Thierry s'y enfile et on se trouve 4 m plus loin dans une belle cheminée. Le réseau se poursuit dans une diaclase de 4 à 5 m de haut. Malheureusement il nous manque 5 cm entre les parois pour passer et voir plus loin (pour Bruno ça devrait faire l'affaire). On reviendra avec quelques pailles la semaine prochaine. On entend l'eau qui s'écoule plus loin et on a de l'écho. Affaire à suivre.

En remontant dans la diaclase principale on retrouve à 3 m du sol une galerie qui part sur 4 m et qui se divise en deux. Une partie est colmatée, l'autre plus étroite est à voir (mais on est sur une arrivée d'eau).

De retour à la base du puits d'entrée, Thierry s'acharne sur les parois au burin pour amorcer des entailles qui viendront recevoir les IPN qui soutiendront la buse. Il faudra revenir avec le gros burineur, car il y a du boulot.

En parallèle, à la base du puits, je trouve une diaclase qui semble ne pas correspondre directement avec le fond de la cavité, mais dont la terre semble rouler assez loin. J'en profite pour creuser le passage et aménager une amorce de puits  qui donne sur une diaclase bien propre. Un peu étroit pour moi, mais ça dit jouer pour Bruno.

Donc Bruno à Dimanche !

En ressortant, la chèvre est aménagée en surface, la chaîne de sécurité est installée sur la porte d'accès au gouffre et le chemin d'accès au parking des voitures nettoyé.

Dimanche prochain, sortie au gouffre des Fèves sur le parking à 10 H. Objectifs : aménagement de la base du puits pour recevoir la buse et poursuite des travaux pour la suite de la cavité (selon le nombre de participants).

Nanard

Gouffre des Fèves, dimanche 5 décembre 2021
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Prometteur tout ça et pas du tout boueux a ce que je vois ! Si mon père a réparer ca voiture je viendrait vous aidez dimanche. "C'est une bonne excuse pour pas nettoyer mon matos" ^^
Je pense voir ou ca se trouve.
Sarah
Répondre