Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 15:53

Présents : Jean-Marie J.; Thierry V.; Thierry G.; Nanard.

9 H 30 - 19 H 00 

Après le rendez-vous   sur place à 9 H 30 avec café/chaussons aux pommes, bien installés dans nos fauteuils, nous hésitons à nous mettre au boulot. On se croit en été après cet  automne bien pourri !

Bref, on s'équipe et on achemine le matériel à l'entrée de la cavité; Thierry G. part dans la galerie descendante après l'étayage bétonné de la première trémie. On abaisse le niveau et ressortons de gros blocs; on aménage l'entrée pour supprimer le ressaut et faciliter le glissement du bidon avec son renvoi pour les déblais.

ça y est, on est dans une mini salle après un petit ressaut d'un mètre cinquante. Thierry s'enfile dans une étroiture verticale entre deux blocs et disparaît. Le cheminement se fait entre des blocs énormes, toujours dans une trémie imposante. Pas trop rassuré, Thierry ressort.

Avec Thierry V., on analyse la situation, car on ne passe pas (on n'a pas les mêmes gabarits). Finalement on prévoit les étayages futurs, car le plafond au niveau de la salle du ressaut avant l'étroiture semble très instable (barres; mur à monter; ciment;...). Dans tous les cas, les cailloux sont dispos à profusion pour monter notre mur.

On ressort à l'air libre pour déjeuner et échanger sur la suite des opérations. 

Thierry G. repart sur Dijon; quant à nous, on repart pour élargir aux éclateurs l'étroiture verticale qui ne résistera pas longtemps. On s'enfile dans le passage et slalomons entre les blocs énormes. On observe tous ces blocs volumineux coincés les uns aux autres et vérifions ce que l'on peut toucher ou pas. Finalement c'est stable.

On arrive dans une zone plus volumineuse où l'on se retrouve debout avec des zones plus ou moins stables à gauche et en face de nous. Plus bas, on retrouve le passage de l'eau et on aperçoit le début du méandre bien propre en pleine roche, bien érodé et martelé de coup de cupules, deux mètres sous nos pieds. Un morceau de paroi nous limite le passage; bref on reviendra et trois pailles devraient faire l'affaire nous nous libérer l'accès.

Bingo ! première qui nous fait descendre à environ - 10 mètres, avec un cheminement en ligne droite d'une vingtaine de mètres (sans compter tous les diverticules). 

Dimanche prochain 12 septembre 2021 rendez-vous 9 H 30 sur place, pour découvrir la suite .

Nanard

Perte du Château de Vallerois, dimanche 5 septembre 2021
Partager cet article
Repost0

commentaires