Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 08:23
Départ de Belfort à 8h30 direction Ornans pour une via ferrata, Valbert (SCV70), initié, sa copine Cloé sous les yeux inquisiteurs de sa maman Véro (SCV70) tandis que j’accompagne le groupe tout bonhomme.
Après une joyeuse ascension depuis le parking en bas de la falaise, nous arrivons au pied du parcours et trouvons un couple d’amoureux âgés qui nous expliquent combien c’est impressionnant et combien ils nous admirent.
Prétentieux comme des paons, nous leur disons de ne pas se laisser impressionner par la mention « extrêmement difficile » parce que nous on connait, nous on l’a déjà fait et même sans les mains et sans les pieds, les yeux bandés on le fait alors bon hein. Valbert passe le premier, lunettes de soleil type Policier de WMCA, puis Cloé, moins fanfaron, Véro qui a une pêche d’enfer et moi qui propose au couple d’intéresser la partie et d’offrir la baguette qu’ils tiennent dans leur main au premier arrivé.
Les premiers passages techniques impressionnent un peu Cloé mais assez vite on la sent à l’aise et elle suit Valbert avec facilité, quand elle stresse, Véro la fait rire et l’aide, tout va bien. Le parcours défile très vite et nous voilà bientôt à la fin. Valbert y arrive le premier, il y a là au-dessus la fin habituelle du parcours mais il y a la suite, là en dessous.
«  Extrêmement difficile, longe obligatoire » C’est marqué, là. Hum, en fait oui, quand je le vois en passant je me dis que le groupe est ambitieux car on ne l’a jamais fait ce morceau encore.
Une belle et longue main courante en devers, en plein cagnard. Valbert gambade devant, mais pas Cloé. La pauvre s’initie aussi à l’effort, à la douleur et au surpassement de soi.
Vero l'accompagne pas à pas , agrès après agrès. Cloé lutte, se lâche sur sa longe, remonte, repart, abandonne, meurt, ressuscite, pendouille, vole sous le regard bienveillant et les conseils avisés de Véro qui l’aide à se longer, se délonger, avancer jusqu’au bout.
Au bout c’est une montée en dévers et là, Cloé ne veut plus. Les conseils de Véro ne suffisent pas. Véro décide de lui grimper dessus et pour les 4 mètres restant d’aller mettre une corde pour l’aider.
Pendant ce temps, je reprends calmement avec Cloé, échelon par échelon, nous montons, je l’aide, Véro l’aide, elle s’aide et c’est la victoire : Cloé 1, Via-ferrata 0. Victoire par KO.
Il est 13h40, nous sommes sur cette dernière partie de via depuis deux heures.
Nous descendons tranquillement la falaise par un chemin ombragé devisant tranquillement, les filles entre elles et les garçons entre nous, pour aller nous remettre de nos émotions sur une Loue bien plus calme.
Philippe Auriol
Ornans, via ferrata, dimanche 5 septembre 2021
Ornans, via ferrata, dimanche 5 septembre 2021
Partager cet article
Repost0

commentaires