Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2021 6 08 /05 /mai /2021 16:31

Participants : Des spiteurs : Louise et Jean-Marc ; du GSML : Bouliche, Jean-Luc K, Thomas F, Thierry D, Arnaud ; du SCV : Véro, Philippe, Pascal, Bruno, Rodolphe, Rudy, Jean-Luc G

Au programme, le point chaud. On part du principe que, s'il y a un accident en Haute-Saône, le SSF du Doubs viendra nous prêter main forte. Mais, comme on est sur place et donc logiquement plus rapidement auprès du blessé, notre rôle va surtout être de sécuriser la victime et de la placer dans des conditions les plus confortables possibles en attendant sa médicalisation et son transport. Après le briefing de départ, on se rend sous le porche de la grotte pour installer le premier point chaud. Classique, cordelettes tendues et couvertures de survie. Arnaud joue la victime, et Philippe, médecin, nous donne les indications. On revoit la technique du mille-feuilles, et la nécessité d'organiser le matériel pour que le point chaud soit le plus propre possible. On grimpe ensuite dans la partie supérieure du porche pour un deuxième point chaud. Cette fois-ci, c'est Jean-Marc la victime, et on utilise du matériel apporté par JLK, ancienne chambre de tente, qui présente l'avantage d'être déjà montée, avec cordelettes et élastiques en place et donc de gagner du temps. C'est Pascal qui coordonne les déplacement de la victime. On utilise la civière souple. On revoit le mille-feuilles, et on met le blessé au chaud dans le duvet, avec chaussons et cagoule. On complète la tente par quelques couvertures de survie pour l'étanchéité et l'isolation thermique.

Une journaliste de l'Est nous a accompagnés ce matin, et Steph Guignard était sur place aussi, accompagnant 2 personnes dans la rivière.

Après le rangement du matériel, on se retrouve au dessus du porche, et on profite du beau temps pour un apéro offert par le CDS et un repas en commun.

En début d'après-midi, on décide de vérifier le matériel du SSF, et certains vont faire un tour dans la rivière, avec pas mal d'eau. 2 s'arrêtent au début de la rivière, 2 vont jusqu'à la cascade et 4 continuent plus loin.

 

Avec Jean-Marc, on va organiser fin mai début juin une séance technique en falaise (à Echenoz probablement) avec réchappe, autosecours,  techniques de progression verticale, ... Date à venir.

Baume de Gonvillars, exercice secours, samedi 8 mai 2021
Partager cet article
Repost0

commentaires