Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SCV 70
  • : Vie du club SCV70, consacré à la spéléologie, et un peu le canyoning et la via ferrata.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 08:27

Participants : VOl, PAu, TV, PB, TL, JLG

Tpst : 5 h 30

Départ à 4 d'Echenoz, on retrouve Véro et Philippe sur place. 3 spéléos d'un club du Jura arrivent sur le parking, nous donnent des indications sur la cavité (Thierry et moi y étions allés en 2004, mais plus trop de souvenirs) et nous rassurent sur le niveau d'eau de la zone d'entrée. Rémy Limagne arrive également, accompagné d'une petite jeune.
Entrée dans la cavité à 9 h 45. On admire sous le porche les murs réalisés pendant les travaux de désob. Egalement au cours du trajet dans la première partie, plus étroite, avant le couloir venté remontant dans le métro.
A partir de là, jusqu'au confluent, très vastes galeries de 20 à 30 m de large pour 10 à 15 m de haut, entrecoupées de "collines" d'éboulis, avec des coupoles de détentes. La progression est difficile dans les blocs. Un passage bas permet d'éviter une grimpette et une descente d'éboulis.
Arrivés au confluent, on s'interroge sur le cheminement pour descendre à la rivière. Une partie du groupe part en rive gauche, tandis que Thierry et moi suivons Rémy, qui nous à rejoint, en rive droite. Rémy nous conseille ensuite d'aller plutôt dans le réseau Alain que dans le réseau Pourri. Lui-même y va pour changer une corde. On le suit. La progression est beaucoup plus facile, dans la rivière peu profonde, sur un lit de graviers. Belles concrétions tout le long du parcours. On laisse Rémy au niveau de la corde, et on va jusqu'à la trémie (ex)terminale, à 2800 m de l'entrée, où on s'arrête pour casser la croûte. 
Retour par le même chemin. Dans la galerie après le confluent, justement nommée les "Grands Eboulis", mon genou droit donne des signes de faiblesse surtout à la descente des ces éboulis de blocs instables et glissants. Heureusement, Véro et Philippe sont là pour me porter assistance, et me permettre de sortir dans de pas trop mauvaises conditions (un grand merci à eux).  On trouve au plafond le bois fossilisé, qu'on avait cherché à l'aller sans le trouver. Dans les passages plus "étroits" de la zone d'entrée, on croise un groupe, encadré par Benji, qui nous aidera prochainement à l'encadrement de l'EDS. 
Sortie à 15 h 30, avec le soleil. Bière au parking avec Rémy, qui nous a rejoint. Départ de Véro et Philippe, qui vont continuer leur week-end jurassien par rando, dégustation de produits locaux, ...  et retour sur Echenoz pour nous, après un arrêt touristique pour admirer la reculée.

JLG
 

Borne aux Cassots, samedi 22 août 2020
Partager cet article
Repost0

commentaires