Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 22:37

Présents : Thierry V ; Didier L ; Pascal B ; Nanard

Rendez-vous fixé à 10 H vers le gouffre du Crevat, car Didier ne connait pas l’accès à la perte du ruisseau de l’Etang. Sont également présents, Jean-Marie J. et Jean-Luc G., qui nous accompagneront jusqu’au début de notre incursion sous terre.

On en profite pour remettre à Didier, une de nos balises de détection, pour qu’il puisse l’adapter à son caisson étanche pour l’emmener sous terre ; objectif : le suivre en surface prochainement lors du cheminement Crevat – Trou du Pinard.

Après le rituel café/croissant, Didier prépare le matériel et tout le monde s’équipe. Nanard emmène du matériel photo pour ramener quelques images du fond.

On se suit dans les passages étroits et dans le premier puits en se passant les kits, dont les 2 bouteilles de 4l. Une fois dans les grandes galeries, on file vers le fond en présentant le réseau à Pascal et Didier qui ne le connaissent pas.

Didier repère le siphon moyennement accessible et tente une plongée. Peu de visibilité (30 cm environ). Une descente à -3 m estimée, permet à Didier de percevoir un laminoir de 60 cm de haut, mais d’une bonne largeur (peut-être 2 m) ; les parois sont sondées au pied sans trop toucher les parois. Il ne semble pas y avoir d’obstacle au début du siphon, mais la touille étant importante, après 3 tentatives, il semble plus prudent de renoncer et de revenir une autre fois. Le fil d’Ariane est laissé sur place ; Thierry étudie la façon d’aménager la diaclase d’entrée, pour faciliter l’accès et la mise à l’eau sans polluer l’accès.

Le retour sera consacré à une série de photos, avec flash et pied photo, pour compléter les manques d’illustrations concernant les galeries du fond. La boue et le manque de maîtrise des flashs ne permettront que de ramener des photos d’explo. Il y a encore du travail à faire sur l’utilisation des flashs, leur réglage et leur prise en main.

Thierry en profite pour nous amener dans la galerie qui permet de faire la traversée et vérifie l’état de la trémie qui ne semble pas avoir bougé, mais qui questionne quant à la traversée.

 

Etant bien mouillés, et commençant à sentir un certain refroidissement, on ne traîne pas vers la sortie, toujours en se passant les kits vers la sortie du puits et dans le méandre d’entrée.

Sortie vers 17 H 45.

 

                                            Nanard

Perte du Ruisseau de l'Etang, dimanche 31 mai 2020

Les autres photos ici

Partager cet article
Repost0

commentaires