Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2020 1 17 /02 /février /2020 17:19

Présents : Thierry V. ; Jean-Marie J. ; Jean-Paul S. ; Nanard

Accès à la perte par le sentier aménagé par Jean-Paul (escaliers; rampes d'accès; pente inclinée  pour les mobilités réduites; ...)

La chèvre confectionnée par Jean-marie, prend place au dessus du trou. On commence par creuser dans l'axe de la falaise et on avance rapidement, mais la paroi de gauche et le plafond paraissent instables. On se relaie : Thierry, Nanard puis Jean-Marie. Finalement Jean-Marie bute contre la paroi et perçoit un vide sur la gauche avec un courant d'air. On y retourne  à tour de rôle pour visualiser le phénomène. Le courant d'air est présent  et on entend un léger bruit de rivière au loin.

On est enfin soulagé, car on pensait creuser dans un colmatage complet.

Pendant nos opérations d'extraction, Jean-Paul s'affère à nettoyer le lit du ruisseau, aménager une terrasse  pour la table de camping et finaliser quelques murets de soutènement pour nos gravats.

C'est l'heure du casse-croûte; puis Jean-Paul nous quitte.

De retour devant l'orifice, on constate que tout le plafond c'est éboulé. On décide donc d'attaquer le front de falaise depuis le dessus du trou afin de stabiliser l'ensemble et de descendre à la verticale depuis l'air libre. Une partie du trou creusé le matin sera rebouché pour descendre à la  verticale contre la roche en place.

Jean-Paul ne va rien reconnaître.

Prochaine sortie dimanche pour éclater un gros bloc et poursuivre la descente. Prévus : Thierry; Nanard ...

Nanard

Perte de Bougnon, dimanche 16 février 2020

Les autres photos ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires