Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SCV 70
  • : Vie du club SCV70, consacré à la spéléologie, et un peu le canyoning et la via ferrata.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

3 février 2019 7 03 /02 /février /2019 20:29

Participants : une trentaine de spéléos dont 4 de Haute-Saône, JLK et Arnaud du GSML et BD et JLG du SCV (Véro et Mélody du SCV n'ont pu participer pour des raisons familiales et professionnelles)

On se retrouve pour 20 h au gîte de la forge d'Isidore à Villers sur Saulnot. Première surprise, il n'y a pas de chauffage. Super, ce n'est pas comme s'il faisait - quelque chose avec de la neige partout dehors. La grosse cheminée et les chauffages d'appoint que JLK et Arnaud vont chercher finissent par tempérer la salle commune (mais les chambres, dans le couloir, même en ouvrant les portes, ne profitent pas de cette tiédeur). Donc, formation, le soir, sur l'utilisation du disto X et du PAD (leur appairage, ...), présentation de la topo disto X avec Android, et préparation des appareils pour ceux qui n'étaient pas encore opérationnels. Formation des équipes topo pour le lendemain (2 ou 3 inexpérimentés avec un formateur).Puis au lit, dans la glacière.

Le lendemain matin, après une nuit quasi sans dormir à cause du froid (enfin, pour ma part), petit dej rapide et départ pour la baume de Gonvillars. Avec Nico, notre cadre à Nanard et moi, on commence par calibrer le disto X sur place, à l'aide du calibrator. Résultat pas terrible : on devait arriver à une erreur inférieure à 0.5 et on est à 3 ! On rejoint les autres à la baume. Certains sont également en train de calibrer leur disto. On refait notre calibrage, on est à 1.02, on s'en contente et on part topographier. Chacun utilise les 2 appareils, disto et PAD, ce n'est pas toujours simple, mais on y arrive. Retour à 13 h  au gîte.

Repas de midi, puis on nous apprend comment récupérer les données sur notre PC et comment tracer la topo, avec des logiciels de dessin vectoriel. Pour nous, c'est encore un peu compliqué. Le soir, repas à la forge d'Isidore. J'ai appris qu'il y a des chambres au 2ème étage, où il fait bon, et Nanard et moi trouvons une chambre libre et pouvons cette fois passer une bonne nuit.

Le lendemain matin, après le petit dej, on participe au rangement et nettoyage du gîte puis départ pour Montcey, pour mettre en pratique nos connaissances toutes neuves et topographier le trou Valbert, pour lequel juste un croquis avait été réalisé. En chemin, on s'arrête au Replan, il est 10 h et JMarie vient juste d'arriver avec Thierry. Café, beignets, antigel, ... Il fait froid et humide, avec un petit vent glacial, JMarie viendrait bien avec nous, topographier, dans une grotte sèche, au "chaud", mais n'arrive pas à convaincre Thierry, et ils partent au Replan.

Nous rejoignons Montcey, faisons la topo, puis rentrons à Echenoz pour casser la croûte, rentrer les coordonnées sur le PC et tracer la topo (que vous pouvez voir ci-dessous). Ce n'est pas encore parfait (il manque des détails, des coupes, ...), mais on est contents de nous !

JLG

Stage topo disto X, les 1, 2 et 3 février 2019
Stage topo disto X, les 1, 2 et 3 février 2019
Partager cet article
Repost0

commentaires