Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2018 4 17 /05 /mai /2018 17:57

Participants : Tiphaine et Louis (les 10 et 11 mai), Nanard, Bruno, Thomas, Thierry V, JMarie, JLuc

9 h : Chantal et moi sommes sur place, jeudi 10 mai, sur le parking de la via avec le camping-car. On a bien fait d’arriver tôt, le parking n’est pas énorme, et avec ce jour férié, il se remplit rapidement. En attendant les copains, on part randonner sur le causse, jusqu’au roc des Agudes. Retour au camping-car à midi. Le temps frais et le vent font qu’on se met à table dans le camping-car. Thomas arrive à midi 5 et nous rejoint au chaud. On commence à peine à manger quand Bruno, JMarie et Nanard arrivent. Tout le monde déjeune dans le camping-car en attendant le président, qui arrive à 14 h. Départ pour la via (voir CR de Nanard).
A  18 h 30, départ pour le gîte (bof, gîte motards, pas prévu pour des spéléos, pas de lieu de stockage ou de séchage, pas très original, beaucoup moins bien que ceux des années précédentes, dans un quartier résidentiel, bouffe de bonne qualité mais pas très copieuse). Tout le monde s’installe, Nanard et JMarie ensemble dans une chambre spéciale ronfleurs, et les 3 autres dans une autre. Tiphaine et Louis dormiront dans le fourgon de Louis sur le parking du gîte et Chantal et moi dans le camping-car. Repas en commun le soir (saucisses grillées au barbecue et aligot), pendant lequel on décide du programme du lendemain : aven de la Peyrine (voir mon CR) et ravin de St Marcelin (voir CR de Thomas). Après le repas, préparation du matos pour le lendemain, et au lit, après une petite gnôle prise dans la chambre des 3.

Vendredi 11 mai. Retour assez tardif au gîte, la navette de voitures ayant pris pas mal de temps, plus les 30 min de retour sur Millau. Au cours du repas, on se met d’accord sur la sortie du lendemain : ce sera la grotte des Cabanes de St Paul des Fonds, ancienne cave à roquefort abandonnée, au fond de laquelle s’ouvre la cavité naturelle. Pas vraiment besoin de matos collectif, juste des mains courantes (équipées) et un R7 (peut-être à équiper). Au lit, après la gnôle rituelle …

Samedi 12 mai, on se dit au revoir sur le parking du gîte avec Tiphaine et Louis, qui vont faire une autre cavité. On part à St Paul, en passant par Roquefort où on laisse le camping-car avec Chantal, qui ira y visiter une cave à roquefort. On cherche désespérément du pain, mais pas de boulangerie à Roquefort (il en faut pourtant pour manger ce fromage) et celle qu’on trouve en retournant jusqu’au carrefour précédent est fermée le samedi ! Ce sera donc sans pain. (voir CR de Bruno)
Retour au gîte assez tôt, après la traditionnelle BST (bière de sortie de trou) sur le parking après s’être changé, sous une petite pluie qui forcit peu à peu. Pour le lendemain, vu la météo bien pourrie, on décide d’aller visiter la grotte aménagée d’Argilan, à Meyrues. Une p’tite gnôle, et au lit.

Dimanche 13 mai. On essaie de se dépêcher pour attraper la visite de 10 h 30, mais les conditions météos et les routes de là-bas ne nous permettent pas d’arriver à l’heure. A Meyrues, tout est blanc, température 1°. Dire que vendredi, on était en short et tee-shirt dans le ravin de St Marcellin. Ce sera donc la visite de 11 h 30. On en profite pour faire nos emplettes dans la boutique, de boire un café et de discuter spéléo avec la personne de l’entrée. Tout le monde est de la visite même Nany, que le fait d’être sous terre ne perturbe pas. Très joli trou, très grande salle, super concrétionnée, éclairage au top, … ça vaut le coup d’être vu. A la sortie, on pique-nique rapidement (vu la température qui n’a pas évolué, le vent et la neige qui tombe par moment) sous le préau à côté de l’accueil. Après un bon café histoire de se réchauffer un peu, dispersion de la manifestation et retour vers Vesoul pour la plupart, et départ vers les Alpes pour Chantal et moi.

JLG

Quelques photos du séjour

Des photos de la grotte d'Argilan

Partager cet article
Repost0

commentaires