Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 21:55
Présents : Jean-Marie, Bruno, Mathieu, Thierry V, Didier L, Thomas L( après midi)
 
Matin: Plongée aval Pinard, 9h30-12h30.
Quand c'est pas le jour, c'est pas le jour....Avec les grosses pluies de la semaine, le débit a fortement augmenté, le niveau est monté de 40 cm au niveau de l'ex S1, il reste deux petits cm d'air. Donc, on renonce pour la jonction avec le Crevat.
Direction l'amont, pour voir le siphon "Amont bis". Vers -2 m à peine, un laminoir très bas est partiellement ensablé malgré les traces de passage d'eau. Didier a réussi à forcer la moitié du corps vers une hauteur plus grande mais il n'a pas insisté (en config à l'anglaise). Il faudra revenir enlever une dizaine de seaux de sable, sous l'eau, pour assurer le passage vers du plus grand.
Après midi: TNNP 14h30-18h30.
A cinq, nous en profitons pour sortir un maximum de seaux ( beaucoup, beaucoup..).
Thierry évacue un maximum de terre accumulé, puis creuse au bas du méandre, 1m50 un peu loin que la verticale prévue. 
ça descend, aucun plancher en vue, et c'est plus ou moins large. Mais pas de vide. Les baguettes indiquent un vide 6 m plus bas, mais directement au pied du cran, à la convergence des diaclases. Et rien du tout au point de creusement du jour. 
Ce n'est pas perdu, on descendra donc en biais en suivant les parois du méandre, bottes de pailles en vue!!!
 
Prochaine sortie: mercredi au TNNP, poursuite des travaux ( JMJ et Bruno, pailles...)
 
Bruno
 
 

 

Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017
Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017
Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017
Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017
Trou Pinard et TNNP, dimanche 3 septembre 2017

Plongée au Pinard ce matin, 9h sur place, les collègues arrivent : café, croissants sont au rendez vous ...
Les kits terminées , le crapahutage commence.
Arrivés  sur l'ancien siphon 1 aval enfin ce qu'il en reste après travaux afin d'abaisser le niveau pour les non plongeurs, dame nature décide de reprendre ses droits. Les pluies ces derniers temps ont eu raison de remonter le niveau et rendre le passage impossible pour les non plongeurs. Il reste moins de dix centimètres et sans savoir vraiment si cela va cesser de monter...
Annulation de la plongée. Bruno propose de passer avec moi et continuer, je préfère renoncer. Lui fait savoir que je peux attendre meilleur moment et ensemble on reviendra. Il me propose une plongée en amont du réseau. D'après Steph  Guignard, une arrivée mais assez restreinte. On remonte le réseau  pour plonger sur l'arrivée , la visi n'est pas au top mais suffisamment  pour explorer. Je n'arrive pas à m'engager si ce n'est jusqu' aux  épaules, ensuite fini,""les pieds en avant"" le sable noir colmate l'entrée.
Je ressors pour en faire part, décide de retourner pour essayer à nouveau, je regarde bien, la hauteur  est celle de mon bobino "30cm", ensuite  cela s'agrandit  en tâtonnant car visi annulée. Le casque à bout de bras en ayant rentré la tête dans la cavité,  je peux voir que la cavité s'agrandit généreusement. Il faut retirer une dizaine de seaux de sable afin de rentrer en sécurité et surtout regarder si la place est présente au cas où le sable descende, avoir une pelle US pour refaire un peu le passage, juste ce qu'il faut afin de pas déstabiliser le lit de sable noir.
Cela est bien une arrivée d'eau ... Le peu que j'ai vu est assez prometteur, j'irai faire le nettoyage  afin d'aller voir où cela donne.
Après  cette  micro plongée on décide de remonter en surface. Petit casse croûte, l'heure n'est pas tardive, certains proposent une continuité de la journée sur un autre réseau en cours de déblaiement. Je propose mon aide, on se retrouve  sur le réseau afin de remonter cailloux ,terre, ... L
a fin d'après-midi passe très vite .

Didier

Partager cet article
Repost0

commentaires