Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 22:57

Participants : TV, JMJ, BP

10 h / 17 h

 

Après deux allers-retours à travers champs, les mulets attaquent le chantier!

Il faut avant tout sortir plusieurs dizaines de seaux pour mettre le fond au gabarit requis pour un cadre en bois. (110x110 minimum). C'est fait avant de casser une bonne croûte, arrosée de Puligny Montrachet premier cru « champ gain » millésime 2000. Excellent et très bien conservé...Et un peu de côtes de nuits rouge 2012 pour le fromage.

Retour à la vallée pour confectionner deux pans, les descendre et les assembler par clouage inversé ( de l'intérieur vers l'extérieur, en maintenant les planches en butée, pas si facile pour Thierry).

Nous avions pré-percé les montants pour que les clous de 140 puissent traverser plus facilement.

Ces derniers sont également cloués par raccord bois sur le cadre supérieur, pour éviter qu'il ne descendent quand nous reprendrons le creusement dessous.

On termine par quelques seaux supplémentaires après avoir comblé les vides autour de ce troisième cadre. Les traces de l'eau sont toujours présentes, mais il va falloir descendre encore de plusieurs mètres. Bruno a promené les baguettes autour de la perte. Un unique « couloir » d'environ 1,50 de large est repéré en direction du talus. La profondeur à atteindre serait située entre 11 et 12 m (compté à partir du sol de la vallée à 6m du trou). C'est précisément la direction prise par le ruisseau temporaire trouvé au fond. Mais bon, les baguettes, faut y croire....Il resterait donc encore au moins 5m à descendre.

Prochaine sortie dimanche 7/12 ? Thierry cherche du monde en l'absence de JMJ et BP. Seaux à tirer en perspective.

Quelques photos sur picasa.

 

Bruno.

Perfonds de Vaux, dimanche 30 novembre 2014
Partager cet article
Repost0

commentaires